Au bord des mots, lectures sur un rocher

Les Colombes du Roi-Soleil, tome 1 : Les Comédiennes de Monsieur Racine

Anne-Marie Desplat-Duc (autrice). 2005, 201 p. Flammarion.  Historique – Jeunesse. 12€.

Hortense, Isabeau, Charlotte et Louise vivent à la Maison Royale de Saint-Louis, construite à Saint-Cyr près de Versailles. Elles suivent une éducation stricte et rigoureuse jusqu’au jour où le célèbre Monsieur Racine écrit une pièce de théâtre pour les élèves de Madame de Maintenon. L’occasion idéale pour s’illustrer, et qui sait?, être remarquée par le Roi. L’excitation est à son comble parmi les jeunes filles. Y aura-t-il un rôle pour chacune d’entre elles?

Une lecture vraiment très plaisante. J’ai retrouvé l’univers de L’Enfance du Soleil, avec d’autres personnages sous les feux de la rampe: les filles de la classe jaune des Colombes du Roi-Soleil, filles de l’école crée par Madame de Maintenon, épousée par Louis XIV en secret, âgées de 16 ans (ce qui décide de leur couleur). Ce livre m’a plu encore davantage que l’histoire du roi.

J’ai un faible pour les intrigues se déroulant en milieu scolaire, et plus encore ici car il s’agit d’une autre époque, d’un autre contexte : une école pour filles pauvres, mais de haute noblesse, qui le jour de leurs vingt ans recevront une dot du Roi en plus de cette solide éducation, pour trouver un beau parti. Je me suis aussi énormément prise au jeu du théâtre: qui allait être prise? jouer quel personnage? Cette peste de Gertrude aura-t-elle le rôle que convoite Charlotte ?

Les personnages sont aussi un très bon point, on s’identifie facilement à elles. Ma préférence est allée vers Charlotte, avec sa flamme, son tempérament. Elle ne renie pas qui elle est. J’ai été triste de la voir privée de la présence de sa mère et de sa sœur à la visite de son père, des mensonges qu’elle entend. Une visite de pur décorum, en somme. Son goût du théâtre n’est pas allé pour me déplaire non plus ! Isabeau, sa nostalgie de sa sœur et sa vocation d’enseignante, m’ont aussi touchée.

Hortense, en revanche, m’a bien agacée. Son côté religieux et profondément prosélyte, surtout, qui refuse de comprendre le point de vue de Charlotte (préférer rester huguenote – protestante- avec sa famille, et partir pour le Nouveau Monde, plutôt qu’être forcée de se convertir, retirer une partie de ses biens, et être retirée à ses parents pour être envoyée dans une école stricte catholique … à choisir, bizarrement, je plussoie Charlotte !) et semble n’accepter d’épouser Simon, le frère de Charlotte, malgré ses sentiments naissants pour lui, que pour convertir la famille … Mauvaise raison, et agaçante.

J’ai retrouvé avec plaisir également le vocabulaire d’époque et la plume de l’auteur. Même si le public est orienté Jeunesse, on la suit sans se poser de question, on est embarqué. Les dessins (première et quatrième de couverture) sont très jolis, on imagine bien les héroïnes. Petite déception: le secret de Louise est connu si tôt ! D’autant que le second volume semble lui être consacré. Mais selon une note à la fin, Anne-Marie Desplat-Duc comptait écrire un seul volume, donc on peut le comprendre, mais j’aurais quand même aimé que le suspense tienne jusqu’à la fin.

Un merveilleux moyen de découvrir l’époque, avec des personnages attachants et une plume charmante. Vivement la suite !

Nombre de  tomes parus : 14 (série en cours).

Tome 2 : Le secret de Louise.

Tome 3 : Charlotte, la rebelle.

Tome 4 : La promesse d’Hortense.

Tome 5 : Le rêve d’Isabeau.

Tome 6 : Eléonore et l’Alchimiste.

Tome 8 : Gertrude et le nouveau monde.

Tome 9 : Olympe comédienne.

10 commentaires sur “Les Colombes du Roi-Soleil, tome 1 : Les Comédiennes de Monsieur Racine

  1. j’ai lu toute la série, jai beaucoup aimé 🙂
    Moi aussi Hortense m’a agacée, le livre lui étant consacré à été celui que j’ai le moins aimé, tandis que celui sur Charlotte est mon préféré (où peut-être derrière Olympe comédienne)

    1. Haa je n’en suis pas à l’histoire d’Olympe encore! Je me suis arrêtée à celle d’Isabeau -les billets suivent, je vais lentement lol. Je m’attendais à ce que Charlotte devienne comédienne. J’espère que la suite sera toute aussi bien. Merci de ton commentaire ^^

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s