Au bord des mots, lectures sur un rocher

L’écume des jours

Boris Vian (auteur). 1947 (VF), 1963 (VF), 186 p. 10/18.  Contemporaine. 6€.

Ce titre léger et lumineux annonce une histoire d’amour drôle ou grinçante et inoubliable, composée par un écrivain de vingt-six ans. C’est un conte de l’époque du jazz et de la science-fiction, à la fois comique et poignant, heureux et tragique, merveilleux et fantastique, féerique et déchirant.

J’avoue que ce résumé ne dit pas grand-chose. Je ne m’en suis pas trop souciée à l’achat, parce qu’il faisait partie de ma liste scolaire, et j’en avais entendu parler par le passé. Quand j’étais au lycée, mon professeur de littérature nous avait raconté que Vian voulait écrire une « belle » histoire, et devant les critiques négatives, il s’énerva en disant « Vous voulez de la m***e ? Je vais vous en donner ! », d’où J’irai cracher sur vos tombes.

Cela vaut pour ce que cela vaut au niveau de la véracité de ces propos. Mais c’est avec cet a priori que je suis partie. Je n’ai pas trouvé que c’était une si belle histoire. De l’instant où Colin rencontre Chloé, même s’il désire vraiment cette rencontre, tout se désagrège autour d’eux.

J’ai surtout été dérangée par l’hypocrisie de la part des religieux : on ne s’intéresse à eux, pour le mariage ou l’enterrement de Chloé, que pour de l’argent. Et les cérémonies sont pour le moins étranges et dérangeantes … du baroque outrancier , on passe au grotesque païen, assez perturbant. J’ai été moins touchée par le sort de Colin et Chloé que celui de la petite souris, à dire vrai.

Pour être franche, l’histoire en elle-même ne m’a pas tellement plu, excepté l’humour autour de Partre et Bovouard. J’ai aimé la langue, les jeux de mots inusités et étranges choisis par Vian, qui semblent avoir une vie à part vu leur utilisation. Une poésie passionnante pour une histoire que j’ai trouvée beaucoup moins intéressante.

C’est un livre court qui se lit très vite. Je pense tenter à l’occasion J’irais cracher sur vos tombes, afin de voir si cet étrange univers basé sur l’utilisation de mots incongrus y est ressuscité.

2 commentaires sur “L’écume des jours

  1. Je te déconseille fortement J’irai cracher sur vos tombes ! Je l’ai trouvé horrible, je l’ai lu trop jeune et il m’a traumatisé !
    L’Ecume des Jours est un livre assez particulier, étrange, que j’ai bien aimé ^^

    1. Ça va, je pense qu’à mon grand âge je devrais pouvoir gérer 😛 Je comprends qu’on puisse aimer l’Écume des jours ^^ je garde surtout souvenir d’un livre spécial (pas sur le plan affectif, mais un peu étrange, comme tu dis).

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s