Contes de la Fée Verte

http://i911.photobucket.com/albums/ac318/LynnaeMylrae/contesdelafeverte.jpgTitre VO : Swamp Foetus.

Auteur : Poppy Z.Brite.

Traducteur : Jean-Daniel Brèque.

Illustrateur : Jean-Sébastien Rossbach.

Nombre de pages : 265.

Parution VO :  1993.   VF : 2011.

Éditeur : Folio (Collection : SF).

Genre : Nouvelles – Fantastique.

Prix : 6,80€.

Résumé éditeur : Les bayous recèlent de bien terribles secrets. En douze nouvelles, poétiques et vénéneuses, gothiques et romantiques, Poppy Z. Brite nous convie à participer à un voyage sans retour où un fantôme se lie avec une strip-teaseuse, où deux siamois refusent d’être séparés, où deux amants explorent les limites de leur passion… Même les deux crochets par New York et Calcutta (où « cinq millions de personnes semblent déjà mortes – pourraient tout aussi bien l’être – et où cinq autres millions aimeraient bien mourir. »), ne sauraient retenir longtemps les monstres, les paumés et les amants de cette Nouvelle-Orléans méphitique, torride, avide d’amour et de sang.

Un partenariat étonnant et détonnant, proposé par Livraddict et Folio SF, que je remercie !

Poppy Z.Brite est une auteure dont j’avais beaucoup entendu parler, quand je faisais des recherches sur les vampires en littérature, avec ses anthologies Eros Vampires tome 1 et 2. Mais je lisais très peu de recueils de nouvelles, à l’époque, et je ne les avais pas trouvées directement, donc je n’avais pas tenté. Vraiment, je n’ai pas été déçue. Un peu d’étonnement, beaucoup d’éléments auxquels j’ai pu me « raccrocher » parce qu’ils me rappelaient un auteur, un titre, et jamais, jamais d’ennui. Des éclats de rire, aussi, parfois.

Quelle écriture j’ai découverte, aussi … riche, descriptive, ciselée, dont chaque mot semble choisi, dans le registre de l’étrange en plus. Tout ce que j’aime, avec un supplément passionnant : l’auteure parfois compile des mots, des expressions, qui vont sonner bizarrement. Pour moi, ç’a été la mise en place de toute une magie, de tout un univers, rien qu’en partant de cette écriture que j’ai vraiment adorée.

Les Contes de la Fée Verte est un recueil de nouvelles, genre auquel je commence doucement à m’habituer, recueil qui d’ailleurs contribue de beaucoup à m’habituer au genre. J’ai pu lire une nouvelle à la fois, pour bien m’imprégner du style et des thèmes, qui ne sont pas trop ce à quoi je suis habituée, et qui ont constitué une nouvelle découverte, avec celle de l’auteure.

L’une en particulier m’a beaucoup rappelé une ambiance à la Anne Rice et Entretien avec un vampire. Mais le recueil m’a fortement renvoyée à une mangaka que j’adore, à l’univers gothique, parfois teinté de relations homosexuelles, avec beaucoup de tolérance et de poésie : Kaori Yuki. De ma part, c’est un grand compliment ^^ j’imaginais facilement une mise en image avec le style de la dessinatrice …

Ces nouvelle ont cette pointe de gothique, d’étrange, à laquelle on ajoute l’atmosphère étouffante de Louisiane ou de Calcutta, de l’horreur ou du désespoir qui ne dit pas clairement son nom mais le laisse deviner dans le choix des termes, dans les mots qu’elle met dans la bouche de ses personnages.

Un faible pour Anges, Musique en option pour voix et piano et La sixième sentinelle : Anges, des jumeaux séparés à la naissance haissent tout et tous pour avoir fait d’eux deux être distincts ; Musique en option pour voix et piano, quand une voix d’ange déchaîne une malédiction sur ceux qui l’écoute ; et La sixième sentinelle, un « conte » du Sud, où un fantôme s’intéresse à une jeune fille, Rosalie, et découvre sa vie en Louisiane, où la chaleur et la religion oppressent les habitants.

Ses personnages bien souvent sont paumés, attachants, comme les protagonistes d’Anges qu’on retrouve un peu plus tard à New York, ou ce fantôme qu’on suit avec tendresse, avec surprise, avec une certaine répulsion parfois, peut-être, mais toujours beaucoup d’intérêt, grâce au talent de l’auteure pour créer des intrigues qui tiennent le lecteur en haleine, illustrée par des personnages frappants, jamais ennuyeux, comme les thèmes abordés, qui peuvent laisser perplexes, voire choquer, car il y a beaucoup de liberté dans ces choix de sujets et l’extrémité où elle les pousse. Cette écriture puissante et réfléchie vous raconte une histoire ou un personnage avec la même intensité qu’elle vous effleure une activité quotidienne.

Toutefois, oui, cette lecture peut choquer. Je parlais de relations homosexuelles en évoquant Kaori Yuki, l’auteur évoque le sexe en général de manière crue, la drogue, la mort, la décomposition … il peut y avoir des scènes assez crues. J’avais ce détail à l’esprit en lisant, et j’ai trouvé ces thèmes intéressants, associés à cette écriture ensorcelante.

Il faut enfin préciser que la lecture m’a pris peu de temps, moins d’une semaine, même en savourant nouvelle par nouvelle. Mais ce billet a été plus difficile, tant j’avais peur de ne pas faire justice à cette magicienne qu’est Poppy Z.Brite.

Une fois encore, je voudrais remercier Livraddict et les éditions Folio SF de m’avoir permis de découvrir ce recueil.

10 réflexions sur “Contes de la Fée Verte

  1. Quelle belle chronique pour ce recueil, merci ! Tu soulèves tout à fait les points importants, son style spécial mais toujours agréable, le soin qu’elle porte à ses personnages, la passion qui en
    découle… si ses nouvelles sont un vrai plaisir à lire, je ne te dis pas pour ses romans 😉

    Bonne lecture avec les prochains et j’espère que tu seras définitivement séduite !

    • Je l’espère aussi ^^ contente que mon billet t’ait plu, il a été difficile à écrire. J’ai hâte de retenter une de ses lectures. Ton challenge est arrivé juste à point 🙂

  2. Pingback: Contes de la fée verte « La Croisée des Chemins

  3. Moi aussi j’ai aimé les mêmes nouvelles ! ^^ Franchement j’ai découvert quelque chose vers quoi je ne serait pas forcément allée et c’était génial ! Non seulement c’est intéressant et prenant mais c’est super bien écrit.

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s