Les enfants du Dieu-Soleil

Auteur : Odile Weulersse.

Couverture : Gianni de Conno.

Illustrations : Émilie Seron.

Nombre de pages : 155.

Parution : 2011.

Éditeur : Casterman (Collection : Epopée).

Genre : Jeunesse – Mythologie.

Prix : 8€.

Résumé éditeur : Rê, le dieu-Soleil, ne tarde pas à s’ennuyer. Il lui faut des enfants et des petits-enfants qui lui tiendront compagnie. Certes, les dieux qu’il créera auront moins de pouvoir que lui. Il ne donnera à chacun que quelques aspects de sa puissance et restera le seul à s’être créé lui-même, lui, le roi des dieux, le maître de l’univers.
Alors Rê crée deux divinités, qui à leur tour donnent vie à une descendance nombreuse. Rapidement, le dieu-Soleil découvre que ses enfants sont puissants et jaloux, aussi malins que capricieux et disposés à lui causer bien des soucis ….

Pour cette édition du challenge Destination, j’avais dans l’idée de me replonger dans des récits mythologiques. J’ai découvert que ma médiathèque proposait une sélection d’œuvres contemporaines égyptiennes, mais aucune ne m’a tapé dans l’œil, j’attends de voir les lectures de mes coéquipiers ^^

Ce n’est pas une lecture qui m’a laissée beaucoup de souvenirs. En plus, je mélange à des lectures antérieures, en particulier Contes et Légendes de l’Egypte ancienne de Brigitte Evano qui ne se focalisait pas sur Râ, le dieu soleil, et sa descendance, mais incluait des récits sur les hommes, pharaons et roturiers.

Mais sur le moment, la lecture en a été agréable, sur les origines du monde égyptien. On retrouve l’histoire de la création des dieux, le règne d’Osiris, les troubles avec Seth, la quête d’Isis pour retrouver son mari, l’enfance d’Horus, son affrontement avec Seth, les efforts d’Isis pour le protéger, et finalement la désobéissance et le carnage de Sekhmet.

L’auteur propose ensuite un point sur les dieux d’Héliopolis après le récit. En matière de détail, j’ai trouvé que la couverture était plutôt intéressante, mais un peu sombre. Il y a quelques illustrations sympathiques, dans le style des dessins égyptiens, mais assez peu pour un recueil orienté jeunesse.

Un petit récit sympathique, sans plus.

Et les autres? Mimi54 présente L’Immeuble Yacoubian d’Alaa El Aswany, comme Silly et Frankie ; Yana, deux livres pour enfants, Horus le petit Roi et Anouketh ; A propos de livres, L’Abyssin de Jean-Christophe Rufin ; Taxi de Khaled Al Kamhissi chez jostein ; La mort n’est pas une fin d’Agatha Christie, chez paikanne ; La quête de Naguib Mahfouz chez Rose.

10 réflexions sur “Les enfants du Dieu-Soleil

  1. Coucou 🙂
    J’apprécie aussi beaucoup les lectures mythologiques et ce livre m’interpelle du coup 🙂
    J’avais lu il y a peu de temps un petit roman dans la collection histoires noires de la mythologie chez Nathan, La Quête d’Isis de Bertrand Solet qui était très sympathique et retraçait bien cette histoire de façon simple mais efficace 🙂
    Je note le tient pour le rajouter à mes futurs lectures ^^
    Bonne journée 🙂

    • Bonjour Sylly ^^ J’espère qu’il te plaira. Je pense qu’avec La Quête d’Isis tu as une idée d’un des chapitres du livre. Mais après, je pense que la plupart des récits de mythologies égyptiennes proposent ces épisodes. Ce qui n’empêche pas d’apprécier une lecture, surtout si elle est joliment illustrée !

      Bonne journée à toi aussi !

  2. Je n’ai pas réussi à venir à bout d’un roman de cette auteure qui se passait dans la Rome antique. Peut-être que je devrais réessayer avec celui-ci, pour me remettre dans le bain de la mythologie égyptienne ?

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s