Angel Sanctuary Deluxe, tome 1

Titre VO : Tenshi Kinryouko Bunko.

Auteur : Kaori Yuki.

Traducteur : Nina Olligschläger.

Langue : allemande.

Nombre de pages : 404.

Parution VO : 2002. VA : 2010.

Éditeur : Carlsen (Collection : Manga !).

Genre : Manga – Shojo.

Prix : 15, 50€.

Résumé : Setsuna, jeune lycée de Tokyo, est amoureux de sa petite sœur, Sara. Il sait que c’est un péché et essaie de l’oublier, jusqu’à ce qu’il comprenne qu’elle partage ses sentiments. Lorsqu’ils sont, semble-t-il, définitivement séparés, Setsuna découvre qu’il est la réincarnation de l’ange organique Alexiel, et que les guerres angéliques vont reprendre.

J’adore cette série, l’intrigue, même si dans ce volume on est dans la partie du récit basée sur le monde des hommes, Assiah, qui me plaît un peu moins. On suit les découvertes de Setsuna, son lent éveil à sa vie antérieure, l’ange dont il est la réincarnation (Alexiel), les affres sentimentaux dans lesquels il se débat (amoureux de sa sœur Sara), ses rencontres avec les anges et les démons. Le début de ce volume n’a pas la lente saveur d’un tome d’introduction, on se lance assez vite dans le vif du sujet.

J’adore les dessins, délicats, gracieux, travaillés. On sent, surtout après avoir vu les travaux ultérieurs de la mangaka, qu’ils sont un peu brouillons, mais ils m’ont toujours touchée. On est ici dans le style de trait aux grands yeux, plein de détails, le graphisme délicat malgré des propos crus ou cruels, tout ce que j’aime ^^

Setsuna et Sara sont adorables, ces deux personnages m’ont séduite dès le début, par leur complicité, leur détresse, leur malice, aussi. J’aime beaucoup Kurai et Kira aussi. Kira, l’ami de Setsuna, d’attitude un peu j’menfichiste au début, léger, indolent, insolent, et Kurai, le prince démon, plein de fragilité et de surprises.

Les thèmes, un amour maudit, le combat entre l’Enfer et le Paradis, ce travail incroyable sur la Bible, les anges, démons, sont très bien menés. Je suis toujours tellement impressionnée par les recherches qu’a dû entreprendre la mangaka sur la religion pour créer ses personnages, ce qui se verra davantage dans les volumes suivants.

Cependant, j’admets sans peine que c’est une série complexe. On n’est qu’au début, et on compte déjà Sara, Setsuna, leur mère, leurs camarades de classe, les personnages appartenant à la classe des anges et leurs subordonnés, les démons. Et les choses ne font que commencer !

Je ne sais pas comme je ne me perds pas, en fait, entre tous les personnages, moi qui râle souvent pour cette raison précise. D’une part, effectivement, je connais déjà la série et ai d’assez bons souvenirs (je ne parle pas non plus des heures passées à essayer de me remémorer les noms de chaque personnage et leur univers), mais même à première lecture, j’avais du mal à retenir. Et … je n’en avais rien à fiche. J’ai trouvé cette série tellement magique que j’ai mis ce détail de côté.

En ce qui concerne l’amour maudit entre Sara et Setsuna, j’ai toujours trouvé cette peinture de l’amour fraternel, l’inceste, comme d’une grande sensibilité et d’une grande délicatesse. Mais je comprends également sans peine que cet élément puisse choquer certains lecteurs. (J’avoue, après quelques années de lecture de Virginia Andrews, je suis rodée sur le sujet …)

L’édition en elle-même est très belle, joliment reliée, peu d’illustrations couleurs (deux) mais un très bel objet qui ne déçoit pas et remplace avantageusement l’édition simple. Mon début de collection (j’en suis au tome 7) est du plus bel effet dans ma bibliothèque.

Un autre point important de cette lecture, et de ce billet, est la langue dans laquelle j’ai lu ce manga. C’est ma première vraie lecture en allemand, d’une série que je connais et que j’aime énormément, comme je l’ai dit. Je l’ai déjà lue en français et en anglais, j’accroche furieusement, je voulais l’acheter, il s’est trouvé qu’à mes yeux l’édition Deluxe était plus belle en allemand qu’en français. Je voulais me relancer pour de bon dans cette langue, quoi de mieux que de reproduire ce que j’avais fait « à l’époque » pour m’améliorer en anglais, soit lire dans la langue source, tout, n’importe quoi, y prendre goût.

Je ne vais pas le cacher, malgré le fait de l’avoir déjà lu dans deux langues, c’était dur, je n’ai parfois rien compris pendant de nombreuses pages, mais à d’autres moments c’était beaucoup plus clair, je me souvenais des textes et comprenais un peu de vocabulaire. Cette expérience a été surprenante et très plaisante.

Alors je vais bouffer tous mes anciens profs d’allemand qui n’ont jamais été fichus de dire qu’on trouvait tellement souvent des mots anglais ! Ça a l’air logique, les langues sont proches, mais ce n’est pas quelque chose que j’ai appris en classe. On trouve des mots tels que body, sex, hi. J’ai été ravie de la proximité de certains mots, comme blut et blood. Ça peut paraître bête, mais je ne m’y attendais pas. J’en suis ravie, c’est un point qui me sera bien utile dans la suite de mon apprentissage de l’allemand.

C’est une lecture allemande concluante, au-delà de mes espoirs et très encourageants. C’est un peu long, cependant, pour la langue et le manga, comme c’est un volume deluxe il en regroupe deux normaux et je suis habituée à la longueur standard, entre 185 et 200 pages, dans ces eaux-là, en français et anglais. Ici, on en est à 400. Moi qui aime faire une lecture d’une traite en matière de manga, c’était beaucoup plus compliqué ici, sans mentionner l’obstacle de la langue.

Et malgré l’allemand, je dirais que le texte reste fantastique et poétique.

Nombre de tomes parus : 10 (série finie).

Tome 2

2 réflexions sur “Angel Sanctuary Deluxe, tome 1

  1. Hello !
    Ouah, une lecture en allemand, génial. ^^ Malgré toutes les années où j’ai été obligée d’apprendre cette langue, je ne la sais absolument pas. LOL
    J’adore aussi cette série, mais je n’ai lu que les trois premiers tomes de l’édition normale. Mais j’aimerais beaucoup lire la suite, qui a l’air trop intéressante !

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s