A la Croisée des Mondes, tome 2 : La Tour des Anges

Titre VO : His Dark Materials 2 : The Subtle Knife.

Auteur : Philip Pullman.

Traducteur : Jean Esch.

Illustrateur : Eric Rohmann.

Nombre de pages : 404.

Parution VO : 1997.   VF : 2000.

Éditeur : Folio (Collection : Junior).

Genre :  Fantasy – Aventure.

Prix : 7,70€.

Résumé éditeur : Ayant franchi le pont entre les mondes édifié par Lord Asriel, son père, l’intrépide Lyra se retrouve dans la cité de Cittàgazze, la ville au-delà de l’aurore, où des spectres mangeurs d’âmes rôdent dans les rues, où les lointains battements d’ailes des anges résonnent au-dessus d’une mystérieuse tour. Mais Lyra n’est pas sans allié. Car le jeune Will Parry, à la recherche de son père disparu depuis de longues années, a également pénétré dans cet étrange royaume par une porte magique. Ensemble, Lyra et Will vont entamer un périlleux voyage à travers les dimensions, et découvrir un secret mortel: un objet d’une puissance extraordinaire et dévastatrice. Mais à chaque étape de leur périple, ils se rapprocheront d’un danger plus funeste encore – et de l’incroyable vérité sur leur propre destinée…

Je retrouve ici Lyra pour une nouvelle lecture commune. Ce fut une lecture intéressante, sans être un coup de cœur comme le premier tome. Principalement, elle m’a moins passionnée parce que la majeure partie de l’histoire se déroule dans « notre » monde et perdait donc le mystère voire le charme du pays de Lyra …

J’ai été déçue de l’absence de Lord Asriel. On en entend parler, une des sorcières le cherche et finit par le retrouver, mais il n’intervient pas dans l’action et c’est vraiment dommage. J’ai hâte de le revoir dans le 3. Mais cette Mme Coulter est de plus en plus effrayante. Comment peut-elle avoir de l’autorité sur les spectres? J’avoue, je ne m’y attendais pas. Je la trouve étrange, mais très convaincante. Étrange pour ses sentiments vis-à-vis de sa fille, surtout. Mais j’ai été ravie de la présence des sorcières.

En ce qui concerne le centre de l’histoire, la Poussière, les choses se sont encore compliquées. Moi qui étais déjà larguée dans le tome 1 … L’auteur y ajoute des explications de « notre » monde, style physique, avec des notions de protons et autres. Je me demande si je vais comprendre ce qu’il en est, au final.

En revanche, la question de la religion m’intéresse toujours autant, le contraste entre ce qu’il en est dans le monde de Will (le nôtre) et celui de Lyra est posé, j’espère qu’on ira plus loin dans les explications dans le dernier volume. Je suppose que ce n’est pas un hasard si Mary, la scientifique, porte ce nom et était bonne sœur avant son métier actuel … mais la prétendue destinée de Lyra ne m’a pas plus emballée que ça, ça me paraît limite cliché, être la nouvelle Ève. Après, cela dépend bien entendu de la manière dont l’auteur va amener ça. Mais l’idée brute, comme ça … mouais. Bof.

En bref, j’attends le tome 3 pour voir. Un moment de lecture intéressant, toujours avec cette écriture fluide qui n’ennuie pas, mais le soufflé retombe un peu par rapport aux Royaumes du Nord.

Cette lecture commune a été faite avec Yumiko, Bambi-slaughter, SophieLJ, Setsuka.

Nombre de tomes parus : 3 (série finie).

Tome 1 : Les Royaumes du Nord.

Tome 3 : Le Miroir d’Ambre.

8 réflexions sur “A la Croisée des Mondes, tome 2 : La Tour des Anges

  1. Je partage ton avis. J’ai été déçue par ce deuxième tome. Certains détails sont durs à comprendre; quant à la question de la religion, à l’inverse de toi, je n’accroche pas tellement à ce côté de
    la saga.

  2. Je pense que le troisième tome te plaira. Ou pas. Franchement, ça dépend des lecteurs. Certains adorent le 1, aiment moins le 2, et n’aiment pas ou aiment le 3, pour d’autre c’est l’inverse au
    niveau des deux premiers tomes. Je me rappelle avoir beaucoup aimé la Tour Des Anges pour la venue de Will, parce qu’avant on était très centré sur Lyra, superbe personnage, mais ça devenait long
    au bout d’un moment. L’interaction entre les deux est magique…
    Tu reverras Asriel et Coulter dans le 3, tous les deux sublimes, bien sûr. La question religieuse en prend un sacré coup et est beaucoup plus évoquée dans le 3, où tout se complexifie, s’amplifie,
    etc. A mes yeux, c’est le meilleur tome, mais les trois sont magiques chacun à leur manière. C’est une des mes trilogies favorites.
    Si tu me permets juste une petite rectification : Northern Lights est le titre britannique du premier tome, et a été renommé en américain The Golden Compass. Le titre anglais de la série, est « His
    Dark Materials », référence à John Milton et son Paradis perdu, dont Pullman dit sans conteste avoir « réécrit » le premier et 2e chapitre, je crois, avec cette trilogie. Bon, j’arrête là mon
    bavardage d’admiratrice de la série, et j’ajoute juste que je suis contente que la série te plaise même si parfois des passages semblent plus faibles.

  3. Il y a quand même beaucoup de passages dans le troisième monde, celui des spectres ! Au final, le temps passé dans notre monde à nous est plus court.
    J’ai aussi beaucoup aimé ce qui a trait à la religion, on comprend mieux petit à petit le monde de Lyra lorsqu’elle est confrontée au notre avec Will, et on voit les différences. Pour la poussière,
    j’ai beaucoup aimé la partie où Lyra parle avec la scientifique, j’ai hâte d’en savoir plus dans le tome 3.

    • J’ai été plus influencée et déçue par ‘notre’ monde, je suppose. Pour la partie scientifique, j’ai plus de mal à comprendre, donc j’ai moins aimé, mais je suis comme tout le monde, vivement le 3, en espérant tout comprendre ^^

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s