Comment se débarrasser d’un vampire amoureux, tome 1

Titre VO : Jessica’s Guide to Dating on the Dark Side.

Auteur : Beth Fantaskey.

Traducteur : Elsa Ganem.

Illustrateur : Fleurine Rétoré.

Nombre de pages : 445.

Première parution : 2011. Cette édition : 2013

Éditeur : Le Livre de Poche.

Genre : Fantastique – Humour.

Prix : 7,10 €.

Résumé éditeur : Jessica attendait beaucoup de son année de Terminale : indépendance, liberté, fêtes…
Elle n’avait certainement pas vu venir Lucius Vladescu ! Adoptée seize ans plus tôt en Roumanie, Jessica découvre avec stupeur qu’elle est fiancée à un prince vampire depuis sa plus tendre enfance, et qu’il a bien l’intention de réclamer sa promise. Séduisant, ténébreux, romantique, Lucius est persuadé que Jessica va lui tomber dans les bras. Mais la jeune fille a d’autres projets et pas la moindre envie de suivre un inconnu en Roumanie, tout prince vampire qu’il soit.
Beth Fantaskey signe là une comédie romantique riche en suspense et en rebondissements, où les amoureuses de vampires (et les autres) trouveront bon nombre de conseils avisés…

Lors de sa première parution, je ne m’étais pas du tout arrêtée sur ce titre, j’étais dans une période plutôt anti vampire, surtout avec cet aspect amoureux.

Et puis j’ai découvert que c’était Fleurine Rétoré, dont j’adore le travail, qui avait réalisé l’illustration de couverture de la nouvelle édition poche. J’ai décidé de tenter le coup, et si ce n’est pour une fin qui m’a un peu déçue (enfin plutôt entre le milieu et la fin), je ne suis pas mécontente.

J’ai eu un peu beaucoup de mal avec le nom originel de l’héroïne. Antanasia ne m’a pas du tout paru naturel, ni exotique dans le sens sympa, mais juste compliqué et agaçant. J’aurais adoré Anastasia, mais je suppose que ce n’était pas assez original. Peut-être, mais il ne m’aurait pas fait grincer des dents à chaque apparition.

La première vraie discussion entre l’héroïne et Lucius m’a fait mourir de rire. J’ai aimé la différence et le contraste de langage entre les deux, mais surtout, l’attaque de la fourche ^^ En fait, je ne m’attendais pas à ce que l’auteur prenne définitivement le pli de présenter leur début de relation avec tant d’humour et de piques. C’est ce qui m’a un peu déçue passé le milieu, la montée de sérieux, les fous rires m’ont manqué. Je ne suis pas une grande fan d’histoire d’amour, donc ça passait un peu moins.

Les lettres de Lucius à elles seules valent le détour. Elles sont hilarantes. Il se lâche dans sa critique des lieux, mais avec déférence, politesse et goût, et j’ai adoré. Pour être tout à fait honnête, le prénom, à la différence de l’héroïne, me convient tout à fait. (Et on ne se marre pas !)

Plus que Jessica, c’est le personnage que j’ai vite préféré, même si les parents de la jeune fille, traditionnels, écolo et historiens, m’ont beaucoup plu. Les camarades, ou les autres lycéens, beaucoup moins, on reste dans le contexte américain plutôt cliché, j’ai préféré Lucius, principalement. Et Dorian, l’oncle de Jessica (je crois), et ses mitaines multicolores ^^

J’ai assez apprécié les caractéristiques du vampire dans cet univers, l’importance de la puberté, comment on devient un vampire. Pourquoi pas !

J’ai beaucoup ri, et j’espère que le tome 2 conservera ce côté humoristique qui a un peu pâli après la moitié du premier.

Nombre de tomes parus : 2 (série finie).

4 réflexions sur “Comment se débarrasser d’un vampire amoureux, tome 1

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s