Sisi : Mythe et réalité

Titre VO : Mythos und Wahrheit.

Auteur : Katrin Unterreiner.

Traducteur : Nathalie Rouanet-Herlt.

Nombre de pages : 111.

Parution VO : 2005. VF : 2011.

Éditeur : Christian Brandstätter.

Genre : Histoire – Biographie.

Prix : 6,20€.

Résumé éditeur : L’impératrice Élisabeth, portrait d’une personnalité par-delà les éternels clichés et mythes.

Je suis très déçue de ne pas avoir trouvé des biographies conséquentes sur Sisi lorsque j’étais en Autriche, des éditeurs Perrin, par exemple. Il y en a pas mal, et j’ai juste déniché ce petit livre en français. Je ne connais pas beaucoup les éditeurs d’Histoire en anglais, je n’ai donc pas vu s’il y avait des biographies qui valaient le coup dans cette langue – et ne parlons pas de l’allemand, qui aurait été trop compliqué.

J’ai donc pris ce petit livre, qui avait le mérite d’être peu cher et de présenter de nombreuses images. L’interdiction de prendre des photos dans les appartements royaux ou le château de Schönbrunn m’a un peu agacée.

C’est un compagnon acceptable à l’après-visite des lieux pour remettre certains noms en place et proposer des photos pour se rappeler des lieux. Rien de plus, je dirais. Ce n’est pas un livre inoubliable, loin de là.

Mais il est très riche du point de vue illustrations. Il reproduit des tableaux, des statues, des affiches, des objets, des photographies. J’étais surtout intéressée par les peintures.

Je suis surtout impressionnée par la salle de sport de Sisi, qui était apparemment une maniaque de l’activité sportive O_O.

4 réflexions sur “Sisi : Mythe et réalité

  1. Il ne faut surtout pas me lancer sur le sujet, je suis fascinée par Sissi depuis mon adolescence. Effectivement, Sissi passait de longues heures à pratiquer des exercices, dans le but de conserver sa minceur (tout en s’affamant littéralement, en plus).

    • Haa j’aime beaucoup aussi ^^ Je n’avais aucune idée qu’elle s’exerçait des heures, en s’affamant carrément ! Elle était magnifique, mais bon, surtout à l’époque des corsets, quelques kilos de plus ne l’auraient pas tuée !

  2. Je savais pas que c’était une maniaque du sport 😮 C’est fou, je pensais pas qu’il y en avait à l’époque ^^ Dommage que tu n’aies pas trouvé plus de livres sur elle en Autriche…

    • Je n’aurais pas pensé non plus qu’elle l’était ! Bah voui, grosse déception au niveau des livres, d’autant que je sais que l’éditeur Perrin en propose aussi :/

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s