Au bord des mots, lectures sur un rocher

Kamikaze Kaito Jeanne, tome 1

Arina Tanemura (autrice). Marie-Saskia Raynal (traductrice). 1998 (VO), 2014 (VF), 192 p. Glénat (Shojo). Manga – Shojo. 6,90€.

Le secret de Maron : elle est la réincarnation de Jeanne d’Arc et grâce à l’aide de l’ange Fin, elle peut se transformer pour combattre les démons ! Sa passionnante carrière de justicière est menée sans encombre jusqu’à l’arrivée d’un rival répondant au nom de Sindbad. La jeune fille ne tardera pas à découvrir le revers de la médaille…

J’ai longtemps attendu cette série ! J’adore Arina Tanemura, son beau trait shojo, ses thèmes fantastiques avec juste une touche de romance.

Au final, est-ce parce que la série date un peu ? Le début ne m’a pas autant plu que je n’aurais pensé. Le personnage de Jeanne d’Arc ne me parle pas particulièrement (oui je sais qui c’est, mais en temps que fiction, lié à la foi, à la religion, je reste dubitative). On est proche des Cat’s Eye pour le côté voleuse, les tableaux, et le côté chasseuse de démons m’a aussi rappelé d’autres séries. Ce côté un peu déjà vu est peut-être ce qui m’a douchée.

Mais j’ai beaucoup aimé l’entrée en scène de Simbad, et puis Maron est drôle, combative, et elle fait de la gymnastique rythmique, ce que j’aimerais bien revoir ^^ Le père de Miyako, sa camarade de classe, qui lui pique ses fonctions de policier d’ailleurs et poursuit Jeanne, a un côté très chibi, très amusant, sans oser s’opposer aux caprices de sa fille. On reste dans une histoire pleine d’humour, d’aventure, de mystères (entre le passé de l’héroïne, les motivations du garçon, etc.).

Une case qui m’a aussi fait beaucoup rire montre les trois adolescents (Maron, Simbad, Miyako), ouvrir leurs casiers en même temps, sur la même chose : le père policier montre les deux ultimatums, les deux espèces d’anges gardiens des voleurs montre en pancarte qu’ils ont une mission, celle des ultimatums. Et de refermer les portes en concert, synchrones.

Bon, quelques années après lecture, je vous avoue que c’est un titre qui ne me laisse en tête que l’incompréhension : mais comment ça se fait que les Japonais soient tellement fans de Jeanne d’Arc ? Et je n’ai pas spécialement eu envie de poursuivre.

Nombre de tomes parus : 7 (série finie).

Bibliothèques Lynnaennes - Piles à Lire

Fairy Loot Box : thème d’août

Après une très chouette box de juillet, j’ai sauté sur celle d’août, dès que j’ai vu le thème.

Have you ever dreamed of going to a fictional world or place? Where would you go? The possibilities are endless!

The August ‘Otherworlds’ box celebrates other fictional worlds, or fictional worlds within our normal world. If you’re a fan of A Court of Mist and Fury, Lord of the Rings, Game of Thrones and Peter Pan then you are going to love this box! There will be a total of SIX fantastic items, and some of them we have never included in our box before!

The book we are featuring is a dark, magical and bewildering gem of a book that is set in Eastern Europe, and has a magical world within our world. This book has witches, sisterhood, and love! It will also come with a signed bookplate and many more goodies!

Je crois qu’ils font exprès de mentionner Harry Potter. Si, si.

Et j’adore ce thème d’autres mondes. C’est exactement ce que j’aime lire. Il me rappelle un peu Wildwood Dancing de Juliet Marillier, que je vous recommande parce qu’il est magique ❤

Apparemment, il y aura une bougie dans le lot, et je doute de la conserver, j’ai du mal avec les senteurs. A moins que vraiment je ne la trouve magique aussi, il y a des chances qu’elle finisse dans mon étagère à cadeaux ! C’est une Book and Nook, si vous connaissez ?

N’hésitez pas à venir me dire si vous attendez aussi cette box.

Apartés - This little life of mine and other stuff

The 30 Years Old Bucket List

En faisant du rangement il y a quelque jours, je suis retombée sur un carnet à spirales Dr Who. Sans les couvertures avant et arrière puisque je les utilisais dans mon précédent Filofax qui était un peu mou ^^, donc avant de jeter un oeil, j’ai remis les couvertures et il est tout beau, à présent. Bref.

