XXXHolic, tome 1

Titre VO : xxxHorikku.

Auteur : Clamp.

Traducteurs : Suzuka Asaoka, Alex Pilot.

Nombre de pages : 178.

Parution VO : 2003. VF : 2004.

Éditeur : Pika (Collection : Seinen).

Genre : Manga – Seinen.

Prix : 8,05 €.

Résumé éditeur Le jeune Watanuki Kimihiro, n’a décidément pas la vie rose. Il est constamment harcelé et poursuivit par des ectoplasmes, dont il est le seul à sentir la présence. Un beau jour, guidé par on ne sait qu’elle force étrange, il se retrouve devant la demeure de Yuko Ichihara, une puissante médium. L’égocentrique jeune femme est capable de le débarrasser de ses visions, mais en échange, Watanuki, devra lui servir d’homme à tout faire le temps que son vœux se réalise …

J’avais quelques réserves avant de commencer une nouvelle série des Clamp (j’ai l’impression qu’elles en entament régulièrement sans les finir), et il s’est avéré que celle-ci était finie (et que je pouvais l’utiliser pour le X de mon challenge ABC, pas la lettre la plus facile). Et je ne regrette pas du tout.

Ce début en fanfare propose un fantastique intéressant et deux protagonistes, Yuko et Watanuki, hilarants. Maru et Moro m’ont bien fait rire aussi. Le dessin des Clamp est toujours aussi envoûtant, malgré sa simplicité parfois, le personnage et un élément de décor, ou un peu plus. J’aime particulièrement le style de la couverture, entre les papillons et les volutes de fumée. J’avoue que le petit détail de la tranche bleue, je pensais qu’il m’agacerait, mais je trouve que ça apporte une autre touche de mystère au manga.

Le thème de la fatalité développé par Yuko m’a beaucoup parlé aussi. Son discours sur les âmes est intéressant aussi, et le fait qu’elle exauce les vœux est une bonne prémisse à la série (un peu comme I wish). L’apparition de certains thèmes en kanji et le jeu des personnages avec ces éléments de langage comme un élément de décor fait toujours mouche, avec moi.

J’ai adoré la référence à Sakura avec son bâton qui traîne apparemment n’importe où chez la médium ^^le crossover en fin de volume était totalement inattendu, par contre. Je ne m’attendais pas à ce que Sakura et Shaolan de Tsubasa fassent déjà leur apparition ! Je pensais que l’auteur prendrait quelques chapitres de plus pour établir les protagonistes et de petits épisodes pour qu’on se rende bien compte du travail de Yuko.

L’affaire de la petite manie de la jeune fille dans « la publicité » est intéressante, et le lecteur peut deviner le problème tout en gardant le plaisir de la découverte du développement. La jeune femme qui veut arrêter le net est un thème qui m’a bien plu aussi ^^ la médium évoque la part de volonté dont l’individu doit faire preuve, que les voeux ne peuvent pas toujours être exaucés comme par magie. On ne connait pas le fin mot de cette histoire, dans la suite, j’espère.

En fait, en finissant le livre, j’avais une envie folle de commencer le deuxième, même si je ne l’avais pas encore. C’est une sensation que je n’ai pas eue depuis longtemps en matière de manga … c’est le premier manga sur lequel j’ai vraiment flashé depuis bien longtemps, aussi ! Je suis ravie d’avoir finalement tenté cette série ^^

Nombre de tomes parus : 19 (série finie).

Tome 2

Tome 3

Tome 4

Tome 5

2 réflexions sur “XXXHolic, tome 1

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s