Au bord des mots, lectures sur un rocher

Hoshin, L’Investiture des Dieux

Houshin Engi. Ryu Fujisaki (auteur). 1996 (VO), 2001 (VF), 23 tomes. Glénat (Shonen). Manga – Shonen – Aventure – Fantasy. 6,50€.

Assez librement inspiré du roman chinois L’Investiture des Dieux, Hoshin narre l’histoire de Taigong Wang, jeune apprenti immortel des monts Kunlun, envoyé libérer le peuple de Daji, immortelle maléfique concubine du grand roi Zhou et qui le manipule à sa guise,réduisant le pays à la famine. Accompagné de son animal enchanté Sibuxiang, il est donc chargé de mener à bien le Plan Hoshin, soit, selon maître Yuanshi, de terrasser Daji ainsi que ses acolytes immortels. Cependant, ainsi qu’il s’en rendra rapidement compte, le plan Hoshin recèle bien des mystères …

L’univers merveilleux d’Hoshin recèle, en plus de nombreux personnages, une bonne dose d’humour de l’auteur, Ryu Fujisaki, qui se lance souvent dans de grandes réflexions dans ses Futilités, souvent  à mourir de rire. Ce manga comporte 23 volumes, publiés chez Glénat, chaque couverture représentant un personnage – ici celle du dernier.

Parallèlement à l’intrigue principale de vaincre Daji, de nombreuses petites histoires se rajoutent, suivant les très nombreux personnages de cet univers, comme par exemple l’histoire d’amour relativement loufoque entre Chan-Yu et Tuxing-Sun à l’allure de taupe. Dès lors que l’on s’intéresse à ces personnages, à ce dessin classique et attachant, on est pris par l’histoire, on suit Taigong Wang dans ses petites embrouilles pour s’en sortir, sans douter qu’en fait, il est bien plus intelligent et consciencieux qu’il ne le laisse paraître, et à la fin de chaque volume, on suit les petits dossiers ou les petites histoires de l’auteur sur l’histoire, les personnages -par exemple Yang Jiang, qui reste mon chouchou ^_^- ou le dur métier de mangaka.

Le manga a été adapté en animé sous le titre Soul Hunter – que je n’ai pas vu, mais qui apparemment n’utilise pas les mêmes noms, Daji devient Daitsuki et Taigong Taikoubou, entre autres, ce qui personnellement m’embêterait, au début, car quand je m’attache aux noms des personnages je peux difficilement les en dissocier. Les graphismes ne sont pas mauvais, mais je trouve qu’ils manquent du charme des dessins du manga *mais bon de toute manière je suis difficile sur les dessins*

Hoshin est un de mes mangas préférés, non seulement pour son univers à rêver, à l’imaginaire si fort qu’il est le seul à m’avoir donné envie de lire il y a quelque temps. En manga ou roman il est le seul à m’avoir donné envie de rêver à nouveau. Même si j’ai bien plus de mal à croire aux rêves. Et la fin en panache a tenu toutes ses promesses. Et a laissé une large place à l’imagination.

2 commentaires sur “Hoshin, L’Investiture des Dieux

  1. Hello !

    J’ai les premiers volumes du manga et j’aimais vraiment bien. Je savais qu’il y avait un anime, mais impossible de me rappeler le nom, merci !

    Je crois que si les nom changent, c’est parce que dans le manga ils sont chinois et dans l’anime ils sont Japonais. Mais je te comprends parfaitement, c’est dur quand on s’attache à des personnages qui ont déjà des noms compliqués dont on a pas l’habitude, mais si en plus ils les changent ! ^^

    J’ai aussi un blog de littérature sur mes romans et mes mangas. N’hésite pas à venir t’inscrire à ma newsletter si cela t’intéresse. Si tu en as une je vais m’y inscrire.

    1. Bonjour Lin ! Merci d’être passée par ici ^^

      Bon visionnage de l’anime si tu vas le voir, c’est embêtant lorsque manga et anime n’ont pas le même nom, pour trouver. Et pour les noms, je n’avais déjà jamais entendu / lu de prénoms chinois, quand tu as l’habitude de lire des mangas où les personnages sont japonais … En tout cas, j’espère qu’il te plaira!

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s