Au bord des mots, lectures sur un rocher

Tara Duncan, tome 1 : Les sortceliers

Sophie Audoin-Mamikonian (autrice). Stan, Vince (illustrateurs). 2007, 533 p. Pocket (Jeunesse). Fantasy. 7,60€.

Magister, le Maître des Sangraves, a décidé de s’emparer coûte que coûte de Tara’tylanhnem Duncan, dite Tara. Afin d’échapper au maléfique  » Homme au Masque « , la jeune fille doit s’enfuir sur AutreMonde en compagnie de Manitou, son arrière-grand-père transformé en labrador par un sort malencontreux. Sous la protection du fantasque Maître Chem, Haut mage du royaume du Lancovit, elle y découvrira les sortceliers, le malicieux Palais Vivant, les Vampyrs, les Chimères, les Harpies et toute une pléiade d’amis parfois… inattendus. 

Je n’ai pas autant détesté un livre depuis longtemps. Je me suis vraiment forcée à finir. Je remercie de tout mon cœur Zatoun qui m’a supportée à travers mes jérémiades et coups de colère ! T__T

J’ai entendu parler de Tara au fil de mon adolescence. Je l’avoue, comme du « sous HP« . Et franchement, elle ne m’a jamais tentée. J’avais HP, j’idolâtrais HP, et puis ça me suffisait.

Ma cousine m’en a parlé l’an dernier, à l’occasion, en me disant que ça me plairait peut-être. (« Ah oui, elle n’hésite pas à tuer des gens, ça devrait te plaire » … non, j’suis pas une psychopathe, mais je commence à me dire que c’est l’image qu’elle a de moi 😛 bon, elle doit avoir de bonnes raisons :P). Pourquoi pas, après tout ?

Son frère a eu la gentillesse de me prêter ce premier tome, en me précisant bien, « C’est pas HP, mais c’est pas mal ». J’ai essayé de me dire, avant de le commencer, de ne pas penser à HP, de ne pas faire de comparaisons. J’ai essayé. Ça n’est pas possible. J’ai trouvé trop d’éléments qui s’en rapprochaient. Je ne vais pas les lister ici, je vous renvoie vers l’article d’Olya, qui en parle très bien.

Mais bon, la ressemblance avec Harry Potter, c’est une chose. Ça pourrait être plaisant, avoir un certain charme. Ce charme n’a absolument pas pris avec moi.

Le style m’a vite frappée comme « trop » jeunesse. Alors oui, c’est d’habitude un élément qui me plaît, mais ici c’était trop poussé ! L’écriture ne m’a pas du tout emballée.

Ce qui devrait n’être qu’un détail pour embellir l’ensemble m’a achevée rien qu’au début. Les formules magiques en français. Elles se veulent drôles, mais je les ai trouvées niaises et horribles. « Par le Lévitus je te soulève, tu obéis et tu te lèves ». Ça a l’air de rien, mais je n’ai pas supporté.

Le personnage de Tara m’a énervée … Elle ne connaît rien à cet univers, mais sait tout faire. La transformation en dragon se fait comme ça, en claquant des doigts ! Elle m’a fortement fait penser à ce type de personnage de fan fiction, Mary Sue, qui est belle, intelligente, douée, sait tout faire, sauve le monde et est modeste à côté. J’ai eu l’impression de lire de la mauvaise fanfiction, justement …

Sa romance m’a parue d’une guimauve horrible, alors que j’aimais assez le personnage masculin au départ. Un spoiler, et ce qui m’a déplu chez lui : Effectivement, Robin me plaisait bien au début (la faute au prénom), et puis son « Je donnerai ma vie pour toi » … euh, tu la connais depuis quoi, deux semaines ? Et c’est d’un cliché, comme affirmation

L’univers et la mythologie ne m’ont pas tellement intéressée au début, et par la suite j’ai totalement lâché ce domaine, parce que ce livre fait plus de cinq cent pages. Je ne peux pas m’empêcher de comparer ça à Harry Potter, qui a su m’intéresser doucement à son univers, et pas le matraquer ici, comme j’en ai eu l’impression, ce qui m’a agacée. Les chapitres sont de longueur variables, de long à immensément long, à ce qu’il m’a semblé, ce qui a retiré toute possibilité d’aération du texte.

