Rachel Morgan, tome 1 : Sorcière pour l’échafaud

Titre VO : Rachel Morgan 1 : Dead Witch Walking.

Auteur : Kim Harrison.

Traductrice : Lénaïk Corveller.

Illustrateurs : Claire Arnaud, Stéphane Collignon.

Nombre de pages : 446.

Parution VO : 2004. VF : 2007.

Éditeur : Bragelonne.

Genre : Fantasy urbaine.

Prix : 22€.

Résumé : Rachel est une sorcière qui travaille avec une vampire vivante, Ivy. Elle décide de quitter le service de police qui l’emploie (où ne travaillent que des créatures ou des gens aux pouvoirs magiques), mais le patron n’hésite pas à envoyer des mercenaires à ses trousses. Elle doit donc se mettre à l’abri. Sa solution ? Essayer de faire une bonne prise à elle toute seule. Elle ne pouvait pas deviner qu’elle serait si grande, ni si dangereuse.

Kim Harrison propose un univers fascinant, où une partie des humains ont été décimés par un virus, l’Ange, propagé par des … tomates !

Une fois encore, j’avais des a priori sur le genre, au risque de continuelles scènes de sexe (oui, La Communauté du Sud m’a marquée, et pas dans le bon sens), mais ici on est dans l’action, la tension, la découverte d’un univers riche, avec de nombreuses créatures intéressantes, bien campées. J’ai bien aimé la spécificité d’Ivy : vampire vivant.

Voir Rachel préparer ses propres charmes, les utiliser m’a beaucoup plu aussi, j’ai aimé les détails sur les différents types de sorcières. J’ai juste trouvé qu’il était parfois un peu compliqué de suivre les données sur l’univers.

Le personnage de Rachel m’a vite été sympathique, par son humour, sa vivacité, sa répugnance à prendre une vie humaine, ses erreurs aussi. Jenks et sa famille sont adorables, j’ai beaucoup aimé le petit groupe qu’ils forment avec Ivy. Ce personnage vampire m’a bien plu aussi, par son mystère, entre autres.

L’aspect danger est très présent dès le début. Le méchant est intéressant, il n’hésite pas à être cruel, il ne se fait pas avoir (oui parce que c’est quelque chose qui m’agace, l’ennemi qui se fait avoir bêtement). J’ai beaucoup aimé ce dont il s’occupait, toutes les ramifications au sein de l’univers.

J’ai beau chercher un petit défaut, je ne vois pas trop. Peut-être tout simplement que je n’ai pas la suite dans ma PAL ? ^^

C’est une série qui me passionne, à continuer absolument !

Nombre de tomes parus : 13 (série finie).

2 réflexions sur “Rachel Morgan, tome 1 : Sorcière pour l’échafaud

  1. C’est vrai qu’il y a des genres de Bit-Lit différents ! Ceux comme Rachel Morgan sont beaucoup plus porté sur le côté surnaturel et l’intrigue que sur le sexe. Et j’adore d’ailleurs ! Il y a quelques scènes excitantes mais elles sont super bien écrites je trouve en plus.
    Bref, je dois lire bientôt le tome 3 et j’aime beaucoup cette saga et ces personnages, notamment Trent et Ivy ^^
    Bises 🙂

    • Ah c’est vrai que tu as lu le 2 récemment ^^ Contente que tu aimes aussi ! Pareil, j’avoue que je préfère les séries axées sur le surnaturel plutôt que sur les relations … Ivy m’intrigue beaucoup aussi ! Biz ^^

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s