Au bord des mots, lectures sur un rocher

Lorenzaccio

Alfred de Musset (auteur). Serge Cortesi (illustrateur). 1833 (VF), 2006 (VF), 249 p. Larousse (Petits Classiques). Théâtre. 3,50€.

Lorenzaccio, après avoir été un enfant pur et studieux, s’est fait dévoyé pour se rapprocher de son cousin Alexandre qui règne sur Florence. La loyauté à l’égard de son bienfaiteur ne l’étouffe pas non plus, il a décidé de le tuer.

J’avais envie de lire cette pièce depuis la classe de 1ère, où l’autre classe l’avait étudiée, j’étais un peu déçue. Je ne sais pas ce que j’attendais, une aventure épique comme Cyrano de Bergerac ? On ne badine pas avec l’amour, autre pièce de l’auteur, m’a bien déplu, j’avais un peu peur.

Et au final, je ne sais pas quoi en dire. Je n’ai pas réussi à m’intéresser aux personnages, au héros, à l’intrigue. Ce n’était peut-être pas le bon moment pour le lire, je ne sais pas, mais je reste sur une déception pour ce titre que j’avais envie de lire depuis bien longtemps et, quoi que j’espérais, je ne l’ai pas trouvé.

Certains personnages, comme Salviati, m’ont fait rire : « Voilà une jolie femme qui passe. – Où diable l’ai-je donc vue? – Ah, parbleu, c’est dans mon lit. » C’est un horrible personnage, un horrible commentaire sexiste, mais une remarque qui m’a fait rire.

Sinon, les personnages ne m’ont pas marquée. Lorenzaccio montre bien souvent une facette négative, mais je l’aurais presque plaint lorsque personne ne croit ses intentions de tuer Alexandre. On l’a vu se débattre avec sa vie, ses choix, pour au final n’être pas pris au sérieux. J’ai été touchée par son destin, mais je ne suis pas sûre de l’avoir compris.

L’écriture, toutefois, m’a plu parce qu’elle est classique, fluide, parfois drôle.

Je reste assez mitigée. Je n’ai pas détesté, mais je n’ai pas compris.

2 commentaires sur “Lorenzaccio

  1. Oui j’ai eu le même problème, je n’ai pas sans doute pas du tout comprendre, et c’est peut-être pour cela que je n’ai pas vraiment apprécié cette lecture. Comme toi j’ai éprouvé de la pitié pour Lorenzaccio mais… Je ne sais pas trop quoi sur cette pièce, elle ne m’a pas plus touchée que ça en fait !
    Bisous ^^

    1. J’en ai eu l’impression devant ton commentaire sur FB … toi non plus tu n’arrives pas à expliquer ? C’est bizarre ! Tant pis, on ne peut pas tout aimer.
      Biz ^^

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s