Au bord des mots, lectures sur un rocher

Les Enquêtes d’Enola Holmes, tome 1 : La Double Disparition

An Enola Holmes Mystery: The Case of the Missing Marquess. Nancy Springer (autrice). Rose-Marie Vassallo (traductrice). 2006 (VO), 2007 (VF), 246 p. Nathan (Jeunesse). Policier. 13,50€.

S’il est une chose que j’aimerais savoir, c’est pourquoi ma mère m’a nommée « Enola ». Enola qui, à l’envers, se lit : alone. En anglais : seule. Et c’est bel et bien seule que je me suis retrouvée le jour de mes quatorze ans, ma mère ayant disparu de notre manoir de façon inexpliquée. J’ai alors été contrainte d’en informer mes frères aînés que je n’avais pas revus depuis dix ans – Mycroft et Sherlock Holmes. Or ce n’était pas eux qui allaient m’être d’un grand secours. Jugeant que mon éducation laissait à désirer, Mycroft n’avait qu’une idée : m’expédier en pension pour faire de moi une lady.

En outre, Sherlock estimait ma capacité crânienne bien trop limitée pour pouvoir résoudre le mystère de cette disparition. J’étais pourtant la seule à avoir décelé des indices dont mon détective de frère n’avait pas la moindre idée. C’est donc le cœur empli d’espoir, que j’ai décidé, malgré mes appréhensions, de partir à la recherche de ma mère. Seule.

Je ne connaissais pas du tout cette série, en la voyant à la fois dans la liste du Baby polar et le catalogue de la médiathèque, j’ai tenté. Et je ne le regrette pas, ce début de série est prometteur.

L’époque est décrite avec beaucoup de charme et de goût, ce qui était l’aspect que j’attendais le plus, avec l’intrigue policière. J’ai bien aimé les détails sur le corset, le pensionnat de jeune filles. Je pensais qu’elle devrait finalement y aller, serait reconnue à la dernière minute par Sherlock à Scotland Yard. J’aurais d’ailleurs beaucoup aimé voir Enola en pension. Peut-être par la suite ?

Les jeux de mots sont très intéressants, je ne m’attendais pas à cet élément. L’intrigue sur le langage des fleurs m’a beaucoup plu, elle n’est pas guimauve mais intrigante, et bien ficelée. J’ai bien aimé pouvoir me torturer les méninges sans que la réponse soit donnée tout de suite. Cet aspect policier ne m’a pas déçue.

Le thème du féminisme à l’époque m’a plu, même si les réflexions et le comportement d’Enola (surtout lorsqu’elle survit cachée à Londres) font plus âgés que ses quatorze ans. Ça m’a un peu dérangée, mais sans gâcher l’effet général.

Du côté des autres personnages, j’ai peu à en dire. J’ai trouvé que Sherlock avait un petit côté peste dans son mépris de la gent féminine (« petite boîte crânienne », mais bien sûr !). Le personnage d’Enola est plein de ressources, mais fait également des erreurs, ce qui la rend humaine, imprévisible. J’ai beaucoup aimé suivre la narration à la première personne, essayer de me mettre à sa place.

Je m’attendais à connaître le fin mot de la disparition de sa mère, on termine sur une note surprise et inattendue.

Cette lecture m’a bien donné envie de me replonger dans les enquêtes originales de Sherlock Holmes (sans oublier la série, surtout après l’article de Méloë). J’ai hâte de lire la suite et de savoir ce que pensera Sherlock de ce qu’elle a accompli !

Nombre de tomes parus : 6 (série finie).

8 commentaires sur “Les Enquêtes d’Enola Holmes, tome 1 : La Double Disparition

  1. J’ai bien aimé cette série, je me suis juste arrêtée au tome 5… Mais j’attends le 6 en format poche avec impatience ! (oui, j’aime que tous mes romans d’une seule séries soient tous dans la même collection…)

  2. Je n’ai toujours pas commencé cette série. J’ai bien emprunté le premier tome à la médiathèque, il y a quelques semaines mais je n’ai pas adhéré au style. Du coup, j’ai rapidement abandonné. je pense retenter en VO quand je pourrais. (et effectivement, tu dois absolument découvrir la série!)

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s