Au bord des mots, lectures sur un rocher

Le Cercle des poètes disparus

Dead Poets Society. Nancy H. Kleinbaum (autrice). Olivier de Broca (traducteur). 2002, 224 p. Le Livre de Poche. Contemporaine. 5,10€.

Un professeur de littérature va secouer un lycée plutôt austère avec ses méthodes révolutionnaires et sa vision de la poésie.

Apparemment, ce roman a été écrit après le film (sorti en 1989, pour situer), pas avant. Ça ne m’intéresse pas tellement en général parce que l’écriture n’est souvent pas terrible. Ce qui est le cas ici. Si je l’avais su, je me serais probablement épargné cette lecture.

Déjà, il faut admettre que je n’ai pas accroché au film, j’ai trouvé qu’on en faisait trop. Je n’ai absolument pas été touchée.

Il y a trop de personnages parmi les collégiens, je ne situais pas, j’étais perdue. La modestie de Knox (dont j’ai vérifié le nom) est confondante. Chris mérite d’avoir mieux que « cette brute de Chet ». Quelqu’un comme lui, par exemple. Meh.

Apprendre que l’amour de la littérature et de la poésie n’est qu’une façade pour emballer les filles m’a paru franchement nul et agacée. Parce que sinon, oui, le message aurait pu être fort et me plaire, mais là, ben de l’esbroufe quoi. Sans le panache de Cyrano …

La fin ne m’a pas touchée, et en plus, la fin de Neil fait un « bruit rond et bref ». Un bruit rond, vraiment ? Ça a un peu gâché tout le moment (qui ne m’avait déjà fait ni chaud ni froid – oui, je suis sans cœur, je sais- mais cette expression, je ne sais pas si elle vient de la traduction, mais c’est tellement bizarre, froid et impersonnel… je n’ai pas vraiment l’impression que ce soit l’effet visé!).

Un détail que j’ai bien aimé a été le cours de latin en extérieur et le quotidien en école privée, les traditions. Mais est-ce parce que j’avais déjà vu le film, j’ai trouvé qu’il y avait peu de détails de cet ordre et c’est donc loin d’avoir sauvé cette lecture à mes yeux.

Je me suis vraiment ennuyée.

5 commentaires sur “Le Cercle des poètes disparus

  1. J’ai pas encore vu le film en entier ( on l’avait commencé en cours d’anglais mais on a jamais eu le temps de finir) mais cette novélisation ne m’attirait déjà pas avant, ton avis me conforte dans l’idée que ça vaut pas la peine de perdre son temps avec ça!

    1. Ha, je suis contente d’avoir le point de vue de quelqu’un qui a aimé le film ! Merci Karine ! Mais c’est encore plus dommage que le livre ne t’ait pas plu, si tu as tant aimé le film :/

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s