Trois rêves, tome 3 : La blessure de Laura

Titre VO : The Dream Trilogy 3 : Finding the Dream.

Auteur : Nora Roberts.

Nombre de pages : 379.

Parution VO : 1997. Cette édition VF : 2005.

Éditeur : J’ai Lu.

Genre : Romance.

Prix : 7,10€.

Résumé éditeur : Deux petites filles adorables, des amies précieuses, Kate et Margo, une superbe maison, un travail qui la passionne … Laura Templeton a tout pour être heureuse. Tout, sauf l’essentiel: un homme avec qui partager sa vie.

Michael Fury, l’ami d’enfance de son frère, s’installe dans les écuries de Templeton House. Il vient de perdre ses biens dans un incendie. Laura est sur ses gardes … Qui ne connaît la réputation de Michael ? Le beau voyou d’autrefois a certes fait du chemin, cependant il plane autour de lui comme un air de mystère … Dieu qu’il est difficile de résister à tant de charme ! Laura sent bien qu’elle est prise au piège et s’avoue vaincue par le sourire de Michael. Ce dernier, fier d’avoir conquis la jeune femme, sait pourtant que tout les sépare. Lui, l’aventurier sans le sou, n’a jamais connu ni affection ni tendresse. Elle, la riche héritière, vit dans la douceur du cocon familial. Alors, il décide de partir …

Même remarque que précédemment pour le titre et l’illustration de couverture. Et pourquoi pas un adjectif comme les premiers ?

J’aime un peu moins ce tome. Je ne suis pas fan de Laura, je la trouve un peu ennuyeuse, et voir davantage ses deux filles ne m’a pas tellement plu. Mais Michael, l’ami d’enfance de Josh, c’était déjà plus intéressant ! Excepté son métier : éleveur de chevaux. L’intrigue n’est pas inintéressante, mais je ne suis pas fan de chevaux.

Je crois que contrairement à l’héritière ruinée obligée d’accumuler deux jobs pour maintenir son train de vie, j’aurais bien aimé voir explorer le côté héritière, comme l’imagine Michael durant la plus grande partie du roman. Mais bon, pour ça, je suppose qu’il aurait fallu une Laura avec beaucoup plus de caractère.

De plus, l’ex de Laura me sort vraiment par les yeux. Non content de s’afficher avec cette peste de Candy dans le 2, il l’épouse ici et annonce à Laura qu’il ne l’a jamais aimée, ni leurs filles d’ailleurs. Charmant.

J’ai préféré l’accès de colère de Laura à la fin, lorsque Michael essaie de lui dire qu’elle ne l’aime pas vraiment. Cette Laura pleine de caractère est autrement plus intéressante.

Malgré tout ce que je peux lister en matière de défauts, et une héroïne qui m’intéresse moins que les précédentes, j’ai passé un bon moment de lecture et je relirai très probablement cette série, à l’occasion.

Autant le préciser, ces trois romans, comme la saga des Trois Clés, comportent des scènes de sexe. Elles ne sont pas décrites de manière crue, mais romancée, avec un vocabulaire délicat et parfois elliptique. Ce sont donc des lectures peu adaptées aux plus jeunes, plutôt aux adolescentes selon le degré de maturité qui varie selon les individus. Je ne qualifierais pas ces passages de très érotiques, au vu du langage/vocabulaire. Notion à garder en mémoire néanmoins pour la plupart des romans de Nora Roberts (tous ceux que j’ai lus jusqu’à présent, en fait).

Nombre de tomes parus : 3 (série finie).

Tome 1 : Orgueilleuse Margo.

Tome 2 : Kate l’indomptable.

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s