Au bord des mots, lectures sur un rocher

Rebecca Kean, tome 3 : Potion macabre

Cassandra O’Donnell (autrice). 2012, 478 p. J’ai Lu (Darklight). Fantasy urbaine. 12,50€.

Avoir une fille en pleine crise d’ado quand on a 27 ans, ce n’est déjà pas de la tarte, mais quand votre adorable progéniture est une jeune vampire en pleine poussée hormonale, ça devient carrément insupportable. Comme si je n’avais pas assez à faire avec une bande de potioneuses complètement disjonctées qui sèment la pagaille dans toute la région, et la nouvelle guerre qui se profile lentement mais surement à l’horizon …

Ce tome est beaucoup mieux passé que le 2ème, j’ai été un peu moins déçue, même si un élément m’a encore une fois un peu agacée (au moins il apporte des réponses).

On retrouve le clan des potioneuses pour l’intrigue principal, ce qui m’a déjà plu. Maureen est un personnage attachant, et on découvre ici plus avant sa grand-mère, assez spéciale et agaçante (l’anecdote sur son renouvellement de permis de conduire m’a bien fait rire). Un nouvel enjeu s’ajoute en plus à cette partie de l’univers : Leonora a été transférée dans l’école des potioneuses au lieu d’une école « normale ». J’apprécie ce personnage de plus en plus également, elle se cherche entre l’identité de vampire de son père, qui se manifeste le plus, et de sorcière de sa mère, qui n’est pas très marquée, ce qui la peine. Mais a-t-elle vraiment si peu de Rebecca et de son héritage ? J’ai eu un doute en arrivant vers la fin …

Le clan chaman est également présenté, même si pas en détail, ça change un peu des autres que l’on commence à connaître. En revanche, on note une certaine absence des vampires, Raphaël en particulier (mais ils seront au centre du volume suivant, je pense).

La mythologie est encore une fois développée dans ce volume, avec des précision sur la déesse des sorcières, Akhmaleone, les pouvoirs qu’elle leur a donnés, ceux qu’elle a repris, par la suite les liens avec un autre clan et la création d’un autre. J’ai été particulièrement passionnée par cet aspect.

La découverte de Gerle Ad m’est un peu passée par-dessus-la-tête. Elle met en scène Mark, un personnage qui m’agace depuis la fin du premier volume et qui avait le mérite de n’être que mentionné dans le deuxième. Heureusement, ce voyage confirme une de mes idées du début : Rebecca est liée au clan des démons. Et il devrait marquer la fin des apparitions du semi-démon. Yay.

Beaucoup d’humour, comme de coutume, venant d’Hector, le majordome vampire, par exemple, ou des dialogues entre Beth et l’héroïne. Le récit est mené rapidement, tambour battant, et j’ai dû le finir très vite pour satisfaire ma curiosité. Malgré quelques passages agaçants, j’ai passé un excellent moment, et j’attends avec impatience la lecture du prochain tome !

Nombre de tomes parus : 5 (série en cours).

Tome 1 : Traquée.

Tome 2 : Pacte de sang.

Tome 4 : Ancestral.

Tome 5 : L’Armée des Âmes.

4 commentaires sur “Rebecca Kean, tome 3 : Potion macabre

  1. Ça a l’air plutôt sympa, si j’accroche aux séries du même genre que j’ai dans ma PaL j’essaierai peut-être celle-ci! Mais ya un truc qui me chiffonne: comment est-ce qu’on peut avoir 27 ans et avoir une fille en pleine crise d’ado? o.0

    1. En l’ayant eu trèèèès tôt (je crois qu’elle avait seize ans). Et en ayant une gamine ultra précoce. Sa fille est excellente, en tout cas. Rappelle-moi quelles séries tu as dans ta PAL?

      1. La Communauté du Sud ( mais ça je sais pas si je vais continuer, sinon je sais plus, et j’ai pas les livres sous la main :s mais j’en ai qu’une ou 2 ^^

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s