Ensemble, c’est tout

Auteur : Anna Gavalda.

Nombre de pages : 573.

Parution : 2005.

Éditeur : J’ai Lu.

Genre :  Contemporaine.

Prix : 8,40€.

Résumé éditeur : » Et puis, qu’est-ce que ça veut dire, différents ? C’est de la foutaise, ton histoire de torchons et de serviettes… Ce qui empêche les gens de vivre ensemble, c’est leur connerie, pas leurs différences…  » Camille dessine. Dessinait plutôt, maintenant elle fait des ménages, la nuit. Philibert, aristo pur jus, héberge Franck, cuisinier de son état, dont l’existence tourne autour des filles, de la moto et de Paulette, sa grand-mère. Paulette vit seule, tombe beaucoup et cache ses bleus, paniquée à l’idée de mourir loin de son jardin. Ces quatre là n’auraient jamais dû se rencontrer. Trop perdus, trop seuls, trop cabossés… Et pourtant, le destin, ou bien la vie, le hasard, l’amour -appelez ça comme vous voulez -, va se charger de les bousculer un peu. Leur histoire, c’est la théorie des dominos, mais à l’envers. Au lieu de se faire tomber, ils s’aident à se relever.

J’entends parler de Gavalda depuis des années, et j’avoue, ses livres ne me tentent pas. Malheureusement, elle apparaissait sur ma liste de prescription scolaire, et comme elle est inclue aux Incontournables Livraddict, nous voilà (promis, les suivants du Challenge, je les ai aimés^^). Honnêtement, ce livre ne fait pas exception à l’ennui que j’ai éprouvé en lisant presque tous mes livres d’école (excepté les Mémoires d’une jeune fille rangée de Simone de Beauvoir).

Le sujet et l’intrigue m’ont ennuyée : quatre personnages se rencontrent, vivent ensemble. Les personnages ne m’ont pas plu, même s’il m’est arrivé d’apprécier Philibert, ses manies, son langage, sa gentillesse. Je n’ai pas aimé l’écriture qui parfois est partie dans le cru voire le vulgaire. Et c’est un pavé … je me suis rarement forcée à lire un livre aussi long en entier, lorsqu’il ne me plaisait pas. J’ai découvert les joies d’une nuit blanche avec un livre qui vous ennuie …

J’ai parfois aimé Philibert, comme je l’ai dit, avec ses manies aristocratiques. Mais je l’ai parfois trouvé difficile à « croire ». Ce livre se veut moderne, empreint de réalisme et parfois justement je n’ai pas trouvé ce personnage réaliste. Peut-être ce côté réaliste en général a-t-il tourné au terre-à-terre, pour moi, et à l’ennui.

6 réflexions sur “Ensemble, c’est tout

  1. J’avais beaucoup aimé ce livre, principalement grâce à Philibert que j’avais juste trouvé hilarant! Contrairement à toi j’ai pas vraiment eu du mal à croire que ce type de personnage puisse exister puisque j’en connais, des grands timides ultra cultivés et surannés xD
    Mais j’avoue qu’avec le recul je vois certains défauts à ce livre^^
    Je suis désolée que tu aies du passer des nuits blanches dessus, ma pauvre =s =s
    Je te souhaites une meilleure future lecture 🙂

    • Juste une nuit blanche, ne t’inquiète pas ^^ les lectures suivantes ont été meilleures, heureusement ! Bon ben si tu en connais tu as le droit de me les présenter :p

  2. J’avais adoré ce livre que je ne pouvais plus lâcher ! Mais si ça peut te rassurer c’est le seul Gavalda que j’ai aimé, les autres que j’ai essayés ou je les ai abandonnés (La consolante, je l’aimais) ou je n’ai pas aimé (L’échappée belle).

    • Oui il a beaucoup plu apparemment ! Ma mère est fan, donc le livre n’est pas perdu ^^ mais s’il lui plait, j’aurais du me douter aussi que ce serait le contraire pour moi, on a souvent des avis différents …

  3. tout comme Frankie, c’est le seul Gavalda que j’ai aimé. En général je la trouve bavarde, pour pas grand-chose. Elle use et abuse des juxtapositions, et son style est loin d’être agréable à lire. Mais celui-ci, je l’ai adoré. D’ailleurs, il faudra que je l’achète pour l’avoir dans ma bibliothèque (bien que l’idée de Camille sous les traits d’Audrey Tautou me hérisse le poil (en plus je peux pas saquer cette actrice). Guillaume Canet n’est pas non plus un choix judicieux (et pourtant lui je l’aime bien). Je n’ai pas vu l’adaptation, mais rien qu’aux acteurs choisis, je sais qu’elle ne va pas me plaire.

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s