Au bord des mots, lectures sur un rocher

La page blanche

Boulet (scénariste). Pénélope Bagieu (dessinatrice et coloriste). 2012, 201 p. Delcourt. BD – Contemporaine. 22,95€.

Une jeune femme réalise, assise sur un banc, qu’elle ne sait pas ce qu’elle fait là, ni qui elle est. Elle se lance dans une quête pour se retrouver elle-même.

Cette lecture m’a plu bien davantage que Cadavre exquis, j’ai trouvé le récit beaucoup mieux mené.

Les dessins sont toujours aussi frais, légers, j’aime beaucoup le style de Pénélope Bagieu. Le grand format, plus large qu’une BD normale, m’a beaucoup plu.

Le mystère est vraiment bien amené et l’explication m’a surprise et satisfaite. L’originalité et la critique du conformisme (en littérature, séries) sont des thèmes qui m’ont parlé. J’ai trouvé très drôle les différentes possibilités de ce qui peut l’attendre derrière sa porte. Suivre sa quête d’identité a été intéressant. Les scénarios potentiels sont hilarants. Ses recherches sont franchement impressionnantes, avec la pile de post-it.

Vraiment une lecture très plaisante.

2 commentaires sur “La page blanche

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s