Il Colombre

Titre VF : Le K.

Langue : italien.

Auteur : Dino Buzzati.

Traducteur : Jacqueline Remillet.

Introduction et notes : François Livi.

Nombre de pages : 285.

Parution VO : 1966. Cette édition : 2003.

Éditeur : Le Livre de poche (Collection : Bilingue).

Genre : Nouvelles – Fantastique.

Prix : 6,60 €.

Résumé éditeur : […] Devenu, avec Le désert des Tartares, un classique du XXe siècle, ce récit (le K) ouvre un recueil de 50 contes fantastiques où l’on retrouve tous les thèmes poignants et familiers de Dino Buzzati : la fuite des jours, la fatalité de notre condition de mortels, l’angoisse du néant, l’échec de toute vie, le mystère de la souffrance et du mal. Autant d’histoires merveilleuses, tristes ou inquiétantes pour traduire la réalité vécue de ce qui est par nature incommunicable.

(Je coupe rarement  un résumé éditeur, mais la première phrase vous spoile allègrement la nouvelle éponyme).

J’avais déjà lu et beaucoup aimé Le K en français il y a quelques années, et je voulais le relire dans le cadre du challenge SFFF de Snow. Je suis tombée dessus en édition bilingue lors d’une virée chinage d’occasion, ce qui correspond tout à fait à ma résolution de lire davantage (ou de lire tout court, dans le cadre de l’italien) des livres en allemand et italien.

J’ai essayé de me concentrer sur la partie VO, ce qui n’a déjà pas été très facile. Sur la page de gauche se trouve le texte VO, et celle de droite le français. Mine de rien, pour moi, c’est perturbant de ne me concentrer que sur la page de gauche, je préférerais lire normalement.

Et puis, une fois que j’avais un souci de compréhension, j’ai voulu me reporter au texte français à droite, et l’éditeur avait inversé deux pages de traduction française, ce qui n’est absolument pas pratique.

Pour les premières nouvelles, je me suis beaucoup aidée des notes de vocabulaire en bas de page, et puis, parce que je commençais à être feignasse et que même à raison d’une nouvelle par jour, je n’ai pas du tout l’habitude de lire de l’italien et c’était ardu, j’ai essayé de faire sans, et finalement je ne m’en suis pas trop mal tirée. Je suis loin de tout comprendre (pour certaines nouvelles des paragraphes entiers m’échappaient), mais j’ai saisi l’idée générale et j’ai énormément aimé faire cette lecture en italien. Je me suis plus concentrée sur le sens des mots que sur les récits en eux-même, cependant.

Les nouvelles en elle-même sont très intéressantes, entre celle de la jeune fille qui vieillit en tombant d’un immeuble, les « vieux » de quarante ans pourchassés par les ados, Buzzati descendu aux enfers (je regrette un peu qu’on nous coupe son arrivée et sa découverte des lieux).

Povero bambino ! (Pauvre petit garçon) n’a l’air de rien, mais la chute la rend particulièrement saisissante. Piccola Circe (Petite Circé) m’a aussi beaucoup plu, sur le personnage de la mythologie remise au goût du jour, toujours aussi cruelle.

J’ai aimé les notes en bas de page sur le contexte historique ou culturel, les différents sens que peuvent prendre la nouvelle, les données sur l’auteur, ça rend le recueil plus complet. Une lecture assez longue, parfois ardue, mais qui en vaut la peine, VO ou VF.

7 réflexions sur “Il Colombre

  1. Je ne l’ai jamais lu, j’en avais juste entendu parler comme d’un « classique », sans plus de détails ! Ta chronique donne bien envie, je n’avais pas compris que c’était des nouvelles sf 🙂

  2. J’ai un très bon souvenir de cette lecture (pas en italien hein 😉 ) dans ma jeunesse… il compte parmi les livres qui m’ont fait aimer le fantastique (avec les nouvelles d’Edgar Allan Poe) 🙂

  3. Ca doit être vraiment dur, de lire comme ça en Italien!
    J’ai déjà lu » Pauvre petit garçon » en seconde, on l’avait étudiée, c’est vrai que c’est saisissant!!
    J’ai quelques nouvelles de lui dans ma Pal, je me pencherai dessus à l’occasion!

  4. Pingback: Challenge In Italiano – Prolongation |

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s