Au bord des mots, lectures sur un rocher

Sissi : Journal d’Elisabeth, future impératrice d’Autriche, 1853-1855

Catherine de Lasa (autrice). 2008, 172 p. Gallimard (Mon Histoire). Jeunesse – Histoire. 8,50€.

On suit le destin de la future impératrice Sissi, d’un peu avant son mariage à un peu après.

Un très bel objet, dans un style relié à l’ancienne, avec un portrait de l’héroïne en camée, un papier non plane, donnant une impression de parchemin. J’ai découvert la collection avec ce volume, et je pense que j’en relirai : on suit l’histoire d’une personnalité célèbre (toujours une fille, je crois), ou d’un enfant pendant une période historique précise. Des biographies jeunesse, des lectures courtes et agréables, comme a été celle-ci.

En fait, je l’ai lu dans le cadre de mon cours de littérature jeunesse. Je devais choisir un recueil de contes, un documentaire et un album jeunesse et le commenter. Finalement, je n’ai pas choisi celui-ci comme documentaire, mais je me suis quand même régalée à la lecture.

Ce joli livre dépeint l’enfance de la future impératrice d’Autriche, Elizabeth dite Sissi, sous forme de journal intime son quotidien en Bavière, sa rencontre avec François-Joseph, leur mariage, la vie à la Cour, jusqu’à la naissance de leur premier enfant, Sophie. Il se présente justement comme son journal intime, mais le nom de l’auteur est porté sur la couverture également, donc on y croit moins, ce qui est un peu dommage.

La langue est fluide, attachante. Sissi est un personnage très intéressant, que j’ai beaucoup aimé suivre tout au long de ce petit livre. Il m’a rappelé quelques souvenirs des films que j’aimais regarder quand j’étais plus jeune, avec Romy Schneider, et m’a donné une furieuse envie de les revoir ^^ J’ai aimé sa rencontre avec son professeur hongrois qui lui parle de son peuple et de l’importance de la liberté.

Le grand défaut ? Il est un peu court. Les détails et la manière de rédiger de l’auteur étaient bien adaptés au public et donnaient envie de poursuivre la lecture, mais j’aurais aimé qu’elle développe davantage la partie consacrée à la Cour, sur des anecdotes et l’étiquette.

C’est une manière légère et intéressante de découvrir l’histoire de Sissi pour la première fois. On s’attache très vite à elle, comme à son frère, sa mère ou sa sœur Hélène, mais je trouve qu’on ne « déteste » pas assez sa belle-mère, qui lui en fait pourtant voir de toutes les couleurs. Je gardais un bon souvenir du beau-père (qui était très drôle dans les films, à faire semblant d’être sourd pour ne pas être embêté par sa femme), dommage qu’il n’apparaisse pas.

Je serais ravie de découvrir les autres titres de cette charmante collection, à commencer par Marie-Antoinette, sacrée également reine très jeune (en fait, ce billet date d’il y a looongtemps, donc j’en ai lu pas mal depuis, mais je vais essayer de les poster dans l’ordre. Essayer , hein T__T).

3 commentaires sur “Sissi : Journal d’Elisabeth, future impératrice d’Autriche, 1853-1855

  1. Un titre et une collection que je ne connaissais absolument pas, mais je me le note car le sujet m’intéresse … et l’objet en lui même à l’air superbe !

    1. Tout à fait Lady K ! Les livres de cette collection sont toujours tous mignons. Je te les conseille ^^ J’en ai déjà lu plein, certains sont de vraies petites merveilles.

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s