The Greatest Sci-Fi TV of all time / The Greatest Sci-Fi Films of all time

Auteur : Collectif.

Langue : anglaise.

Nombre de pages : 127 / 131.

Parution : 2012.

Éditeur : Image Publishing.

Genre : Séries – Cinéma – Science-fiction.

Prix : environ 12€ (sur ce site).

Revue qui peut presque être qualifiée de livre devant sa longueur, The Greatest … of all time propose donc une première partie consacrée aux séries télé de science-fiction, et une seconde aux films du même genre. Pour y accéder, vous retournez le livre, et voilà : deux en un.

Pourquoi ai-je commandé cette revue / ce livre en même temps que j’ai testé SciFi Now en anglais, il y a quelque mois? (Et je ne l’ai lue que le mois dernier, mais je l’avais complètement oubliée). La raison en est toute simple : il y a Code Quantum sur la couverture. On est maniaque / obsédée / passionnée, ou on ne l’est pas, hein.

Mais au final, je retiens bien davantage que cette petite image dans le coin ^^ En plus d’une liste d’idées visionnage que je donnerai en fin d’article, j’ai eu le plaisir de découvrir pas mal de séries / films, d’en apprendre un peu davantage sur ceux dont j’avais déjà entendu parler, ou de me replonger dans des plaisirs tels que Code Quantum ou Retour vers le futur pour quelques pages (ou carrément un tableau sur les différentes timelines de ma trilogie préférée).

J’ai aimé le mélange de séries plutôt récentes à des classiques du genre, comme The Twilight Zone. Les photographies, illustrations, sont nombreuses, comme les encarts divers, par exemple sur différents guests ultra connus qui ont fait un passage par cette série (je n’aurais jamais imaginé qu’Elizabeth Montgomery se retrouve dans un contexte post-apo dans la Twilight Zone ! Ou Roddy McDowall (j’ai d’ailleurs appris qu’il avait joué dans plusieurs films de la franchise Planet of the Apes), inoubliable Octave de Cléopâtre en astronaute

On nous propose aussi souvent un classement de meilleurs/pires épisodes, ce qui permet d’en découvrir certains plus avant. Quand on n’a jamais vu certaines séries, comme Star Trek, pourquoi pas. Certains encarts proposent aussi des pistes sur les raisons qui font que telle série est un classique de SF.

Bien sûr, il faut faire des choix, et on ne peut pas parler de tout. Je n’aurais pas été contre une exploration de Dark Angel ou Dollhouse, mais j’ai découvert pas mal de séries à tenter, je ne vais pas me plaindre. Ma petite liste : The Twilight Zone, Lost in Space, Star Trek, V, Battlestar GalacticaX-Files ne me parle toujours pas, en revanche, même si j’ai apprécié en apprendre davantage sur cette série.

Du côté des films, j’avoue que je me sens relativement ignare dans ce domaine. Mais ça n’est pas nouveau. Quand on m’interroge sur mes films de SF préférés, ou si j’ai vu tel film, ou devant les top de SF qui passent sur Facebook, je n’ai vraiment pas grand-chose à dire. J’adore Retour vers le futur. J’ai adoré cette trilogie depuis le début des années 1990. Après … très peu de SF jusqu’à ce que j’entre au lycée et découvre 1984 et Le Meilleur des mondes.

Parce que souvent, pour moi, c’étaient des robots, des vaisseaux spatiaux et des extraterrestres (thèmes qui ne m’intéressaient aaaabsolument pas) ou des films qui allaient me fiche la frousse (chochotte parfaitement assumée. Je vous gérais des vampires n’importe quand, mais la SF, bizarrement, me terrifiait, probablement, en partie, merci à E.T.). (Il faut aussi dire que personne dans mon entourage ne s’intéressait vraiment au genre, donc n’aurait pu me conseiller).

En fin de compte, les films présentés ici, j’en connaissais pas mal seulement de nom, comme L’Odyssée de l’espace, Alien, Tron (et encore, c’est surtout parce qu’une de mes élèves adore ça et qu’il y a eu le remake), Star Wars ou Terminator …. toutes ces grandes franchises, j’ai réussi plus ou moins à les éviter, jusqu’à présent. Je ne regrette pas, cependant, je ne sais pas si plus jeune j’aurais terriblement apprécié, de toute manière.

Quelques belles découvertes : Metropolis (je l’avais déjà repéré, mais j’ai adoré apprendre la découverte de parties du film en 2008 dans un musée argentin !), Forbidden Planet (Leslie Nielsen <3), Logan’s Run.

