Lecture sur un rocher

Ma vie de geisha

Mineko Iwasaki, Rande Brown (auteurs). 2002 (VO), 2005 (VF), 349 p. Le Livre de Poche. Autobiographie.

Je veux raconter ici le monde des fleurs et des saules, celui du quartier de Gion. Chaque geisha est telle une fleur par sa beauté particulière et tel un saule, arbre gracieux, souple et résistant. On a dit de moi que j’étais la plus grande geisha de ma génération. Et pourtant, ce destin était trop contraignant à mes yeux. Je veux vous raconter ce qu’est la vraie vie d’une geisha, soumise aux exigences les plus folles et récompensée par la gloire. Je veux briser un silence vieux de trois cents ans.

Après Mémoires d’une geisha, j’avais très envie de découvrir d’autres témoignages sur le sujet. J’ai trouvé cette lecture extrêmement intéressante.

En parallèle de du livre d’Arthur Golden, Mineko Iwasaki se présente dès le début comme une « vraie » geisha, artiste et non prostituée car la cérémonie du mizuage ne comporte pas la vente de sa virginité. Ce livre se présente comme une histoire vraie, autobiographique, d’autant plus intéressant car plus récent.

Pour la petite histoire, selon Wikipédia, Golden l’aurait interviewée pour Mémoires d’une Geisha, qu’elle aurait d’ailleurs attaqué en justice pour avoir déformé son histoire. En plus de son récit de vie, l‘auteur oriente aussi ses réflexions vers l’éducation scolaire des geishas, autre qu’artistiques, ses manques, un domaine qui m’a beaucoup parlé également.

Elle propose aussi un portfolio d’images que j’ai beaucoup aimé, avec les coiffures et les kimonos, ou avec le prince Charles. L’anecdote de celui-ci qui lui abîme un éventail est d’ailleurs très drôle.

Au final, je l’ai justement trouvé plus intéressant que Geisha, peut-être un côté moins fantastique, plus ordinaire, plus véridique. Moins beau, poétique, romantique, certes, mais intéressant. J’ai tout de même beaucoup aimé l’écriture très descriptive pour tout : personnes, cours, vêtements. On est véritablement immergé dans cet univers, c’est une écriture tout en images. Une très bonne lecture.

8 commentaires sur “Ma vie de geisha

  1. Tu m’intéresses là, j’ai déjà lu le roman Mémoires d’une Geisha, que j’avais beaucoup aimé, mais j’ai toujours voulu lire une véritable autobiographie. Je l’ajoute à PAL.

    1. J’espère qu’il te plaira, Lin. J’ai encore un autre billet sur le thème, qui se présente comme une biographie et est beaucoup plus réaliste, enfin c’est le sentiment qu’il m’a laissé. Bonne lecture !

  2. Je l’avais lu au collège pour faire un exposé dessus! Je me souviens que j’avais le sentiment que plus j’avançais, plus il me restait de pages à lire xD Mais c’était une super lecture!

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.