Les trois clés, tome 3 : La quête de Zoé

Titre VO : Key, 3 : Key of Valor.

Auteur :  Nora Roberts.

Traducteur : Julie Guinard.

Nombre de pages : 382.

Parution VO : 2003. Cette édition VF : 2006.

Éditeur : J’ai Lu.

Genre :  Romance.

Prix : 7,10€.

Résumé éditeur : Après les épreuves surmontées par Dana et Malory, c’est au tour de Zoé McCourt de libérer l’ultime déesse demeurée prisonnière derrière le rideau des Rêves. Zoé a un mois pour élucider l’énigme et trouver la clé, Même si elle peut compter sur ses amies, c’est surtout en elle qu’elle doit puiser le courage d’affronter le maléfique sorcier Kane. La lutte risque d’être terrible, mais Zoé n’est-elle pas la guerrière du trio ? Néanmoins, pour Kane tous les coups sont permis, et Zoé est bien contente d’avoir l’aide de Bradley Vane, dont le charme malicieux la touche et l’inquiète à la fois. Elle a déjà un point faible : son fils Simon. L’amour fragilise. A la croisée des chemins, il lui faudra choisir son destin.

Comparé au coup de cœur qu’a été le précédent tome, celui-ci m’a déçue, pour le coup.

Je n’ai pas accroché au personnage de Brad, dès le début de la série, même s’il est surtout présent ici. Son côté à tout vouloir prendre en charge m’a vite agacée, et son message à Zoé « Ne discute pas » … Mouais. Pour une fois, j’aurais vraiment voulu que l’héroïne du tome ne « finisse » pas avec celui que tout indique être le « bon ». ça aurait inclus un élément de surprise qui m’a manqué ici, puisque je n’ai pas aimé cette direction (et c’est rare que je râle avec les couples de Nora Roberts, je suis plutôt bon public).

Zoé est un personnage sympathique, indépendant, et j’ai pris plaisir à la suivre, pour retracer son passé et comprendre où est la clé. Même si je n’ai pas trop aimé par rapport aux précédents volumes, qui ne cherchaient pas dans ce sens.

En fait, ma déception n’est pas tant là (même si elle y est un peu) que dans la partie fantasy. Je m’attendais un peu où trouver la clé, mais la situation finale m’a déçue, j’accroche moins à l’univers de Zoé, surtout après celui fantastique de Dana.

On ne sait pas ce qu’il advient de Rowena et Pitte ! C’est ce qui me déçoit le plus. Une ouverture, tu parles ! Les déesses sont sauves, mais le royaume d’au-delà le rideau des rêves est toujours en guerre, Kane a des alliés puissants (sinon il n’aurait pas pu s’en prendre physiquement à Dana et Zoé), il n’est pas mort et on ne sait pas ce qui arrive. C’est extrêmement frustrant.

Mais la présence de la déesse lorsque Zoé est en danger est une idée intéressante. J’aurais vraiment aimé que ces personnages soient davantage présents dans un tome final éventuellement.

J’attendais donc vraiment beaucoup de ce final, et il m’a bien déçue.

Le tome lui-même, à côté … mouais. Le fait que tout le monde ou presque pousse Brad dans les bras de Zoé m’a vite lassée, mais avec ce résultat un peu à plat, je suis vraiment mécontente.

J’ai tout de même beaucoup aimé la scène dans les bois avec Pitte, qui mettait un peu d’action dans beaucoup de réflexions et de contemplations.

J’ai encore une fois été déçue pour un détail : on n’assiste pas à l’ouverture de leur commerce, comme c’est un thème qui m’a plu dans Trois Rêves. On s’embête presque à les voir poncer, organiser leurs espaces, décorer et peindre, et tout ça pour quoi ? Pour un barbecue à la fin du livre…

Nombre de tomes parus : 3 (série finie)

Tome 1 :  La quête de Malory.

Tome 2 :  La quête de Dana.

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s