Apparemment, lorsque j’étais en M1, en 2013-2014, plutôt vers l’automne 2013, j’avais démarré une liste de choses à faire avant d’avoir 30 ans, ou pour mes trente ans. J’avais vingt-six ans et je pensais que j’aurais le temps, du coup retomber dessus un mois avant la date, ben pour certains ça va être un peu compromis.

Je me suis dit que ce serait amusant de vous partager cette liste avec une mise à jour : l’ai-je réalisé ou pas ? ai-je changé d’avis ?

-trouver le boulot de mes rêves.

Oui, c’était un peu devenu une obsession après mes années de chômage. Et la fac a démarré, la reprise était difficile … tout ça en espérant avoir un job qui me correspondrait parfaitement. Ce premier item est définitivement checked ❤

-déménager loin des parents.

… Okay ils sont pas si mal mes parents, hein … XD C’est juste qu’après des années c’était un peu difficile, surtout sans voiture. Non mais en tout cas tout va bien, c’est ma deuxième année d’indépendance et je la savoure. J’adore vivre seule. Check ❤

-parler, si ce n’est couramment, bien, italien et allemand.

En un mois, ça va être compliqué. En commençant à travailler comme professeur documentaliste, c’est un objectif que j’ai un peu mis de côté puisque je n’utilise pas trop ces langues dans ce cadre (enfin un peu en allemand). Reprendre mes lectures en langue étrangère serait déjà pas mal !

-ne pas perdre l’anglais.

Bon, je pense que tout va bien de ce côté : en retournant en Irlande à Nouvel an, je ne me suis pas trop mal débrouillée, je continue à beaucoup réfléchir en anglais (et j’avoue, parler toute seule en VO xD), et je passe mon temps devant des films et séries dans cette langue. Je pense pouvoir checker.

-voyager.

Hm. Pas tellement, en fait. Il y a eu Lyon et ce retour en Irlande, mais j’ai du mal à oser, encore. Peut-être dans les années à venir.

-m’inscrire en tir à l’arc et en escrime.

Ha, tir à l’arc aussi ? J’avais oublié, il y a un cours dans ma ville, je peux aller voir à la rentrée. Mais je vais quand même checker puisque j’ai pris des cours d’escrime lorsque j’étais dans les Vosges. Et si c’est un sport génial, ça n’est définitivement pas pour moi ^^, je ne suis pas assez bien coordonnée au niveau des membres pour y arriver ^^,

-perdre 30 kilos.

… Mouais, je n’avais pas une très bonne image de moi-même à ce moment-là.  Si je suis en surpoids, l’ai toujours été (c’est la première fois que j’en parle sur le blog, je crois), j’ai fini par l’accepter. Et si ce n’est pas le cas de mon entourage, je n’ai plus de chaussette dans la bouche et je les envoie balader assez fraîchement. Néanmoins, entre-temps, j’ai beaucoup changé mon alimentation, diminué les produits d’origine laitière et cessé de consommer de la viande. Voilà, c’était le point alimentation – health de la journée ^^,

-terminer mon roman.

… Oui alors à moins que je ne bosse 20h/24 dans le mois qui vient, ça ne risque pas d’arriver ^^, Mais je n’ai jamais autant avancé qu’en ce moment, et je sais où je vais, ce qui est plus que je peux dire de l’époque.

-apprendre la guitare et le chant.

Je crois que je ne suis pas faite pour jouer d’un instrument, mais pour le chant, une de mes école a une chorale enseignant, et je m’entends bien avec la collègue de musique, donc je pensais m’y inscrire à la rentrée ! Ca compte, donc.

-se construire une vie sociale légère et équilibrée.

C’est moi ou ça sonne bizarre, ensemble, ces deux termes? ^^, J’ai encore des progrès à faire de ce côté, mais maintenant que je suis installée sur ma Falaise, que je commence à gérer les transports en commun vers la ville à côté (oui parce que je ne roule pas en ville, c’est une catastrophe ici), je me programme des petites choses avec des amies, comme Tesra ou mes collègues.

-continuer à lire selon mes envies, sans me forcer.