Et puis, quel intérêt dans le fait de simplement lire une incantation permette de la savoir parfaitement ? Ça retire tout le plaisir de l’apprentissage, ou de la description de celui-ci … Ça n’est pas sensé être une école, mais ils suivent tout de même des espèces de cours. Mouais. Je n’ai pas été convaincue.

J’ai cru avoir devant les yeux un puits à rebondissements. En quoi est-ce un premier tome avec tout ce bazar ? Il y a vraiment trop de choses et rien ne m’a intéressée. Je n’ai même pas lu l’annexe. J’avais déjà été passablement agacée de devoir tout le temps couper ma lecture pour essayer de chercher des réponses dans cette fameuse dernière partie, qui était encore en plus séparée par thème, ce qui n’est pas facile à naviguer !

Ma pensée tout au long de cette lecture et à la fin? Harry Potter me manque. C’est peut-être ça, le point positif que j’en ressors (ouais, pour Tara, j’en ai pas trouvé. J’ai cherché, honnêtement, et c’est tout ce que je vois) : il me fallait un petit coup de pouce pour me remettre à cet univers que j’ai suivi avec passion pendant des années, et le voilà.

Je crois que Melisende, avec qui j’ai lu ce livre en lecture commune, a une meilleure opinion que moi de Tara !

Nombre de tomes parus : 12 (série finie).

11 commentaires sur “Tara Duncan, tome 1 : Les sortceliers

  1. J’ai réussi à écarter Harry Potter de mon esprit pendant cette lecture, c’est peut-être ce qui m’a permis de mieux l’apprécier. Mais c’est vrai que plusieurs éléments se ressemblent étrangement… Le vampyr/Snape étant ce qui me frappe le plus.

    On a eu exactement la même impression au sujet de l’univers, ici « matraqué » (j’aime bien ce terme, il correspond assez à ce que je voulais dire) alors que Rowling l’insère petit à petit… On se sent limite un peu agressés. C’est dommage parce qu’à côté de ça, l’univers semble intéressant (enfin, perso’, je pense que ça peut être intéressant).
    Et je suis rassurée de ne pas être la seule à avoir trouvé l’intrigue un peu « brouillonne », encore une fois ton expression « puits à rebondissements » correspond bien à ce que j’ai ressenti.

    En fait, on dirait que SAM avait énormément d’idées (et des bonnes) mais qu’elle n’a pas pu s’empêcher de toutes les balancer dans ce premier tome, donc c’est un peu trop lourd à digérer !

    J’en conclus que tu ne liras pas la suite, c’est certain ? :p

    1. Oui, Snape et ce vampyr ça m’a tout de suite frappé, leur ressemblance … j’aimais bien son nom, remarque, Dragosh ^^

      Pour l’univers, sur le papier, j’aurais pu être intéressée, mais présenté de cette manière, je ne l’ai même pas aimé, j’ai eu l’impression d’être forcée dedans, sans subtilité !

      L’intrigue, je me demande franchement ce qu’elle va faire dans la suite, parce qu’il y a bien dix tomes qui sont sortis, et ce volume remplirait presque ce chiffre si les aventures étaient réparties … Donc si tu le lis, tu auras le droit de me détailler tous les rebondissements du deux :p

      Sûr et certain que je vais éviter Tara ! J’aurais pu lire la suite, mon cousin m’a passé les neufs premiers, mais … non lol.

      En tout cas, c’est intéressant de voir qu’on a remarqué les mêmes points, comme tu dis dans ton billet, même si nos appréciations sont différentes !

  2. Mouahaha! Hum.
    Si il y a bien un livre qui ne m’a jamais fait envie… Et ce que tu en dis là ( et toutes les plaintes que j’ai enduré courageusement :p :p) me donnent plus envie de fuir que de lire, tiens.

  3. Arf, je l’ai acheté il y a qq semaines, ma curiosité étant vraiment piquée par tout ce que j’en avais entendu. Ta chronique me fait peur ! Justement à cause de la comparaison, que j’ai peur de faire aussi. Surtout que je sors d’une lecture dans laquelle j’ai aussi relevée qq similitudes avec HP (mais rien qui m’a gâché la lecture par contre, au contre j’ai adoré ce 1er tome !).
    Bon, on verra bien ^^

    1. Je serais curieuse d’avoir ton avis, Asuna. Je n’ai pas supporté, mais pour certains c’est vraiment bien passé. Dans quel lecture as-tu vu des similitudes avec HP? Je suis curieuse !^^

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s