Au bord des mots, lectures sur un rocher

La trilogie Figaro

Beaumarchais (auteur). 1775, 1778, 1792 (VF), 1999 (VF), 410 p. Pocket. Classique – Théâtre.

ContientLe Barbier de Séville, Le Mariage de Figaro, La Mère coupable.

J’aime beaucoup cet auteur, qui me fait davantage rire que Marivaux.

Ici on suit les personnages dans les 3 pièces, à différentes parties de leurs vies. Dans Le Barbier de Séville, Figaro, un valet, aide son ancien maître, le comte Almaviva, à épouser Rosine, que son tuteur espère épouser contre son gré. Dans Le Mariage de Figaro, quelques années se sont écoulées et la passion du Comte pour la Comtesse s’est atténuée et il s’intéresse à Suzanne, fiancée de Figaro ; et dans La mère coupable, une vingtaine d’années se sont écoulées et les Almaviva sont au bord de la rupture.

Je trouve la deuxième pièce très drôle, entre ses répliques, ses petites machinations, travestissements. La troisième est intrigante, on ne sait pas de quoi Rosine peut être coupable, qui dit la vérité, ce qui va leur arriver. J’ai étudié la deuxième au lycée, quelques scènes, mais je ne savais même pas qu’une troisième existait !

C’est intéressant de voir les personnages évoluer sur plus de vingt ans, à différents stades de leur vie, dans une pièce, surtout dans ce style humoristique et léger à la base, qui sait gagner en gravité à la fin, voire en drame.

Quelques scènes et citations qui m’ont marquée :

-l’emploi du mot « duègne », de Suzanne à Marcelline, me rappelle toujours De Funès et La Folie des Grandeurs !

-« ce tour-ci vaut l’autre » : Chérubin caché sous le fauteuil lorsque le Comte a trouvé Suzanne cachée dans l’alcôve … enfin, tout un jeu de cache-cache !

-une définition très drôle de l’anglais par Figaro, où God Dam seul sert à tout, ou presque.

-la scène du jardin avec le Comte, la Comtesse, Chérubin, Suzanne, Figaro, où tout le monde croit avoir affaire à quelqu’un d’autre. Elle est très drôle, très vive (c’est un aspect qui ne m’a pas marquée lorsque j’ai vu l’opéra style 70’s … ).

Parmi les personnages, je préfère Rosine, Figaro et Suzanne. Les deux derniers sont loyaux, dévoués et pleins de ressources. Rosine est très distinguée, attachante, et ne manque pas d’humour (elle accepte bien les mascarades avec Suzanne, même si elle en sort blessée).

J’ai surtout aimé la deuxième pièce, la première peu et la troisième n’est pas très drôle – je cherchais surtout humour et légèreté avec cette lecture.

Voilà qui conclue mon trimestre de littérature française. Finalement, je n’ai pas eu envie de me lancer dans Mme de Staël ou Constant, plus épais et complexes. Marivaux et Beaumarchais m’ont détendue, fait rire et retrouver un style, le théâtre, que j’avais peu lu depuis des années, excepté pour Antigone et La machine infernale que j’avais adorés.

Vivement la prochaine session !

5 commentaires sur “La trilogie Figaro

  1. Je n’ai lu que Le Mariage… et j’ai beaucoup aimé! Mais j’ai un peu regretté de ne pas avoir lu Le Barbier avant! Beaumarchais est très drôle, mais je l’aime autant que Marivaux pour ma part :p Disons que les humours sont quand même assez différents: Beaumarchais n’hésite pas à tomber dans la « farce » ( la scène du jardin que tu cites en est une pour moi) alors que Marivaux non. Ca donne deux styles très différents en fin de comtpe!

    1. Bien d’accord pour la différence de style ^^ Mais je trouve que ne pas avoir lu Le Barbier avant ne manque pas trop, on sait que Figaro l’a aidé à épouser Rosine, et ça suffit … ça ne pose pas trop de problème à la compréhension du Mariage de Figaro ! Tu me diras ce que tu penses des deux pièces que tu n’as pas encore lues, surtout La Mère coupable, qui tranche radicalement avec les premières !

  2. J’avais lu le barbier au lycée et beaucoup aimé. Je vais surement aussi lire le mariage au vue de ton enthousiasme!
    En tout un trimestre chargé pour cette période littéraire. Félicitations!

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s