Au bord des mots, lectures sur un rocher

Les Dossiers Dresden, tome 2 : Lune Fauve

Lune enragéeThe Dresden Files 2 : Fool Moon. Jim Butcher (auteur). Grégory Bouet (traducteur). Chris McGrath (illustrateur). 2001 (VO), 2010 (VF), 375 p. Milady (L’Ombre). Fantasy – Policier. 7,10€.

Les affaires ne vont pas fort. Elles sont même en arrêt maladie ! Chicago devrait regorger d’affaires juteuses pour le seul magicien de l’annuaire, et pourtant, l’agenda d’Harry est aussi vide que le crâne d’un zombie. Ah, enfin un meurtre ! Enfin, si on peut dire … La police a besoin d’Harry pour élucider un cas très particulier : un corps en charpie, d’étranges empreintes griffues, la pleine lune … ça ne vous dit rien ?

Ma lecture du premier tome date pas mal, mais je me souvenais encore très bien de l’univers grâce à la série télé inspirée de cette série de livres, même si je n’ai pas arrêté de me demander si j’avais spoilé ce tome en la regardant. Il s’avère que non, même si je connais déjà un peu les zones d’ombre du personnage, l’intrigue en elle-même est restée une surprise.

Jim Butcher fait quelques rappels, au début, sur l’intrigue précédente, et le Gentleman, l’antagoniste de Harry, qui sont franchement bienvenus, et pas trop longs. J’ai aimé retrouver le personnage de Harry, avec son sens de la répartie, sa vivacité, dans cet univers qu’on commence seulement à découvrir. Bob me laisse un souvenir impérissable de la série, par son humour et sa présence, il est moins présent ici, mais toujours drôle (et amateur d’Harlequins ^^). J’aime aussi la manière de présenter les informations sous forme de dialogue entre les deux personnages.

Je ne suis pas une grande fan du loup-garou, mais j’ai aimé l’adaptation du mythe que fait l’auteur, avec les différentes créatures possibles et leurs caractéristiques. A ma grande surprise, il n’a pas économisé ses moyens et a donné à Harry l’opportunité empoisonnée de rencontrer chaque « race » de loups …

On aborde le passé du protagoniste, avec la mention de ses parents, et un mystère lié à sa mère. Ainsi qu’à une amie, Elaine, lors d’une discussion avec son double très enrichissante et pleine de détails sur son passé.

Une fois encore, Harry en voit vraiment de toutes les couleurs pour mener une enquête à son terme. Il y a des pertes, de son côté comme de l’autre, et il n’échappe pas à leur violence. C’est un aspect qui me plaît beaucoup, parce qu’on voit qu’ainsi, il y a des conséquences, rien n’est tout simple – il perd même la confiance de Karrin Murphy, son amie policière, en chemin. Et lui n’est pas monochrome, constitué d’un seul bloc : il fait des erreurs et manque céder à son côté négatif … cette humanité rend le personnage plus proche et encore plus appréciable.

Une fois encore, je n’ai pas vu les pages passer, ni l’heure.

Ma grande déception à lecture de ce volume, que j’ai acheté, a été de découvrir que cette série était définitivement annulée par les éditeurs français. J’aurais plutôt essayé de l’emprunter, si je l’avais su, ou me lancer dans la lecture originale. Tant pis, c’est fait, mais je poursuivrais en anglais. Il est possible d’ailleurs que je fasse ma première expérience de livre audio avec cette série, car vous ne devinerez jamais qui en est la voix ? James Marsters ! (Oui, hum, c’est presque rien que pour lui que je tenterais ^^).

Nombre de tomes parus : 15 (série en cours).

Tome 1 : Dans l’œil du cyclone / Avis de tempête.

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s