Au bord des mots, lectures sur un rocher

Une rose au paradis

René Barjavel (auteur). 1981 (VO), 2006, 223 p. Pocket. Science-fiction. 4,60€

Lucie, enceinte de neuf mois, participe à une manifestation à Paris, toutes les femmes enceintes défilant contre la bombe Universelle. Peine perdue, le pire arrive. Mais seize ans après, la famille de Lucie semble aller parfaitement bien, dans une structure qui semble tout automatisée, seuls avec M. Gé, homme étrange qui est responsable du déclenchement de la première bombe U.

Comme Ravage, c’est un texte surprenant par sa précocité. Les thèmes, la mise en garde contre les risques atomiques, de l’énergie traitée en bombe et le drame. Ceux de la reconstruction d’un univers, minuscule et clos, le paradis, le couple originel de jumeaux, sont simples, mais vrais, et abordés avec beaucoup de justesse et d’humour, rien que dans l’ignorance et la fraîcheur de Jim et Jif (mais, Jif ? Pourquoi ce nom si bizarre?).

L’ingratitude de Lucie m’a soufflée, mais on la comprend, elle fait ça pour sa famille.

Le côté arche de Noé m’a paru tellement logique après avoir lu le nom Arche. J’ai beaucoup ri malgré le danger lorsque les animaux s’éveillent et que c’est le bazar. Je n’ai pas réussi à m’inquiéter, cependant. Bon, c’était la faute de Lucie, qui n’avait pas réfléchi : ingratitude, manque de réflexion, elle a ses côtés agaçants. C’est celle qui a le plus de caractère, le père est très doux, les enfants instinctifs, M. Gê mystérieux (est-ce une coïncidence que Gê soit la Terre en grec et qu’il soit l’instigateur de sa préservation?). J’ai aimé le symbolisme de ce personnage, la famille simple, typique.

L’écriture est une fois encore simple, je dirais presque universelle.

C’est surprenant, drôle, réfléchi. Barjavel force le lecteur à se poser des questions, au début sur les risques, les conséquences, puis cette étrange utopie et le recommencement. C’est court et intéressant.

8 commentaires sur “Une rose au paradis

  1. C’est fou ça, il y a 1/4 d’heure, j’ai chiné dans ma bibliothèque pour chercher quelque chose à lire et je suis retombée sur mes Barjavel… dont celui-là, que j’avais bien aimé aussi. Je vais donc attaquer La faim du tigre et La Tempête que j’avais achetés et pas encore lus !

    Et sinon qu’as-tu pensé de mon comparatif Supernatural / Code Quantum ? tu retrouves des choses ? 🙂

    1. Mahaha connexion, coïncidence 😛 Enfin cette lecture date assez, aussi … Je n’ai pas lu les deux que tu cites, il me reste La nuit des temps, Colomb de la Lune et les Dames à la licorne.

      J’ai vraiment beaucoup aimé ton article ! Mais je ne savais pas trop quoi dire sinon … « wouah » 😛 Je pourrais peut-être faire une phrase complète quand je serai à jour dans Supernatural ^^

  2. ‘La nuit des temps’ c’est de loin mon préféré de Barjavel, il est vraiment magnifique et très émouvant. J’avais écrit un article sur le blog sur lui il y a quelques temps où j’en parlais, dans la rubrique Bouquins.

    et merci pour le ‘wouah’ sur mon article mdr ^^ j’ai hâte de lire ta phrase complète alors ! sur Supernatural, ça y est j’ai attaqué la saison 8 qui est un peu déstabilisante mais s’annonce pas mal du tout 🙂

  3. J’ai jamais lu Barjavel mais je crois en avoir un dans ma pal! ( pas celui-ci cependant). Mais ce genre de récit a tendance à me déprimer sévèrement…

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s