Sériescopie

Auteurs : Pierre Sérisier, Marjolaine Boutet, Joël Bassaget.

Nombre de pages : 685.

Parution : 2012.

Éditeur : Ellipses (Collection : Culture Pop).

Genre : Séries.

Prix : 23,40 €.

Résumé éditeur : Les séries ont fait la télévision. Elles ont connu plusieurs  » âges d’or « , ont marqué des générations et ont diverti des milliards de téléspectateurs. Elles font rêver ou elles irritent, elles révèlent des talents et assurent des fortunes. Elles sont devenues un phénomène culturel planétaire.

Depuis plus de soixante ans, les séries s’enchaînent, se copient, se suivent, se répondent, se citent, se complètent, se transforment et s’interpellent sans cesse. Le rire et les larmes, l’aventure et le mystère, l’Histoire et la légende, les crimes et leurs châtiments, le frisson et le soulagement : la télévision a produit des milliers de séries qui nous ont conduits partout, y compris aux confins de l’univers.

Cet ouvrage, qui s’adresse aux  » téléphages  » comme aux curieux, propose un parcours thématique des questions récurrentes qui ont inspiré les genres de la fiction télévisée. Une centaine de thèmes sont explorés qui citent plus de 800 séries, dont 300 sont détaillées dans des fiches individuelles.

En commençant cette nouvelle lecture sur les séries télé, en plus de vouloir découvrir ou redécouvrir des séries par thème, j’espérais aussi qu’elles ne seraient pas toutes américaines ou britanniques. Ce n’est pas que je ne les aime pas, au contraire, mais ce sont celles qu’on connaît le mieux, et tellement de pays en produisent, c’est dommage de rester centré sur ces origines !

Le point négatif, qui n’est pas très lourd, tout de même, c’est que cet aspect n’a pas été pleinement rempli pour moi. Les auteurs mentionnent assez rapidement des telenovelas brésiliennes, quelques autres, mais ça reste vague et pas défini en profondeur comme les autres. J’aurais préféré me passer des séries (ou feuilletons ….) français pour me concentrer sur des séries, que sais-je, russes, italiennes, chinoises … Tant pis !

Ça ne veut pas dire que ce livre est mauvais ou inintéressant. Au contraire. J’ai vraiment aimé le parti pris de présentation, par thème, et la manière dont ils l’ont illustré, avec de petits pictogrammes, un classement par catégories (Hommes, femmes, mode d’emploi ; A la maison ; Les institutions ; …) et sous-catégories (La famille ; Les proches ; La police : Le système politique) et sous-sous catégories ^^ (pour les figures masculines, pères de familles, playboys, aventuriers, psychopathes …). C’est peut-être long, mais je ne me suis pas ennuyée, et la mise en page est bien aérée, ni les chapitres ni les paragraphes sont trop longs. Et pour ne rien gâcher, l’écriture est prenante, et donne envie de poursuivre !

Par contre, il n’évite pas certains écueils communs aux livres sur les séries télé : le spoiler de finale … Je peux comprendre, puisqu’il se présente comme un ouvrage plus académique, mais j’avais l’intention de regarder Dexter, et sous couvert de l’analyser, vous l’avez franchement spoilé … dommage !

J’ai été ravie d’apprendre que Michael J.Fox avait joué dans un épisode de La croisière s’amuse, que je regarderais bien pour rire, mais je suppose qu’il serait compliqué à trouver ! La mention à Retour vers le futur dans l’introduction du thèmes des prisonniers du temps fait toujours plaisir, comme une présentation très rapide de Being Erica directement à la suite. Et j’ai aimé le bel article sur Supernatural. Si je n’étais pas déjà accro, je le serais sûrement devenue après lecture.

Les auteurs abordent aussi l’animé, dans ces séries, avec Scooby Doo, par exemple. Le choix m’étonne toujours un peu, mais ce sont des séries aussi, coupées en saisons.

Quelques idées visionnage (comme plusieurs mois sont passés depuis lecture, je vous précise si je les ai vues depuis) : Our Miss Brooks (parce que la protagoniste est professeur d’anglais) ; The Good WifeDamages (bien entamé depuis) ; The Golden Girls (pas du tout accroché) ; Dharma and GregBrotherhood ; Brothers and Sisters ; Secret Diary of a Call Girl ; Will and Grace ; Boston Public ; 30 Rock (pas accroché) ; The Riches ; Modern Family (adoré ^^ ) ; Father Ted ; Little Mosque on the Prairie ; Serpico ; Peter Gunn ; Johnny Staccato ; Army Wives; Time Tunnel ; Dead Like Me (très belle petite série) ; Dark Shadows.

10 réflexions sur “Sériescopie

    • J’adore ce genre de livres ^^ j’en ai quelques autres sur le blog ! C’est toujours un peu difficile de parler de séries sans spoiler, parfois ils y arrivent, mais là, pas trop. Après c’est dans un but d’analyse aussi, certains livres sont plus centrés sur la découverte et essaient de l’éviter.

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s