La trilogie Morgenstern, tome 1 : Le quadrille des assassins

Auteur : Hervé Jubert.

Illustrateur : Benjamin Carré.

Nombre de pages : 368.

Première parution : 2002. Cette édition : 2008.

Éditeur : Points (Collection : Fantasy).

Genre : Fantasy.

Prix : 7,60€.

Résumé : Roberta Morgenstern, une sorcière, est au service de la police. Elle est appelée pour résoudre l’énigme d’un meurtre dans la ville historique de Londres, arrêtée sur l’époque de la reine Victoria, selon les codes de Jack l’Eventreur. Mais l’Eventreur ne sera pas le seul assassin célèbre qu’elle rencontrera.

Une fois encore, la couverture de Benjamin Carré est superbe.

J’ai beaucoup aimé Roberta et Clément, du jeune homme maladroit à son évolution en sorcier. J’aurais aimé trouver davantage de détails sur la sorcellerie du côté de Roberta. Mais j’ai vraiment aimé le fait qu’ils puissent entrer dans des œuvres d’art, c’est inattendu.

J’ai aimé les différents lieux : le Londres victorien, le Paris de Versailles, le Mexique des Aztèques. J’ai trouvé très intéressant de rencontrer différentes époques, différents temps dans le même temps. On se maintient à des temps célèbres et appréciés par les touristes par la société du Comte Palladio, qui se révèle très vite (si vite que ça m’a surprise) comme un des quatre assassins. Deux m’ont plu, lui et le 4e un peu moins, mais c’est une question de feeling et d’époque, et celui du Mexique est je trouve peu développé.

Clément et sa maladresse, Roberta sa manière de s’imposer un peu rentre dedans, leur couple improbable d’amis et de collègues m’a bien plu. J’ai aimé éviter l’inévitable histoire d’amour.

Le rythme est entraînant, sans temps mort. Tout va très vite, on a peu de temps pour se faire aux périodes, c’est nerveux, mais plaisant.

J’étais soufflée devant cet univers bien mené. J’ai bien aimé l’enquête, même si ce n’est pas le genre que j’apprécie le mieux (whodunit à l’assassin trouvable), mais très entraînant.

Une très belle surprise.

Nombre de tomes paru : 3 (série finie)

Tome 2 : Un tango du diable.

Tome 3 : Sabbat Samba .

6 réflexions sur “La trilogie Morgenstern, tome 1 : Le quadrille des assassins

  1. Pingback: Des notes et des mots : le challenge «

  2. Ca a l’air vraiment très sympa ça! J’aime bien lire des enquêtes de temps en temps, même si c’est pas vraiment mon genre préféré. Et puis les sorciers, je suis preneuse 😀

  3. Pingback: Challenge Des notes et des mots : le bilan des deux ans |

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s