Sandman, tome 7 : Vies brèves

Titre VO : The Sandman, 7 : Brief Lives.

Scénariste : Neil Gaiman.

Nombre de pages: 200.

Parution VO : 1992. VF : 2007.

Éditeur : Panini (Collection : Vertigo Cult).

Genre:  Comic – Fantasy.

Prix : 26,40€.

Résumé éditeurLa benjamine de la grande famille des Eternels persuade son frère Dream de l’accompagner à la recherche de leur frère disparu. Vies brèves conte leur odyssée à travers le Monde de Veille. De leur confrontation finale avec Destruction – de l’épilogue de la relation douloureuse entre Dream et son fils Orphée, aussi – , les Eternels ressortiront transformés à jamais.

On rencontre un Dream différent des autres volumes, plus humain, qui vient d’être éconduit. A ma grande satisfaction, Delirium est beaucoup présente dans ce volume, avec une bulle très particulière, colorée, désaxée, à son image. On rencontre d’ailleurs tous les frères sœurs de Dream !

L’histoire, avec la quête de Destruction, leur frère, qui a disparu 300 ans auparavant, est parfois dure à suivre, avec beaucoup de personnages différents, de destinées différentes. Mais je l’ai trouvé plutôt jolie, malgré une certaine tristesse.

C’est toujours un florilège de couleurs, malgré des dessinateurs qui peuvent changer, et avec eux le style du comics, Vies brèves est une lecture passionnante. J’ai été totalement happée par l’univers de ce volume.

Nombre tomes parus : 11 (série en cours).

Tome 1 : Préludes et nocturnes.

Tome 5 : Jouons à être toi.

Tome 6 : Fables et Réflexions.

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s