Check. Je ne sais pas si j’aurais survécu à la fac sans mes lectures plaisir. Si j’ai essayé en master puis en année de stage d’avoir des lectures de boulot, je n’ai jamais arrêté de bouquiner de l’imaginaire ou des mangas. Ou ce que je voulais. C’est toujours le cas maintenant.

-aller à une ComiCon (San Diego étant le must).

Ça me trotte toujours dans la tête, mais je n’ai pas encore sauté le pas. Dans ma tête l) j’ai aussi la Worldcon de Dublin dans deux ans ❤ (je ne vous remercie pas Mariejuliet et Blackie).

-me faire tatouer une triskèle sur le poignet ou le feuillage sur la nuque et le haut du dos.

C’est toujours un projet en cours, et ce fameux feuillage me fait de plus en plus envie, même si je pense que ce serait plutôt le petit sur le poignet en premier !

-être plus indépendante et autonome.

C’est une obsession, depuis longtemps, et je pense que j’y suis plus ou moins arrivée ❤

-retravailler, même si provisoirement, à l’étranger, éventuellement même en Allemagne.

Je me suis donné quatre-cinq ans sur mes établissements actuels et j’essaie de participer à un programme d’enseignement à l’étranger en tant que prof doc. Dublin serait le top (sinon je pensais à la Bretagne ^^,), donc c’est un projet toujours d’actualité.

-voir le Doctor Who Museum.

Alors celui-là, il était totalement oublié ^^, C’est compromis parce qu’apparemment il ferme bientôt :/ Et comme je n’ai pas supporté à partir de la saison 5, je l’ai oublié …

-ne plus perdre de vue les ami.e.s et chercher à en créer de nouvelles.eaux.

Ironie vue que je viens d’avoir une crise de larmes au téléphone à ce sujet … on va dire non et passer à un autre sujet.

-maîtriser l’espace cuisine et pâtisserie.

Toujours pas, mais le changement d’alimentation y est pour quelque chose. Je m’habitue encore à la cuisine, accessoirement ^^,

-vivre de manière créative.

J’adore ce projet, mais je pense que je n’y suis pas encore. Mais j’y travaille.

-apprendre à ne plus stresser.

J’envisage le yoga à la rentrée parce que je le suis encore beaucoup trop, surtout lorsque les éléments s’accumulent.

-avoir une vie plus équilibrée (sport, alimentation, hygiène de vie).

J’ai quelques idées sur des éléments à mettre en place à la rentrée, notamment le yoga.

-dénicher une édition originale de La Guerre de Troie n’aura pas lieu.

Ça n’est pas encore arrivé ^^,

-étendre mes univers musicaux, cinématographiques et sériels sur le blog.

Je considère que j’ai commencé et j’ai plein d’idées d’articles pour poursuivre. Check.

-faire preuve de tolérance d’esprit et d’ouverture, culturelles en particulier.

Alors s’il y a une anecdote sous cette question, je ne m’en souviens absolument plus. Ou alors c’est parce que j’en avais ras le pompon des réflexions que j’entendais sur mes lectures ? Let’s say check.

-voir Within Temptation, Rhapsody of Fire, Alison Krauss en concert et revoir les Hanson.

Les Hanson se cantonnant à l’Amérique, du Nord et du Sud, depuis quelques années, ça n’est pas encore arrivé. Mais j’ai vu Luca Turilli’s Rhapsody et je suis encore sous le charme ❤ J’ai loupé les Within il y a un an ou deux et je suis encore dépitée.

-voir une adaptation de La Guerre de Troie n’aura pas lieu.

Toujours pas. Je ronge mon frein en en créant une dans mon roman ^^,

-ne plus avoir à me soucier de l’espace livresque.

Aka avoir des tonnes de livres dans des bibliothèques limitées. C’est un problème que j’ai eu lorsqu’il n’y avait qu’Una et Secunda chez les parents, voir la page sur mes bibli. A présent, je fais du tri / désherbage deux fois par an, et j’ai mes toutes nouvelles bibliothèques que je vous présente bientôt (en plus de celles chez les parents …). Alors j’élimine ce paramètre de mes considérations lorsque j’achète des livres.

-faire un cosplay steampunk.

Tiens je l’avais oublié aussi celui-là. Mais quand j’achète des chaussures je me dis souvent ça ferait un chouette cosplay steampunk ^^,

-me créer un univers steampunk.

