Un dimanche en séries

Pour la semaine du 6 au 12 avril, 6 séries :

Saisons 3 et 4 (13 et 9 épisodes)

On repart de zéro : au début de la série, l’école pour jeunes « surdoués » de Charles Xavier ouvre ses portes. Avec l’aide des élèves qu’il a déjà personnellement formés (Tornade, Cyclope et Jean Grey) bientôt rejoints par Wolverine, le professeur « X » accueille enfin les premiers arrivants. (source : Wikipédia et seriebox)

En général, le final de la saison 3 et le début de la saison 4 me donnent envie de repartir sur X-Men: The Animated Series avec l’apparition de Gambit. J’adore ce personnage depuis que j’ai vu cette série et je trouve qu’il est complètement gâché dans ces épisodes – après, déjà, la différence d’âge avec Rogue ne l’aurait pas trop fait, mais il aurait pu apporter un peu plus. Il est sur cette image finale, mais ses apparitions sont franchement réduites à la portion congrue. Je ne crois même pas l’avoir remarqué lors de mes premiers visionnages sur Cartoon Network. Et la fin ne me convainc pas trop non plus (mais mon sentiment général est plutôt assez positif quand même).

Saison 1 (épisodes 6 à 10)

Richard Castle est un écrivain à succès dans son domaine : les romans à mystères et de meurtres. Jusqu’au jour où un fan prend au pied de la lettre ses histoires et en devient le copycat. Alors, pour l’arrêter, Castle devient consultant pour la police de New York. (source :  seriebox)

Alors que je commençais à m’intéresser un peu plus aux personnages et aux enquêtes, pouf, la saison était finie. C’est dommage, dix épisodes, c’est vraiment court (je pensais qu’on irait au moins jusqu’à douze). Le cliffhanger est intéressant. J’ai envie de poursuivre.

X-Men: The Animated Series ; Saisons 1 et 2 (13 épisodes)

Rejetés par la société, les mutants sont contraints de vivre dans la clandestinité. L’un d’entre eux, le professeur Charles Xavier, crée un institut pour mutants leur permettant ainsi de vivre une vie normale tout en développant leurs pouvoirs. L’idéal du Professeur Xavier se heurte à l’opposition farouche de la population et à des groupes extrémistes non dotés du facteur X, mais également à d’autres super mutants qui méprisent le dialogue et la condition humaine. Le combat pour la protection de l’humanité commence… (source : allociné et seriebox)

Le seul petit souci de cette série qui se fait sentir, c’est son graphisme qui a pas mal vieilli (début des années 90). Mais sinon, en ayant juste vu Evolution et les trois premiers films, j’ai suivi l’intrigue sans trop de problèmes, qui aborde apparemment pas mal d’arcs des comics du début de la décennies. La musique est géniale, les personnages bien campés. J’adore Rogue et sa voix, et sa relation avec Gambit. Je la conseille aux fans d’X-Men, juste, ne vous arrêtez pas au visuel.

Saison 1 (14 épisodes)

George, une jeune fille de 18 ans, se fait percuter par une lunette de WC, lors de son premier jour de travail. Elle devient alors faucheur d’âmes, « Entre-deux ». Elle est chargée de récupérer l’âme des autres vivants, juste avant qu’ils ne meurent. Mais elle n’est pas seule, elle fait en effet partie d’un petit groupe de faucheurs qui sont dans la même situation qu’elle. Malheureusement, George (Georgia pour les intimes…) n’arrive pas à s’habituer à sa nouvelle vie (ou à sa nouvelle mort, chacun son point de vue…). Sa famille lui manque atrocement malgré l’indifférence qu’elle leur portait avant son décès… (source : http://dead-like-me.hypnoweb.net/ et seriebox)

Je n’ai pas arrêté de rire, rien qu’avec les débuts de faucheuse de George (elle est d’ailleurs surnommée Toilet Seat Girl par des collègues lorsqu’elle les rencontre pour la première fois). Les acteurs sont vraiment très bien. Mason, à gauche sur la photo, a un petit côté Tennant avec son accent, et, well, Mandy Patinkin à droite. J’ADORE cet acteur (Inigo <3). (Bon la blonde à côté, c’est une autre histoire). Une petite série très drôle, j’espère que la deuxième saison le sera tout autant.

Saison 1 (25 épisodes)

La série met en scène le quotidien et l’éveil amoureux de six adolescents vivant à Point Place, une petite ville imaginaire du Wisconsin, à la fin des années 70. Donna Pinciotti, la voisine et petite amie d’Eric Forman ; Michael Kelso, le beau gosse un peu crétin ; Steven Hyde, le branché révolté ; Jackie Burkhart, la minette et Fez, l’étranger d’origine indéfinie, squattent le sous-sol de la maison d’Éric Forman, sous l’œil bienveillant de la mère, Kitty, et celui agacé du père, Red Forman. (source : Wikipédia et seriebox)

Je ne m’y attendais pas, mais j’ai trouvé cette série assez drôle. Le format court n’y est pas aussi séduisant que pour Modern Family, mais les blagues me parlent plutôt pas mal. A voir si les saisons suivantes confirment, mais sans être un coup de cœur, c’est sympathique.

Saison 3 (3 épisodes)

Quand les familles voisines Pritchett, Delgado et Dunphy acceptent qu’un documentaire soit tourné sur leurs vies, elles étaient loin d’imaginer qu’elles allaient tant en révéler … Jay Pritchett a rencontré la très sexy colombienne Gloria Delgado le jour où sa femme l’a quitté. Leur différence d’âge est pour lui un challenge de tous les jours. Sa fille, Claire, a elle-même bien du mal à gérer sa vie de famille depuis que son mari, Phil, est persuadé d’être en phase avec ses enfants adolescents alors qu’il ne fait que les embarrasser ! Quant au frère de Claire, Mitchell, il vit avec son petit ami Cameron et ils viennent d’adopter Lily, une petite vietnamienne… (source : Allociné et seriebox).

C’est toujours aussi sympathique, même si je n’ai pas grand-chose à ajouter, à part une transition pas très réussie je trouve au changement d’actrice de Lily. Elle est super choupie, c’est sûr, mais je n’ai pas l’impression que tant de temps s’est écoulé entre cette saison et la 2e, donc ça m’a frappée.

Autres sériephiles : JoeyAziMiss BunnyJelydragonSamarianRiz-Deux-ZzZChicky PooCln,Maxoo et Mandy88.

4 réflexions sur “Un dimanche en séries

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s