Birds of Prey

Titre VF : Les Anges de la nuit.

Statut : annulée.

Nombre d’épisodes : 13 (1 saison).

Durée : environ 42 min.

Origine : États-Unis.

Date de sortie : 2003-2003 (USA) ; 2004 (France).

Genre : Adaptation d’un comic – Fantastique.

Acteurs principaux : Ashley Scott (Helena Kyle) ; Dina Meyer (Barbara Gordon) ; Rachel Skarsten (Dinah Redmond) ; Shemar Moore (Jess Reese) ;  Mia Sara (Harley Quinn) ; Ian Abercrombie (Alfred Pennyworth).

Existe en DVD : oui.

Cette série est adaptée d’un comic, avec comme différence apparemment que la série présente la fille de Black Canary et non cette super héroïne connue. Pas par moi ^^; je ne me rappelais pas d’en avoir entendu parler … pour ma défense, l’univers des superhéros est vaste !

J’ai l’impression d’avoir plein de remarques négatives, sur cette série, mais elle se regarde très vite et elle est assez plaisante, quand on ne réfléchit pas trop, j’ai l’impression. Mon avis était d’abord assez enthousiaste, et puis je me suis rendue compte qu’il y avait pas mal de petites choses qui m’avaient dérangée.

J’ai été un peu déçue de l’utilisation du mot « metahuman » pour désigner les super héros et leurs « pouvoirs ». Pour moi, ça s’éloigne de l’univers de Batman, classique. J’ai eu l’impression de me trouver dans une série de SF (ce qui en soi n’est pas dérangeant dans l’univers, Batman Beyond m’a plu), mais un peu générique.

Il y a un gros souci pour moi dans cette série. Dans cet univers, personne à part les superhéros et super vilains ne connaissent l’existence de Batman. Il a beau intervenir de nuit sans porter son slip sur son costume comme Superman, il se remarque ! Il faisait la une des journaux, provoquait les débats dans la rue et le poste de police, dans les films, dessins animés, séries, donc ici c’est vraiment perturbant, et avouons-le, peu plausible.

Ce n’est pas une grande découverte au niveau des villains, et, je vais l’avouer franchement, je trouve le Joker horrible, même s’il apparaît très peu. L’actrice choisie pour Harley, Mia Sara, ne me convient pas totalement, même si le côté folie est assez présent dans le dernier épisode. Celle du pilote, pour être honnête, le « fait » encore moins. D’ailleurs, je viens de découvrir qu’elle a joué Lily dans Legend, le film dont Shigeru Miyamoto s’est inspiré pour Zelda OoO Weiiiird …

J’ai surtout été touchée par le personnage de Barbara – Oracle. J’étais peu fan de Batgirl par le passé, j’ai détesté celle du film, je ne suis pas très fan de son côté Mary Sue des dessins animés (surtout dans The New Adventures of Batman). Mais ici je l’ai adorée. Le choix de l’actrice m’a paru particulièrement pertinent, ce n’est pas une bimbo de vingt ans, mais elle est vraiment séduisante. Sa relation avec Wade, son état, ce qu’elle en tire, son remords dans l’épisode consacré à Lady Shiva, la manière dont elle est présentée ici, m’a beaucoup touchée.

Je ne suis pas très convaincue par Dinah et son interprète et je suis mitigée sur le personnage d’Helena. Intéressante, elle m’a pourtant peu touchée, malgré les moyens mis en œuvre, l’insistance sur la mort de sa mère, la découverte de son meurtrier, la focalisation sur le début de sa relation amoureuse.

Il y a peut-être un manque de figure forte masculine. C’est une série clairement à tendance féminine, avec les protagonistes, les relations, les thèmes (comme l’adaptation de Barbara à son état avec son passé glorieux). J’aurais aimé voir le retour de Batman. Alfred n’est pas vraiment une figure masculine forte (je l’aime bien quand même, hein, mais un peu moins après l’entendre répéter épisode après épisode le prologue) et il n’est pas toujours là. Reese n’est pas super charismatique à mon goût, d’autant qu’il n’est pas issu de cet univers (et Helena lui vole successivement la vedette). Dommage pour l’absence de Nightwing, il correspondrait à cette période. Apparemment, selon cet article sur Wikipedia, il aurait pu être là dans la deuxième saison.

Les musiques, si elles sont sympathiques, ne correspondent pas vraiment. Par exemple, Tatu pour la fin est très bien, mais je n’ai pas trouvé que ça collait à l’univers. Je l’ai sentie déconnectée. De même, , je ne suis pas convaincue par les scènes de combat d’Helena, on voit bien qu’elle (ou sa doublure) fait semblant. Je n’ai pas cette impression dans Buffy.

Il n’y a pas de cliffhanger de fin. Était-ce prévu juste pour une saison? Je ne suis pas sûre que ce soit moins frustrant. Aussi, avoir un prologue commenté (toujours le même évidemment) plus un générique est un début d’épisode lourd.

Je ne suis pas fan du titre, non plus. Est-ce une volonté délibérée de sortir de l’univers de Batman ? Dommage (voui, c’est le titre du comic, mais ce n’est pas vraiment expliqué, si ce n’est que les filles sont des « birds of prey » dans le prologue. J’aurais trouvé plus logique une mention de l’univers, par exemple, comme « New Gotham ». Le titre est un peu trompeur ici.

Une série peu convaincante pour moi si ce n’est pour le personnage de Barbara dont j’ai aimé la présence et l’interprétation, facilement oubliable sauf pour cet aspect.

Il y a des chances qu’elle déçoive les fans de l’univers, rien que par l’absence de Batman, à mon avis.

2 réflexions sur “Birds of Prey

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s