Je commençais à me lancer dedans, à l’époque. Mais je ne sais plus exactement ce que ça veut dire …

-faire du bénévolat.

J’y pensais aussi pour la rentrée. Il y a une association du don du sang dans ma ville, et celle du don de la voix dans celle d’à côté …

-apprendre à marcher avec des talons.

Ce n’est pas le cas et je ne suis pas convaincue d’avoir envie d’apprendre ^^,

-passer une nuit blanche à écrire.

J’avoue que ça ne me déplairait pas.

-planter un arbre.

Nope, pas encore.

-apprendre plus de gestes en faveur de l’environnement.

C’est toujours en cours.

La liste est longue, et je vous avoue que je crois bien qu’elle n’était pas terminée. J’essaie de réfléchir à une mise à jour d’ici à la date. Et je ferai peut-être une autre liste, avec mes préoccupations actuelles, pour mes 35 ans ensuite …

Et vous ? Vous avez une liste de choses que vous voulez faire avant un certain âge ? On a des items en commun ?

Au défi de lire

Bilan challenge Femmes de Lettres

J’ai complètement zappé la fin de ce challenge, le 16 mai. J’avoue que j’aurais beaucoup aimé qu’il soit illimité dans le temps ^^;

Au final, presque plus que des lectures au féminin, j’ai aimé les recherches que j’ai faites pour en trouver, sur mes différents sites de lecture ou en médiathèque.

Je n’ai pas aimé, bien évidemment, me rendre compte qu’il y avait une telle différente entre autrices et auteurs, au niveau de leur représentation, c’est devenu naturel maintenant de me poser la question dans un pseudo recueil représentatif d’un genre ou d’une période.

Une petite PAL féministe a commencé à se constituer dans ma pyramide, sur des écrits de femmes ou sur des femmes (notamment ces biographies de George Sand, Simone de Beauvoir, Simone Veil ou Margaret Thatcher, que je n’ai pas encore eu l’occasion de lire).

Parmi les lectures effectuées, il y a eu :

Chromoville de Joëlle Wintrebert, science-fiction du XXème siècle. Ce n’est pas une lecture que j’ai apprécié, les personnages m’ont dérangée et je m’attendais à certains évènements.

Ainsi soit-elle de Benoîte Groult. J’ai adoré découvrir ce livre, la partie sur la vie de l’autrice, les éléments tenant plus de l’essai, cette écriture fascinante.

99 femmes et nous de Fanny Saccomanno, documentaire de 2013 sur une sélection de femmes dans l’Histoire – cette sélection, enfin surtout les termes employée, m’ont un peu froissée. Mais l’aspect graphique rattrape presque ce point épineux.

Mais je retiens presque exclusivement Benoîte Groult pour ce challenge. Une merveilleuse découverte ❤

Au bord des mots, lectures sur un rocher

Jeanne de Langallec, tome 2 : La Mort parle tout bas

Brigitte Coppin (autrice). Aurélien Police (illustrateur). 2015, 245 p. Scrineo. Jeunesse – Histoire. 12,90€.

Printemps 1524. À la cour de François 1er, un terrible poison fait des ravages. Les victimes qui tombent les unes après les autres portent toutes la marque du tueur : une étrange tâche noire sur le cou. La jeune Jeanne de Langallec, de retour du Brésil lointain et inconnu, est la seule à comprendre quel est ce poison qui tue sans bruit et sans douleur. À part elle, qui d’autre connaît ce redoutable secret si ce n’est Hervé de Coëtmelen, son unique amour qu’elle croit avoir perdu ? À vouloir éclaircir le mystère, Jeanne s’approche trop près de l’impitoyable tueur. Entre elle et lui, entre l’envie de vivre et le désir de mort, un terrible duel s’engage. Plus Jeanne touche au but, plus le danger s’alourdit. Car si l’on entend la mort parler tout bas, c’est qu’il est déjà trop tard.

Premier billet lecture depuis la reprise, je vous ai choisi un livre que j’ai beaucoup apprécié, même si, à la base …

Ce livre, je l’ai juste acheté pour sa couverture magnifique ❤

Et après, je me suis dit « diantre, je ne suis pas dans les choux si je commence à acheter des livres basés uniquement sur leur couverture » ^^, Aurélien Police a encore réalisé une couverture magnifique.

