A la poursuite des Humutes

Auteur : Carina Rozenfeld.

Illustrateur : Stéphanie Hans.

Nombre de pages : 39.

Parution : 2010.

Éditeur : Syros (Collection : Mini Syros Soon).

Genre : Jeunesse – Science-Fiction.

Prix : 3€.

Résumé : Tommy vit dans un univers où il n’y a pas que des humains normaux. Il y a aussi des Humutes, des mutants dotés de superpouvoirs qui se développent à l’adolescence. On peut les reconnaître grâce à la bosse sur leur nuque. Ils font très peur aux humains normaux, un peu à Tommy aussi, peut-être, lorsqu’il voit tous ces gens en parler à la télévision. Il a de plus en plus peur car il sent quelque chose à l’arrière de la tête, depuis quelques jours, et n’ose pas en parler à ses parents.

Une lecture très jeunesse, mais qui passe, du à la jolie plume de l’auteur.

J’ai bien aimé le concept des Humutes, mutants dotés de pouvoirs, avec cette excroissance sur la nuque. Le pouvoir de Tommy est particulièrement intéressant : voir l’aura des gens, si ce sont des Humutes ou pas.

J’ai partagé la peur de Tommy des autres, surtout d’être rejeté par ses parents. Les explications de sa mère m’ont particulièrement plu.

Petits bémols, j’aurais aimé voir l’histoire développée dans un plus grand cadre. J’ai été étonnée par la résolution rapide (non, mais en fait les gens savent que les Humutes existent, on y va juste en douceur pour habituer la population). Et finalement, je n’accroche pas beaucoup à la couverture. C’est un détail, mais j’aime tellement les couvertures des romans de Carina Rozenfeld d’habitude !

Une jolie petite lecture.

7 réflexions sur “A la poursuite des Humutes

  1. Il y a aussi un très bel hommage au monument de la SF « A la poursuite des Slans » de Van Vogt. Et en même temps une belle métaphore de l’accession à l’âge adulte, de l’entrée dans la sexualité également. Beaucoup de choses en très peu de pages…!

  2. Pingback: A la poursuite des Humutes « La Croisée des Chemins

  3. J’ai bien aimé, l’intrigue est très classique mais tout de même bien tournée. C’est sûr que quand on a l’habitude de lire de la SF adulte c’est assez simpliste mais je pense qu’il y a du potentiel pour les personnes non averties ou bien les enfants. Comme c’est le public visé, je dirais que c’est une réussite ! ça m’a fait repenser aux Ratus… ^^

    • Ratus ❤ Oui, je vais probablement lire quelques autres titres de la collection (Carina Rozenfeld en a écrit au moins un autre, et puis un de Jeanne-A. Debats sur les dauphins ^^), notamment comme tu le dis, pour les plus jeunes ! Contente qu'il t'ait plu ^^

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s