Séries : Une addiction planétaire

Auteur : Charlotte Blum.

Nombre de pages : 300.

Parution : 2011.

Éditeur : La Martinière.

Genre : Séries – Beau Livre.

Prix : 35,50€.

Résumé éditeur : Un livre pour tous les « séries-vores ».

Il est loin, le temps où les séries télévisées étaient diffusées en milieu d’après-midi pour distraire les ménagères … Des récits complexes et subtils, des sujets originaux, des intrigues multiples, une narration brillante, de grands réalisateurs de cinéma : une véritable révolution a vu le jour dans les années 1990 et le public ne s’y trompe pas.

A l’image de Twin Peaks, des Soprano, de Mad Men ou de Breaking Bad, les séries, en repoussant sans cesse les limites narratives, sont devenues un espace privilégié de la création.

L’attachement du public est tel que le président Barack Obama lui-même a dû s’adapter et décaler un de ses discours prévu le soir d’une diffusion de Lost !

Cet ouvrage, richement illustré et unique en son genre, rend hommage aux séries et décrypte les ressorts sur lesquels elles se fondent. Vous y retrouverez vos séries emblématiques rythmées par des interviews de  ceux qui font l’âme de cet univers à part entière (les plus grands acteurs, réalisateurs, stylistes, responsables d’effets spéciaux, chefs décorateurs et autres showrunners…

J’ai lu quelques livres déjà sur le thème des séries depuis le mois de janvier, j’en ai encore quelques-un qui m’attendent dans ma PAL, à l’exception de celui-ci je les avais prévus et choisis. Pour ce beau livre, je suis tombée dessus par hasard et j’avoue que contrairement aux autres, je me suis bien ennuyée durant cette lecture.

Je ne lis pas beaucoup de beaux livres, et une des raisons en est la taille et le poids. Ce n’est absolument pas pratique, c’est lourd, et l’aspect esthétique m’a ici plus souvent agacée que ravie. Je n’ai pas aimé que parfois l’écriture soit noire sur fond coloré, par exemple. (Mes yeux ne sont plus ce qu’ils étaient, en fait 😛 )

Un autre élément qui m’énerve toujours bien sont les légendes des illustrations, surtout ici celles des titres. Je ne savais pas toujours à quelles séries elles faisaient référence, et il n’aurait pas coûté cher d’insérer une ligne sur la page d’à côté pour le mentionner.

On n’apprend pas grand-chose, je trouve, avec ce livre. Il y a le script doctor, une personne qui retravaille les scénarios ou les personnages, la styliste culinaire, qui choisit les plats dans les séries. Mais pour le reste, j’ai été un peu déçue.

Le dossier sur les séries fantasy et fantastique est décevant aussi. Trois doubles pages lui sont consacrées, mais en fait, il n’y a même pas trois pages de textes. C’est petit, c’est pauvre.

J’ai trouvé un peu ridicule un tableau sur les séries historiques. Il n’aurait pas été difficile de les classer par ordre chronologique … c’est commencé, mais pas fait correctement. La guerre civile russe (avec les dates, 1917-1920) est classée entre les sixties et la guerre du Viêt-Nam. Pour une partie historique, vraiment, ce n’est pas sérieux.

Certes, les illustrations sont belles, mais je n’ai pas trouvé que ça valait le coup, avec tous les points négatifs que j’ai relevés, je suis déçue. Heureusement que je l’ai acheté pour moins cher que le prix éditeur (20 € seulement …)

4 réflexions sur “Séries : Une addiction planétaire

  1. Dommage! Je cherche un bon livre sur les séries parce que je m’y intéresse de plus en plus, mais pour le coup je passerai mon chemin…

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s