Au bord des mots, lectures sur un rocher

Nos ancêtres les Gaulois et autres fadaises

François Reynaert (auteur). 2011, 535 p. France Loisirs. Histoire. 23,40 €.

Nous avons tous appris un jour que Clovis était le premier des rois de France. Qui sait qu’en Allemagne, il est considéré comme un roi allemand ? De Saint Louis, on garde l’image du souverain rendant la justice sous son chêne. On ignore qu’il imposa aux Juifs de porter l’équivalent de l’étoile jaune. Jeanne d’Arc est la grande héroïne du Moyen Âge. Pourquoi a-t-on oublié toutes les autres ?

Devant le titre et le résumé, je m’attendais à une lecture légère et entraînante, comme Les beaux mensonges de l’Histoire de Breton, qui proposent des chapitres plutôt courts sur des anecdotes en particuliers,  qu’il développe dans leur forme enseignée mais préconçue, puis celle qui se rapproche le plus de la vérité historique.

Pas à une véritable Histoire de France au long cours (Je sais, devant le nombre de pages, j’aurais aussi pu m’y attendre), allant des Gaulois à Sarkozy … si certains points sont extrêmement intéressants (comme la situation des Juifs bien avant Dreyfus et la Seconde Guerre mondiale), et que l’écriture est plutôt plaisante à suivre, c’est vraiment très long, et j’avais vraiment hâte d’arriver à la Ve République.

Je m’attendais aussi à voir citées davantage de sources. Breton en proposait une liste à la fin de chaque chapitre, et ici, elles ne se trouvent que parfois présentées en notes de bas de page.

Autant j’aime cette vision de l’Histoire éloignée de celle, un peu forcée, de mes cours de primaire et collège, autant j’avoue que toutes ces piques / réflexions contre l’Eglise catholique m’ont un peu étonnée. Je n’avais jamais spécialement remarqué qu’elle tenait une place importante dans la manière dont l’Histoire était enseignée, mais je viens de Moselle, où on a encore les racines allemandes qui lient les cours de religion au cursus de primaire …

Mais j’ai aimé que l’auteur en fasse découvrir un peu plus sur le judaïsme, une religion qui me fascine, ainsi que l’islam et le protestantisme, présentant le premier loin des stéréotypes enturbannés et cruels habituels. Il avance l’hypothèse que le culte des saints soit parti d’une substitution au polythéisme de certaines régions, ce qui ne m’était jamais venu à l’esprit.

Je ne savais pas, par exemple, que Charlemagne était un roi si religieux. (Je me rappelle surtout qu’il a inventé l’école, forcément). Ou que Saint Louis « est aussi celui qui, en France, promut l’ancêtre de l’étoile jaune, comment dire ? Sur les blancs revers de son manteau d’hermine, cela fait tache ». François Reynaert a parfois un art de la formule consommé. « <<Comme fruit possible ramené des croisades par les chrétiens, je ne vois que l’abricot>>. Deux siècles pour des prunes, en quelque sorte ».

Le rapprochement entre l’Inquisition espagnole et les sacrifices humains Aztèques m’a paru particulièrement pertinent.

J’ai trouvé appréciable que l’auteur précise qu’en plus du massacre des Juifs durant la Seconde Guerre mondiale, Hitler s’en soit également pris aux Tziganes. Mais des homosexuels, nulle mention. Je suppose que ce n’était pas à la même échelle que les Tziganes, ils sont surtout mentionnés pour « l’inclination » de certains rois, qui prend certes un chapitre, mais centrée sur l »homosexualité de son temps », celui d’Henri III. Quitte à ne pas oublier, autant tout mentionner.

Une lecture longue, mais qui peut être drôle et enrichissante.

4 commentaires sur “Nos ancêtres les Gaulois et autres fadaises

  1. Je l’avais repéré à la librairie à une époque, mais je l’ai pas acheté, parce que je ne sais pas si je supporterais une si longue lecture sur l’Histoire ^^ Mais j’aime les auteurs qui ont le sens de la formule, je m’y essaierai peut-être!

    1. Il est sorti en poche entre temps, si tu hésites ^^après je suppose que tu peux couper ta lecture, tu n’es pas obligée de le lire d’une traite. Mais j’ai souvent ri à cause du sens de la formule de l’auteur, donc il pourrait te plaire !

  2. « Le rapprochement entre l’Inquisition espagnole et les sacrifices humains Aztèques m’a paru particulièrement pertinent. »
    Tu peux développer ? Parce que lancé comme ça, ça choque un brin le spécialiste que je suis…

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s