Rebecca Kean, tome 2 : Pacte de sang

Auteur : Cassandra O’Donnell.

Nombre de pages : 575.

Parution : 2011.

Éditeur : J’ai Lu (Collection : Darklight).

Genre : Fantasy urbaine.

Prix : 12,50€.

Résumé éditeur : Depuis que je suis devenue la tueuse attitrée de la communauté surnaturelle du Vermont, je n’ai plus une minute à moi, course-poursuite, exécutions, meurtres en série… bref je n’ai ni le temps, ni l’envie de m’occuper de ma vie privée. Alors quand mon ex, Michael, un vampire aussi sexy que redoutable a débarqué en ville, ça m’a un peu contrarié. Il faut dire que quand on se retrouve enceinte à 16 ans et qu’on plaque son amant, on n’est généralement pas très pressée de le revoir dix ans plus tard et de lui annoncer qu’il est papa. Du moins, pas avant d’ être passée d’abord faire le plein chez Joe, le marchand d’armes du coin..

Ce volume me déçoit un peu par rapport au précédent. On est centré sur les vampires, avec l’arrivée de Michael, que j’attendais impatiemment, et les loups-garous, avec la mort de plusieurs de leurs femelles, on découvre ce clan et ses règles. Je n’ai pas tellement apprécié qu’il n’y ait pas même interrogation au sujet de Michael, que l’amour de Rebecca pour lui soit simplement du à son pouvoir. Je n’ai pas vu autant de tension qu’il y aurait pu en avoir, et et j’en ai été déçue. (Mais d’après l’auteure, que j’ai rencontrée aux Imaginales, ce n’est que partie remise, ce qui m’intrigue et me plaît beaucoup !)

En revanche, les quelques moments entre Michael et sa fille m’ont touchée. Leonora gagne en importance, et elle se révèle aussi piquante, pleine d’humour que sa mère.

J’ai apprécié retrouver le rythme, la vivacité du récit, de l’écriture, de Rebecca. Une partie de son caractère qui me plaît toujours autant est son humour et ses références aux séries télé. J’adore,  je ne m’en lasse pas.

Une source d’agacement a été le nombre de personnages masculins qui en pincent pour Rebecca et qui tissent un lien avec elle. Entendre reparler du Maalat d’avec Mark, alors qu’on ne le voit pas, m’a déjà ennuyée. Ensuite, il y a eu le lien avec Bruce,  sans compter Raphaël, et Michael. Ça fait beaucoup trop. Je sais, c’est une héroïne de fantasy urbaine, donc elle doit faire tourner les têtes, mais j’ai honnêtement trouvé que ça faisait trop. Elle compte se trouver un petit ami potentiel dans chaque camp/clan ? C’est bien parti.

Malgré ces défauts, à mes yeux, j’ai lu ce livre très vite, avec un besoin intense de connaître le fin mot de l’histoire, comme pour le premier tome. A tel point que quelques jours après l’avoir refermé, j’ai dévoré le tome 3 ^^.

Nombre de tomes parus : 5 (série en cours).

Tome 1 : Traquée.

Tome 3 : Potion macabre.

Tome 4 : Ancestral.

Tome 5 : L’Armée des Âmes.

4 réflexions sur “Rebecca Kean, tome 2 : Pacte de sang

  1. Ah ah c’est vrai qu’elle est courtisée de toutes parts cette Rebecca, mais j’adoore cette série et j’adoore les personnages, et les situations bien drôles et pleines d’émotions ! Vivement que je lise le tome 3 à mon tour 🙂
    Bises ^^

  2. Même si ton avis est positif, la quatrieme de couverture me rebute vraiment… Il y a quelque chose qui me gêne dans l’écriture, mais je ne sais pas trop dire quoi exactement…

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s