Bon, j’avais déjà lu et adoré un livre de l’autrice, Brigitte Coppin, dans la collection Mon Histoire, et que son écriture était superbe, donnant lieu à un page-turner lorsque la période de François 1er n’est pas ma favorite. Et le pitch ici était plutôt chouette.

J’ai un peu déchanté en démarrant et en me rendant compte que toute une histoire mettant Jeanne, l’héroïne, en scène, avait déjà eu lieu (Les Yeux du Jaguar). Comment étais-je sensée savoir que Jeanne de Langallec à la cour de François 1er était une série ? Je le voyais plus comme un sous-titre, à la limite une série mais dont il était le premier tome, ce n’est que passé la page 30 que j’ai eu l’impression d’avoir loupé un épisode … C’est vraiment dommage parce que cet autre récit a l’air tout aussi passionnant, et ce n’est pas du tout clair.

Mais, honnêtement, c’est la seule chose que je me vois reprocher à l’histoire de Brigitte Coppin. Son écriture est toujours aussi prenante et, même si la première apparition de Jeanne se fait attendre, on est tout de suite happé par les différentes situations : l’astrologue et le fou qui évoquent la Cour (une belle scène d’énonciation / introduction), Louise de Rieux la demoiselle d’honneur de la Reine qui savoure son séjour à la Cour et est témoin d’un évènement étrange, puis en fait part à son frère Antoine par lettre … l’enchaînement est impeccable et chacun des maillons de la chaîne est des plus intéressants.

Avant d’en arriver à Jeanne. Je regrette de ne pas avoir lu le premier tome parce que j’aurais aimé voir si elle a hésité avant de tout quitter pour les Amériques avec Hervé, j’aime voir comment elle défie les convenances de cette société, le savoir qu’elle en retire. Son côté aventurière, un peu détective malgré les dangers (oui parce que mine de rien on tue ici, hein, on n’agite pas seulement des éventails) en fait un personnage excellent. Même si je m’attendais  à une touche de fantastique avec la couverture ^^,

Le criminel est trouvable par le lecteur, mais loin d’être évident, même si j’aurais aimé quelques fausses pistes de plus parmi les membres de la Cour (qui reste un vivier alléchant puisque regorgeant de monde), et les indices intéressants. Cet aspect du roman est également réussi, même s’il aurait pu être prolongé par des questions sur d’autres personnages que l’héroïne – qu’on sait bien innocente.

J’avoue que j’aurais aussi apprécié un peu plus de suspense concernant Hervé, qu’on sait toujours en vie un peu rapidement – mais c’est probablement à cause de Joffrey dont le secret est bien gardé par l’autrice pendant longtemps !

Et on parle du jeu de paume, l’ancêtre du tennis ❤ Je crois que rien que pour ça j’aurais adoré ce livre !

Une superbe lecture.

(J’ai simplifié le bandeau informatif qui accompagne l’image, je le trouve plus clair ainsi. Ça vous convient aussi ?)

Bibliothèques Lynnaennes - Piles à Lire

Fairy Loot Box de juillet

Depuis La Box de Pandore qui s’était révélée à l’usure une déception, je n’ai pas retenté l’expérience. Il faut dire que question livres, il n’y a pas grand-chose à se mettre sous la dent, j’ai surtout vu passer des box thé, beauté, chat/chien …

Et puis il y a quelques semaines, peut-être via Galleane, je suis tombée sur Fairy Loot, cette box britannique sur l’imaginaire. Elle propose un livre grand format relié sorti dans l’année, fantasy généralement mais il y a eu une édition SF (que j’ai loupée T_T), des cartes, marque-pages et goodies divers.

Pas de thé ou de gourmandises ce qui m’arrange bien, c’est un élément qui me déçoit dans la plupart des cas. Ces goodies sont basés sur des livres, également, ce qui est un petit plus très appréciable. Le roman choisi est du Young Adult.

