Au bord des mots, lectures sur un rocher

Wuthering Heights

Emily Brontë (autrice). 1847 (VO), 1994 (VO), 279 p. Penguin (Popular Classics). Classique. 5.70€. Livre lu en anglais.

Les Hauts de Hurle-Vent sont des terres balayées par les vents du nord. Une famille y vivait, heureuse, quand un jeune bohémien attira le malheur. Mr. Earnshaw avait adopté et aimé Heathcliff. Mais ses enfants l’ont méprisé. Cachant son amour pour Catherine, la fille de son bienfaiteur, Heathcliff prépare une vengeance diabolique. Il s’approprie la fortune de la famille et réduit les héritiers en esclavage. La malédiction pèsera sur toute la descendance jusqu’au jour où la fille de Catherine aimera à son tour un être misérable et fruste.

… J’avais déjà tenté il y a quelques années, et détesté. Je pensais que ça venait de la traduction. Et en fait … pas uniquement. Celle-ci m’avait tellement porté sur le système que je pense que j’avais occulté le reste.

L’intrigue m’a ennuyée, comme les personnages qui m’ont agacée, jusqu’au narrateur et Mrs Dean. Hareton est le seul à trouver vaguement grâce à mes yeux pour ses efforts à apprendre, à s’améliorer, avec Cathy qui se fiche de lui.

J’ai détesté le langage de Joseph. Je n’ai pas envie de passer trois heures sur une phrase pour comprendre ce dialecte. Pour ce qu’il dit, en plus …

Cette lecture a été très laborieuse, en partie à cause de l’édition. Les Penguin, ce que j’avais oublié, sont écrits de manière minuscule et rapprochée. Même avec mes lunettes, j’avais la migraine. J’avais déjà laissé tomber Dracula l’an dernier pour ce problème.

Et c’est d’une longueur … Tout ça pour des histoires d’amours contrariées mettant en scène des personnages qui m’ont laissée de marbre. Tant pis !

13 commentaires sur “Wuthering Heights

  1. Ah oui, vraiment tu n’as pas accroché. J’ai lu le roman adolescente et j’avais littéralement plané. Par contre, je ne pense pas que je le relirai adulte… j’ai un peu peur de ce que j’en penserais maintenant, en fait. Je préfère garder ma version idyllique.

  2. J’ai énormément aimé ce livre pour ma part. La plupart des personnages sont effectivement insupportables mais justement cette violence de sentiments m’a fascinée. Et puis Heathcliff m’a bouleversée, à la fois terriblement attirée et effrayée.
    C’est un bouquin que je veux absolument prendre le temps de relire pour un saisir toutes les nuances.
    Cela, je comprends sans peine que l’on n’accroche pas du tout, tant c’est particulier. Puis alors, ces éditions Penguin sont une vraie plaie Il faut vraiment avoir envie de lire le bouquin !

    1. Ah mais tout à fait pour les Penguin ! C’est presque une torture. Et c’est dommage parce qu’en général ce sont ceux qu’on trouve le plus facilement je trouve, en bibliothèque pour les classiques.
      Quand tu le reliras, j’irai lire ton article avec attention, parce que j’ai du mal à comprendre cette fascination pour le livre. Heathcliff ne m’a absolument pas marquée (en positif, précisons). Mais je suppose que c’est comme pour Rhett ou Joffrey de Peyrac, on fond ou pas …

  3. J’ai déjà publié un billet à son sujet, il doit y avoir un an, à peu près ? Je ne sais pas si je recommencerai…Au besoin je l’éditerai.
    Et comment, tu n’es pas folle non plus de Joffrey de Peyrac ? Maismaismais, comment ? A vrai dire, je n’ai pas lu les bouquins, juste vu la série télé avec robert Hossein, mais il a marqué mon adolescence, je peux te dire !
    Bon, je me calme. Et effectivement…questions mâles littéraires, les goûts ne se discutent pas. Heureusement il y a suffisamment de choix pour que chacune trouve son bonheur ^^

    1. Ah mais si mais si mais si ! J’ADORE Joffrey ! J’adore même son nom ! Et je suis une grande, grande, grande fan de Robert Hossein dont je dois bien avoir trois autobiographies et une filmobiographie dans ma bibli ! (Non c’était juste un exemple en fait, Rhett et Joffrey, je crois qu’ils sont souvent cités avec Heathcliff comme les mâles littéraires préférés ^^;). J’ai toute la série des Angélique en édition France Loisirs et Trévise, pour les deux derniers, et j’ai les volumes 3 à 6 de la nouvelle édition.

      Faut pas me lancer sur les Angélique, en fait …
      Bref bref bref. Donc voui, c’est une question de goûts et le choix est vaste comme tu dis 😉

  4. Ouf, je suis rassurée ! ^^ J’adore aussi le prénom Joffrey, beaucoup plus plaisant à l’oreille que son équivalent septentrional Joffroy. Il faudra que je prenne le temps de lire les livres, quand même !

    1. Ah voui, il faut. Mais il faudra les trouver avant, et ça n’est pas si simple. Surtout les derniers … si tu peux fouiner dans un endroit style Emmaüs, tu peux les trouver, sinon ça peut vite chiffrer !
      Mon rêve, c’est d’avoir plein d’éditions différentes ^^ mais ça revient cher :p
      Une anecdote, pour la route : mes amis d’enfance s’appelaient Angélique et Geoffrey. Je me suis rendue compte que c’était un peu proche il y a genre deux ans 😛

  5. Je viens de le lire très récemment. J’ai adoré ! Le style littéraire, l’histoire à rebondissements, l’ambiance m’ont vraiment séduite. Comme quoi il y en a vraiment pour tous les goûts 🙂

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s