Au bord des mots, lectures sur un rocher

Apparition et autres contes de l’étrange

Guy de Maupassant (auteur). 2008, 128 p. Folio (2€). Nouvelles – Fantastique.

Une morte vêtue de blanc supplie qu’on la coiffe, un loup monstrueux attaque les chasseurs, un enfant rêve de la mort de son père, une pierre tombale se soulève… Hallucinations, cauchemars ou phénomènes surnaturels ? Des cimetières aux châteaux hantés, Maupassant nous attire aux confins de la folie et de la peur.

Bon. Je vais être honnête, c’est dur, mais il faut le dire.

Je crois qu’à part des extraits dans des documentaires thématiques sur le fantastique, je n’avais jamais lu Maupassant avant ce livre.

Voilà. Aaah, je me sens mieux ^^

J’ai vraiment beaucoup aimé ces contes. La chute de La morte en particulier, a un aspect simple, un peu léger, mais triste en même temps. Chacun d’entre eux est plutôt court, ce qui a permis de lui consacrer toute mon attention, surtout devant un élément qui a fait de ce recueil une très belle lecture : la langue.

L’écriture est très belle, soutenue, distinguée, tout ce que j’aime. Même lorsqu’un des contes n’a pas entièrement emporté mes suffrages, je n’ai pas détesté sa lecture, puisque la langue impeccable était toujours là.

Cette petite déception en question a été La légende du mont Saint-Michel, le pacte et le choix à double tranchant, même si ce n’était pas dans les mêmes conditions, je le connaissais déjà.  Mais pour le reste, je n’ai pas eu l’impression d’être en présence de motifs très utilisés dans le fantastique par la suite.

En matière de fantastique classique, c’est une lecture presque parfaite, je serai ravie de lire d’autres contes de l’auteur. Et pour une première rencontre avec Maupassant, c’était impeccable aussi.

7 commentaires sur “Apparition et autres contes de l’étrange

  1. J’avais lu plein de Maupassant quand j’étais en Seconde, et que j’avais dans l’idée de lire des classiques, plein de classiques ! J’ai bien aimé son style également, mais j’ai fini par me lasser de certains thèmes récurrents (au bout d’un certain nombre de nouvelles pas toujours fantastiques) : la campagne, la famille… Et je n’ai pas aimé tout ce qu’il a écrit non plus (Bel-Ami… quelle horreur !).

        1. Bon, peut-être que n’ayant pas ce côté lecture scolaire, ça passera mieux. Je crois me rappeler avoir été dans cet état avec Madame Bovary 😛 On verra qui de toi ou de moi imaginera les méthodes les plus intéressantes pour trucider ce protagoniste 😛

  2. Je l’ai lu très récemment aussi, mais ce n’était pas ma première rencontre avec Maupassant d’ailleurs j’avais déjà lu certaines de ces nouvelles dans mon adolescence mais j’ai été contente de renouer avec Guy que j’avais un peu délaissé !

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s