Au bord des mots, lectures sur un rocher

Les Spellman, tome 1 : Spellman et associés

The Spellman Files. Lisa Lutz (autrice). 2007 (VO, VF), 428 p. Albin Michel. Policier – Humour. 22€.

Izzy Spellman travaille avec ses parents en tant que détective privé. Avant, pendant et après les heures de boulot : car chez les Spellman, on est détective dans la vie privée avant tout, et il arrive très fréquemment qu’Izzy espionne sa petite soeur Rae, que ses parents la suivent en voiture, qu’un secret de son frère David ne le reste pas longtemps, ou que son oncle Ray ne la quitte pas d’une semelle !

Un nouveau coup de coeur ^^ je les accumule, ces temps-ci !

C’est une lecture hilarante, pleine de peps, malgré une structure qui apporte un peu de confusion, sous forme de flash-backs, d’énormément de détails sur la vie quotidienne d’Izzy et une police d’écriture changeante selon le moment et le thème abordé (le présent, les détails sur Izzy, l’affaire Snow sur laquelle elle travaille). Original, mais un peu confus.

Mais ça ne m’a pas empêchée d’adorer et de le dévorer !

J’adore le milieu des détectives privés, extrêmement détaillé ici, qui se confond avec leur vie de famille, jusqu’à en devenir part des règles familiales, comme pour la surveillance constante des autres membres.

Les personnages sont drôles et hauts en couleur, même si j’aurais volontiers collé une paire de claques à Rae. Le « secret » de David est prévisible et m’a un peu ennuyée, mais j’ai totalement accroché au personnage d’Izzy, fantasque, décalée, pleine de ressources et obstinée.

Je ne m’attendais pas au dénouement de l’affaire Snow. Surprenante, touchante, et une vraie enquête, avec indices, témoignages, contradictoires ou pas, etc. J’ai adoré essayé de découvrir le fin mot de l’histoire.

Si j’ai beaucoup aimé la part que joue le tennis dans le récit, et aurais adoré que les parties soient plus détaillées, je ne crois pas que l’auteure s’y connaisse : les points dans ce sport ne se comptent pas sous la forme 10-0, 20-0 … mais 15, puis 30-0 (en anglais aussi). Ça m’a un peu ennuyée … dommage.

Le côté famille dysfonctionnelle est hilarant, on en redemande ! Le fait d’appeler son copain futur ex, avant qu’ils ne commencent à se voir, amuse aussi. Le dentiste est un peu ennuyeux, d’ailleurs, même si leur passion commune pour leur série télé fétiche fait sourire.

Haletant, hilarant, joyeux fouillis, toutes les anecdotes valent le coup d’œil. Je ne manquerai pas de lire la suite et je conseille cette série pleine d’humour !

Nombre de tomes parus : 6 (série en cours)

2 commentaires sur “Les Spellman, tome 1 : Spellman et associés

  1. C’est vrai que c’est un peu confus parfois mais j’avais vraiment adoré ce tome 1 ! Le deux aussi. J’attends maintenant que le tome 3 sorte en poche et ça met vraiment du temps !

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s