Eastwick

Titre VF : Les Mystères d’Eastwick.

Développée par : Maggie Friedman.

Statut : annulée.

Nombre d’épisodes : 13 épisodes (1 saison).

Durée : environ 42 min.

Origine : États-Unis.

Date de sortie : 2009 (USA) ; 2011 (France).

Genre : Adaptation de film / roman – Fantastique.

Acteurs principaux : Rebecca Romijn (Roxanne Torcoletti) ; Lindsay Price (Joanna Frankel) ; Jaime Ray Newman (Kat Gardener) ; Paul Gross (Daryl Van Horne).

Existe en DVD : non (apparemment, ce serait prévu, mais il est toujours marqué « To be announced » sur Amazon).

Trois jeunes femmes qui n’apprécient pas leurs vies sont réunies d’une étrange manière : en faisant un vœu. Lorsqu’il se réalise, elles croisent la route d’un homme fascinant. Daryl encourage Roxanne, Joanna et Kat à cultiver des talents dont elles ignoraient jusqu’à l’existence.

A la base d’Eastwick, il y a le roman de John Updike, que j’ai détesté : il m’a paru d’un ennui mortel et totalement inintéressant, je l’avais lu avec beaucoup d’attente puisqu’après la série. Il y a aussi le film avec Jack Nicholson, Cher, Susan Sarandon et Michelle Pfeiffer, sorti en 1987, que j’ai vu il y a dix ans ou un peu plus, que j’avais bien aimé sur le coup.

Mais j’ai de beaucoup préféré cette adaptation en série (peut-être déjà parce que le format me convient beaucoup mieux maintenant). C’est bien moins vulgaire (il n’y a pas d’orgies, le thème du sexe et de l’homme qu’elles désirent sont traités différemment).

Daryl, le lead masculin, a ici beaucoup plus de charme que Nicholson, son équivalent dans le film, je trouve. Il est dépeint de manière moins sulfureuse, même s’il a tendance à s’exprimer parfois un peu crûment ici aussi. Si Nicholson avait vraiment un aspect diabolique, Paul Gross est beaucoup plus policé, et à mes yeux, séduisant.

Rebecca Romijn est superbe dans cette série. J’aime beaucoup sa présence, son énergie, son charisme. J’ai aussi beaucoup aimé les deux autres actrices du trio de tête. Lindsey Price, la brunette, est très drôle, avec son côté Nancy Drew, détective en herbe. Sa comparse, Penny, à qui elle doit cacher son nouveau secret, jouée par Sara Rue, est intéressante aussi, et j’aime beaucoup leur duo d’investigatrices. On remarque aussi que l’actrice qui joue une dame âgée, amie de Roxanne, présente au moment de la première venue de Daryl, jouait aussi dans l’adaptation cinéma du livre, mais sans faire partie du trio de tête (j’imagine que faire venir Susan Sarandon, Michelle Pfeiffer ou Cher n’a pas pu être possible ^^;). Mais je trouve ce détail intéressant.

On voit aussi Ashley Benson, Hannah de Pretty Little Liars, toujours aussi gourde (oui, c’est vraiment une actrice que je n’apprécie pas, autant que son personnage dans PLL), avec un copain qui essaie de la forcer et ensuite elle veut revenir vers lui … J’ai été un peu déçue du départ si rapide de Matt Dallas, très charmant. Je comprends aussi que les apparitions de Darren Criss restent minces (elles signifient aussi la présence d’Ashley Benson, donc je suis partagée ^^;) mais je me demande s’il n’était là que pour trouver un nouveau petit ami à la demoiselle, ou s’il aurait eu un vrai rôle par la suite.

Il y a définitivement un côté Charmed qui aurait pu prendre. Mais je déconseille de regarder ces séries à la suite : celle centrée sur les Halliwell peut avoir l’air plus organisée en ce qui concerne la mythologie, les pouvoirs et l’univers, on ne retrouve pas ce côté défini ici. A cause d’un arrêt prématuré? Peut-être. On est plus dans la magie de la nature que la sorcellerie et le diable, dans le pouvoir de Kat sur la nature, même si Roxanne a des visions du futur et Joanna peut hypnotiser les hommes (je la trouve particulièrement hilarante dans ses tentatives en particulier, mais en général aussi).

J’ai beaucoup ri, davantage que dans le film. C’est surtout dû à Rebecca Romijn et Lindsey Price (retrouvées dans Pepper Dennis), mais l’adaptation plus fantasy, un peu investigation, du matériel de base, m’a beaucoup plu.

Cette série est trop courte, à mes yeux, même si je n’étais pas particulièrement intéressée par la chute du personnage de Roxanne (retour de son défunt mari), bien plus par celui du fils de Daryl (ayant juste été tué/enterré par les sorcières). J’aurais aimé pouvoir avoir une mythologie un peu plus développée, je n’ai pas l’impression qu’on ait vu où les créateurs aient voulu se rendre avec cette petite saison. Si vous aimez la magie dans un contexte moderne / récent, je vous conseille d’y jeter un œil.

4 réflexions sur “Eastwick

  1. Ils ont en fait une série ?! J’ai vu le film il y a très longtemps, je ne m’en souviens plus du tout. Il faudrait que je le revoie et essaie la série. Au fait, L’acteur du film, c’était Jack Nicholson, et non John Nicholson. ^^

    • Je me demande d’où vient ce très vilain lapsus pour Mr Nicholson ! Que c’est laid, merci de me l’avoir signalé Lin !
      J’espère que la série te plaira ^^ je crois que je suis tombée dessus par hasard en cherchant la filmographie de Rebecca Romijn que j’adore, je n’ai pas l’impression que la promo autour a été particulièrement développée … N’hésite pas à venir me dire ce que tu en as pensé ! Merci d’être passée ^^

  2. je connaissais pas du tout cette série mais je t’avoue qu’elle me tente pas forcément des masses, malgré le bien que tu en dis ( mais je pense que c’est surtout parce qu’elle a été avortée, ça me fait mal au coeur les séries interrompues, surtout après peu d’épisodes comme ça…)

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s