Au bord des mots, lectures sur un rocher

Rebecca Kean, tome 1 : Traquée

Cassandra O’Donne (autrice). 2011, 473 p. J’ai Lu (Darklight). Fantasy urbaine. 12,50€.

Rebecca est une sorcière. Elle a « omis » de se signaler dans le district où elle vient de s’installer, en partie parce que les siens l’ont condamnée à mort. Mais elle est repérée par le représentant des vampires de la ville, Raphael. A sa grande surprise, il ne préviendra les autres représentants des différentes créatures (loup-garous, démons, sorcières) que lorsque certains seront enlevés et qu’elle sera choisie pour être l’Assayim de l’état, à titre temporaire. Elle devra découvrir qui sont les coupables et mettre fin à leurs jours, en récupérant, si possible, les disparus. Et sans révéler sa véritable identité, ce qui serait encore mieux.

Une fois encore, je vous propose un billet qui date d’il y a un certain temps, parce que depuis quelques mois j’ai rattrapé mon retard et lu tous les volumes parus. Ce premier tome a été une lecture que j’ai adorée, un roman que je n’ai pas pu lâcher. J’ai adhéré à l’univers proposé par l’auteur, entre loup-garous, vampires, sorcières, démons, muteurs.

J’ai bien aimé les piques de style : « Quand il y a du chaos quelque part, tu peux être sûre que les Français y sont pour quelque chose ». C’est exactement le genre de petites choses qui me fait rire ! Les répliques de Rebecca ou Raphael en particulier ont fait mouche.

Contrairement à la plupart des romans du genre, l’héroïne est mère d’une fillette de 11 ans. Les priorités ne sont pas du tout les mêmes et sont bien là, comme me l’avait fait remarquer Tsuki pour m’encourager à découvrir cette série. C’est quelque chose qui m’a terriblement manqué dans le genre. Une héroïne souvent plus préoccupée par son amant, son physique, sa tenue vestimentaire. Zut. Ici, Rebecca est une jeune femme complexe, à l’histoire bien expliquée, avec une fille un peu spéciale, et les deux forment un duo saisissant.

Le thème de la génétique me plaît vraiment beaucoup, j’ai aimé le découvrir dans ce contexte et son développement. J’en demande encore !

La véritable identité de Rebecca a piqué ma curiosité, j’ai hâte de voir le père de Leonora entrer en scène, voyant  se profiler à l’horizon un probable triangle amoureux et incident diplomatique entre Michael et Raphael, avec le personnage de Leo que j’ai hâte de voir évoluer.

Comme de coutume dans le genre, on a des accents d’enquête policière qui ont fait fonctionner mes petites cellules grises (^^), disparition de différentes créatures, rien de très original, mais bien mené, un plaisir à suivre.

J’ai été particulièrement intéressée, aussi, par la famille de Rebecca, j’espère la recroiser.

C’est vraiment une série coup de cœur, que j’ai hâte de retrouver. Et les tomes sont conséquents, ce qui ajoute au plaisir !

Nombre de tomes parus : 5 (série en cours).

Tome 2 : Pacte de sang.

Tome 3 : Potion macabre.

Tome 4 : Ancestral.

Tome 5 : L’Armée des Âmes.

6 commentaires sur “Rebecca Kean, tome 1 : Traquée

  1. Il faut que je lise le tome 3 mais je sens que Raphaël va me manquer car il paraîtrait qu’il est absent… Pour l’instant le tome 2 reste mon préféré mais j’ai adoré celui-ci aussi 🙂
    Bisous ^^

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s