Au bord des mots, lectures sur un rocher

A Mélie, sans mélo

Barbara Constantine (autrice). 2009, 244 p. Calmann-Lévy. Contemporaine. 14,90€.

Mélie, une vieille dame, reçoit sa petite-fille pour les vacances. Elle a un petit problème de santé, mais elle ne va pas en parler, elle n’aime pas faire d’histoires, de mélo. Elle préfère passer des vacances de rêve avec sa petite Clara, et puis, si l’amour frappe à leur porte, c’est un petit bonus.

C’est un récit court, bien aéré, agréable à lire. Un récit léger, un été où une grand-mère garde sa petite-fille.

Il y a beaucoup de simplicité, de douceur, d’amour, de souvenirs. Le mélange des générations m’a plu. Les personnages sont sympathiques, leur joie de vivre et le couple de seniors sont très attachants, on espère les voir se former. J’aurais bien aimé avoir davantage de souvenirs de Mélie et Marcel, de leur jeunesse. Les détails sur le métier de Fanette, l’enfance de Clara ont aussi beaucoup de charme, comme les jeux de la fillette et son petit ami.

Une très jolie célébration de l’amour sur différentes générations.

Je n’ai pas grand-chose à en dire, en fin de compte, sinon que c’est une lecture sympathique.

9 commentaires sur “A Mélie, sans mélo

    1. Oui, c’est le seul que j’ai lu ^^ mais j’ai entendu de très bons échos sur les autres également, je ne saurais te dire par où commencer … (j’adore ton blog au fait ! les petits plus de doc’ sont trop chouettes *u*).

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s