La double inconstance

Auteur : Marivaux.

Nombre de pages : 255 (avec  plein de notes).

Première parution : 1723. Cette édition : 1993.

Éditeur : Hachette Classiques.

Genre : Classique – Théâtre.

Prix : 2,80€ (Flammarion).

Résumé éditeur : Sylvia, une jeune villageoise, refuse les honneurs et les richesses que lui offre le prince au nom de l’amour qui l’unit à Arlequin. Mais ce dernier se laisse séduire par une autre femme….

J’ai bien aimé la couverture avec les cartes ^^

Une fois encore, on retrouve des noms typiques comme Arlequin et Silvia, et un personnage avec pour seul nom sa fonction, le Prince, qui s’est révélé moins machiavélique que je l’aurais imaginé, et trop gentil. Ces personnages, même en étant un peu roués et manipulateurs, étaient trop lisses à mon goût.

J’ai moins ri que dans les pièces précédentes.  Ce n’est pas une lecture désagréable, mais plutôt longue, peut-être à espacer davantage avec d’autres pièces de l’auteur / de l’époque. Près de 130 pages pour convaincre un couple de se séparer et de s’attacher à deux autres personnages : dans une pièce, c’est long, surtout que le procédé de conviction / manipulation ne m’a justement pas convaincue.

Je me suis même un peu ennuyée, il y avait un aspect prévisible, avec un sens de l’humour des réparties qui m’a moins frappée. Cette pièce m’a moins plu que les précédentes.

6 réflexions sur “La double inconstance

  1. Peut-être que ça t’as moins plu car tu t’es faite au théâtre de Marivaux et que cette dernière pièce ne t’as pas surprise tant que les autres! Je l’ai pas lue, alors je ne sais pas ce qu’elle vaut… Mais je compte bien la découvrir un jour, quand meme 😉

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s