Le fonctionnement en lui-même est simple. En début de mois, le thème de la box du mois suivant est annoncé, quelques jours plus tard les inscriptions sont ouvertes, soit sur un principe d’achat ponctuel (43€ fdp compris, que j’ai pu régler par PayPal), soit sur celui d’une souscription, prélèvement soit une fois chaque mois, soit tous les trois mois (85€ sans les fdp) ou les six (172 €). Ce qui est dommage, c’est que ces souscriptions ne sont pas accessibles avec Paypal (qui permet pourtant de mettre en place ce type de paiement, notamment avec Netflix et Patreon :/) maaais quand vous souscrivez vous êtes sûrs d’avoir la box chaque mois, les achats ponctuels ne le sont pas. Les box partent vers le 20 du mois.

La mienne est arrivée le 27 juillet, avec le thème Tricksters, ces personnages qui aiment vous jouer des tours !

Do you love trickery? Better than that, do you love magical trickery? Have you always been interested in illusions, jinxes, mystery, charms and fortune telling? Yes? Well, then you’re in for a real treat!

This box is perfect for fans of Six of Crows, Harley Quinn, Harry Potter, Loki and Sherlock! There will be a total of 6 fantastic items!

Ouais, bon, ils avaient dit Harry Potter et c’était bon quoi xD Surtout en voyant les box précédentes toutes plus magnifiques les unes que les autres …

Ce qui est cool, c’est qu’elle rentre sans problème dans ma boîte aux lettres, donc ça fait un stress de livraison en moins.

J’adore ce principe des citations sur et dans la box ❤

Sur l’image en bas, au milieu, c’est le sac à livre qui contenait la sélection, Daughter of the Burning City. Un grand format relié, donc, dans un état impeccable, mais je peux dire ça de l’ensemble de la boîte, qui n’a pas du tout souffert du transport.

Voilà le résultat final ❤ En matière de goodies il y a donc la lotion Loki (vegan et cruelty free en prime), une manique de cuisine aux couleurs  de différentes méthodes de divination, des cartes Harry Potter ❤ dans une boîte métallique, je voulais justement m’acheter un jeu sur EMP !

Je ne suis pas fan de la carte Harley Quinn puisque c’est celle de Suicide Squad, dont je n’aime ni la personnalité ni la relation avec le Joker. Le marque-page de Six of Crows, un roman encore inconnu au bataillon, est bien plus chouette, comme celui du thème mensuel et la grande carte aux couleurs des Tricksters aussi. La tasse métallique Sherlock Holmes est chouette aussi ^^

Il y a aussi une interview de l’autrice du roman, Amanda Foody, et une carte dédicacée aux couleurs du livre.

Je pense que c’est tout. J’étais ravie de ce déballage, et de toutes ces jolies surprises. Je vous parle bientôt du thème de la box d’août, déjà commandée, qui devrait arriver sous deux à trois semaines !

Et vous ? Déjà craqué pour cette belle box ? Ou intéressés ?

Bibliothèques Lynnaennes - Piles à Lire

Le 12 août, j’achète un livre québécois !

S’il y a eu des évènements d’achats de livres par genre ou nationalité de l’auteur cette année via FB, je les ai loupés … même celui-là, je ne l’ai retrouvé que via un article de Livres Hebdo le 9 août ^^,

Le principe, c’est de découvrir la littérature québécoise – que je ne connais pas du tout, donc ça tombe bien. Et d’acheter ou de montrer les livres acquis dans le cadre de l’opération.

Vu que mon achat ne sera pas là avant septembre (entre le 1er et le 25, selon le site ^^,), je vais tout de même vous montrer la couverture. Même si apparemment il a déjà quitté la librairie ❤

Je l’ai déniché en fouinant dans des listes de romans jeunesse québécois, et le résumé m’a tout de suite parlé :

Mathilde a toujours eu une relation compliquée avec ses parents. Le soir de ses 18 ans, après une nouvelle dispute, elle quitte la maison familiale. La jeune femme espère décrocher un emploi dans un fast-food pour subvenir à ses besoins. Sans logement ni argent, elle dort dans sa voiture et se réfugie dans un café, pendant la journée, pour se réchauffer et consigner ses états d’âme dans un carnet.

Elle attire un jour l’attention d’un vieux libraire qui lui donne la chance inespérée de rebondir et d’aller de l’avant.

J’avoue que j’espère aussi beaucoup du séjour en librairie, pour, qui sait, découvrir des romans autochtones !

Et vous ? Vous participez à cet évènement ? Vous vous y connaissez en littérature québécoise et vous avez envie de partager des lectures ?