La trilogie Morgenstern, tome 2 : Un tango du diable

Auteur : Hervé Jubert.

Illustrateur : Benjamin Carré.

Nombre de pages : 342.

Première parution : 2003. Cette édition : 2008.

Éditeur : Points (Collection : Fantasy).

Genre : Fantasy.

Prix : 7,60€.

Résumé éditeur Deux ans après l’affaire du « Quadrille des assassins », Roberta Morgenstern, sorcière extravagante, vit heureuse avec M. Rosemonde, tandis que Martineau poursuit ses études de sorcier de l’air. Mais leur vie est bouleversée par l’apparition d’un tueur en série, d’un golem monstrueux venu de Prague et de Méphistophélès en personne. Le deuxième volet d’une trilogie à l’humour tonique et au rythme endiablé.

Je retrouve avec plaisir Roberta et Martineau, toujours aussi naïf, toujours aussi chou dans une enquête peut-être un peu plus difficile à suivre, mais dans laquelle il est toujours plaisant de se perdre, à l’image de l’univers qui se dévoile doucement. J’ai peut-être eu un petit manque de Martineau, on voit davantage M. Rosemonde, l’ancien professeur et compagnon de Roberta. Leur relation n’est pas trop mise en valeur, ce qui m’a plu ; on est surtout concentré sur le mystère que représente ce personnage, Grégoire Rosemonde, ses capacités, ses connaissances, qui il est.

J’ai un peu moins ressenti l’impression de mouvement, d’impatience du premier tome. J’étais un peu perdue, mais la poursuite de la découverte de l’univers rattrape les incertitudes. On découvre un peu le Collège des Sorcières, le parterre de chaque sorcière, le lien entre arbre, nature et arbre généalogique est très intéressant, j’aurais aimé davantage de passages les exploitant. Le mystère entourant celui de Clément Martineau m’a turlupinée, j’aurais aimé avoir la réponse sur celui qui a débuté sa lignée avant la fin de volume !

On retrouve les Traceurs du premier tome, avec une origine pour le moins étrange et passionnante. Le nouveau personnage qui fait son apparition à la fin du roman attise la curiosité, et on se demande ce qu’Hervé Jubert nous réserve pour son Sabbat Samba, le dernier volume. Un roman une fois encore riche et vaste.

Nombre de tomes parus : 3 (série finie)

Tome 1 : Le quadrille des assassins.

Tome 3 : Sabbat Samba .

3 réflexions sur “La trilogie Morgenstern, tome 2 : Un tango du diable

  1. Pingback: Challenge Des notes et des mots : Le récap 2013-2014 |

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s