Kate Daniels, tome 1 : Morsure magique

Titre VO : Kate Daniels, book 1 : Magic bites.

Auteur : Ilona Andrews.

Traducteur : Sara Doke.

Couverture : Sam-Oeun Yin.

Nombre de pages : 341.

Parution VO : 2007. VF : 2009.

Éditeur : Milady.

Genre : Fantastique.

Prix : disponible d’occasion uniquement, ou en numérique.

Résumé éditeur : À Atlanta deux réalités s’opposent : celle de la technologie et celle de la magie.

Pendant une vague magique, les mages sauvages lancent leurs sorts et des monstres apparaissent, les armes à feu refusent de fonctionner et les voitures ne démarrent plus. Puis la vague se retire aussi vite qu’elle est venue en laissant derrière elle toutes sortes de problèmes paranormaux.

Nous vivons une époque dangereuse. Mais dans le cas contraire, je serais au chômage. Quand les gens ont des ennuis qui relèvent de l’occulte et que la police ne veut ou ne peut pas régler, on fait appel aux mercenaires de la magie comme moi.

Mais quand un nécromancien anéantit la seule famille qui me reste, je n’attends plus les ordres et je dégaine mon sabre.

Kate Daniels est une série que j’avais envie de commencer depuis quelques temps. J’aime bien le lion en couverture, et j’avais remarqué la campagne de promotion que les fans avaient tenté pour la sauver sur Facebook. Mais au final, je fais partie des gens qui n’ont pas aimé.

Je n’ai pas pu m’empêcher de trouver le récit un peu plat. La première personne dans ce genre de séries est commun, mais est-ce le choix des temps à la traduction, les descriptions systématiques de chaque action, je me suis toujours sentie hors de la narration, avec comme maître mot impersonnel. Et comme je n’ai pas eu l’impression qu’il y ait un effort de m’intéresser, je ne me suis pas intéressée, et la lecture en a été d’autant plus longue et ennuyeuse.

Comme l’a été Kate. Elle recherche qui a assassiné son tuteur, elle est seulement animée par ce sentiment. Je pensais qu’en rencontrant Curran (lion-garou, quelque chose comme ça, je n’ai pas retenu le vocabulaire) elle s’y intéresserait un peu, mais je n’ai pas l’impression que ça ait été le cas. Je n’ai pas trouvé le récit amusant, excepté la toute dernière scène, non plus.

L’univers m’intéressait bien à la base, cette opposition entre magie et technologie, mais on n’a aucune explication quant au pourquoi du comment. C’est typiquement le genre de choses qui m’agace.

Certains outils de Kate pour combattre sont en fait des mots, des mots de magie. Ce thème me parle toujours, mais je l’ai trouvé peu exploité et expliqué. En revanche, je n’ai pas compris les explications sur les nécromanciens. Et j’ai trouvé un peu prévisible les détails sur son sang et ses capacités (et j’ai une vague idée d’où ça vient). Et, honnêtement, l’enquête ne m’a pas emportée, elle fait partie de celles que le lecteur ne peut pas démêler seul. Ou alors, elle m’est franchement passée par-dessus la tête, ce qui est possible aussi.

Je lirais le deuxième tome puisqu’il est dans ma PAL, mais je ne suis pas pressée, et je ne pense pas poursuivre, à moins qu’il ne décolle complètement.

Nombre de tomes parus : 9 (série en cours).

Tome 2 : Brûlure magique.

2 réflexions sur “Kate Daniels, tome 1 : Morsure magique

  1. Voila un avis qui me tiendra éloignée de cette série! En même temps elle ne m’a jamais vraiment intéressée… C’est vrai que l’opposition entre magie et technologie aurait pu être intéressante, c’est dommage d’avoir de bonnes idées et de ne pas les exploiter ><

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s