Au bord des mots, lectures sur un rocher

Rendez-vous à la Datcha

Marie Berthera (autrice). 2009, 253 p. L’Archipel. Jeunesse – Romance. 15,20€

Mouchka, une adolescente, fait la connaissance de Gabriel dans un magasin d’antiquités. Ce même jour, elle a découvert l’ancien journal intime de sa mère, morte lorsqu’elle avait sept ans. Nina vivait en Russie, elle avait rencontré le danseur étoile Noureev et s’était enfuie avec lui à Paris. Est-ce vraiment une coïncidence, si Mouchka redécouvre sa mère le jour où elle rencontre Gabriel ?

La couverture est adorable. C’est ce qui m’a donné envie de lire ce petit roman en premier lieu.

La construction d’atmosphère est sympathique, entre deux époques, trois narrateurs, un fort monde slave qui m’a touchée. Mais un fort aspect prévisible s’installe dès qu’on annonce quelques indices sur les dates et l’absence du père de Gabriel. J’espérais davantage de suspense, une vraie petite enquête policière. Mais j’ai tout de même poursuivi ma lecture et je n’en ai pas été mécontente.

J’ai aimé que l’histoire ne s’arrête pas brutalement à la révélation et au départ brusque de Mouchka mais propose de poursuivre sur leur vie après ces évènements. J’ai bien aimé le happy end et l’histoire d’amour tout en douceur, sans forcer.

Le personnage de Mouchka m’a plu, entre tradition et modernité, avec ses petites manies comme les couteaux ou le chiffre 7.

Gabriel m’a fait beaucoup de peine, prisonnier de ses déductions, puis de ses sentiments, son exil. Son truc avec les antiquités, ce petit quelque chose avec sa vie assez difficile d’ado avec une mère occupé, ont contribué à le rendre plausible à mes yeux, et il m’a touchée. Un peu choquée du silence et du mensonge de sa mère !

J’ai beaucoup aimé les souvenirs de Nina, la mère de Mouchka, du village perdu en Russie à Saint Pétersbourg, les thèmes de la photographie et de la danse classique m’ont plu, et l' »évasion » de Rudik (Noureev) avec Nina m’a surprise.

Un charme particulier, dû à son atmosphère slave, ses personnages doux, bien campés, plaisants, leur histoire d’amour sans chichis, simple, et des thèmes comme la superstition, l’art, les relations familiales … une belle lecture.

2 commentaires sur “Rendez-vous à la Datcha

  1. Je sais pas trop si ça me plairait, étant donné que les atmosphères slaves ne sont pas de celles qui me séduisent en général… Et puis ça m’a l’air vachement prévisible, c’est dommage!

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s