J’ai beaucoup aimé les encarts sur l’influence de tel film dans le genre. Par exemple, pour Metropolis, l’existence d’un anime japonais de 2001, des stills utilisés pour Blade Runner, une référence dans Frankenstein… Un autre sur la musique de Retour vers le futur ou les inventions du 2e film de la trilogie qui ont été crées ou pas (2015, c’est bientôt ! ^^) …

Même si je n’ai pas aimé le livre, j’ai apprécié de voir Pierre Boulle mentionné dans le dossier sur Planet of the Apes. J’aurais aimé qu’il y ait davantage de films qui soient des découvertes, et pas uniquement des blockbusters (mais ça aurait pu être pire, il aurait pu y avoir Matrix et Avatar aussi…). Par contre, c’est long, très long, j’ai eu du mal à rester concentrée, je faisais pas mal de petites pauses entre les différentes séries / films.

J’ai préféré la partie consacrée aux séries télé, mais ça reste une lecture très enrichissante.

11 réflexions sur “The Greatest Sci-Fi TV of all time / The Greatest Sci-Fi Films of all time

  1. Oh-my-god ! Mais je DOIS avoir ce livre ^^ merci beaucoup pour la découverte Lynnae, je pense que je vais le commander 🙂 (et mon article Code Quantum / Supernatural arrive hein…. j’ai un brouillon qui traîne depuis des jours, pas encore très concluant, mais il va finir par sortir 😉 )
    Par contre, un livre sur la SF sans parler de Matrix, qui a juste révolutionné le genre (eh oui moi je suis une très grande fan de SF ^^), c’est un peu dommage…

    • Je suis ravie de te l’avoir fait découvrir ^^ j’attendrai ton avis alors !

      Prends ton temps pour l’article, même si j’ai hâte de le lire, je rongerai mon frein en silence 😛

      Je ne sais pas, j’ai l’impression d’en avoir tant entendu, pas objectivement, sur Matrix, que ça m’a presque soulagée de ne pas le voir décrit ici …

      • je vais le commander dès demain !!

        Pour Matrix, je trouve vraiment que c’est une des plus grandes trilogies SF de ces dernières années, qui pose de grandes questions métaphysiques. C’est ça aussi la SF, de se servir de la liberté que permet le genre pour appréhender les problématiques humaines sous un angle nouveau… la SF on sait qu’elle est bonne et intelligente quand elle donne le vertige 🙂

          • des fois ça plaît aussi au grand public parce que c’est vraiment bien 🙂 mais bon, il faut aimer le genre aussi ! comme pour Code Quantum, j’avais acheté pour Matrix un petit bouquin qui décodait les références philosophiques des films pour pouvoir confronter mes propres interprétations ^^ (parce que notamment sur le 2, Matrix Reloaded tu peux te retourner le cerveau pendant des heures lol)

          • J’imagine bien que ça doit donner mal à la tête ^^ Je verrais si je tombe sur les dvd en occasion, comme j’en fais souvent. Est-ce que tu as le réflexe de te jeter immédiatement sur le 2 et 3 après avoir vu le 1 ou je peux me contenter d’acheter le 1 pour débuter et on verra ensuite? :p

          • non tu peux déjà démarrer par le 1, pour voir si ça te plaît, et après tu verras !
            bon sinon j’ai commandé le bouquin sur la SF ce matin ^^

          • Yay ^^ j’espère que tu l’auras assez vite, je crois qu’il s’était fait attendre par chez moi … Je te redirai si je saute le pas :p

  2. Cette revue a l’air vraiment super!!
    Metropolis, un film qui fait aimer le cinéma ❤ ( Les scènes redécouvertes, qui avaient été honteusement coupées au montage par le producteur, contiennent certaines scènes qui sont parmi les meilleures du film, c'est une honte de les avoir couper, enfin moi j'dis ça…)
    J'aime beaucoup ce type de lecture qui permet de se donner une idée plus précise de comment découvrir un genre, sans trop se perdre dans la masse proposée…
    Par contre je savais pas que l'anime japonais était tiré du film Metropolis, je pensais que ça n'avait pas de rapport! Faudra que je le voie!

    • Après, il y a quand même de la masse et plein d’encarts, mais en général ça reste sur la série/le film du « chapitre ».
      Tu me diras si tu regarde l’anime Metropolis, je n’ai vu ni celui-là ni le film original… on le trouve now avec les scènes précédemment coupées?

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s