Au bord des mots, lectures sur un rocher

La fantasy

Anne Besson (autrice). 2007, 205 p. Klincksieck (50 questions). Essai – Littérature. 15,30€.

L’objectif de ces 50 questions est de cerner les ressorts de cet engouement, en multipliant les angles d’approche pour dépasser les idées reçues : qu’est-ce que la fantasy ? est-ce vraiment un genre anglophone ? comment s’est-elle renouvelée au cours de son histoire ? Tolkien est-il indépassable ? pourquoi nous parle-t-elle à ce point aujourd’hui ?

Quand j’ai commencé ce documentaire, je n’avais plus lu de non-fiction depuis longtemps, surtout écrit par une universitaire, sans être pour les cours. Au final, j’ai eu baucoup de mal à lire ce livre, à me concentrer, avec une écriture souvent longue et complexe.

J’ai adoré le chapitre sur le manichéisme. J’adore ce thème, et c’est vrai que c’est une impression que j’ai fréquemment en fantasy, ce côté tout blanc/tout noir sans beaucoup de nuances. J’ai eu beaucoup de plaisir à le lire en général, mais sinon même les chapitres sur le genre comparé à l’histoire sur le roman d’aventures a été laborieux.

Je regrette une bibliographie détaillée à la fin, en résumant les ouvrages évoqués. Je partais comme initiation avec ce livre, ça m’aurait plu et complété l’œuvre.

C’est une très bonne lecture, intéressante et riche, mais je pense que ce n’était vraiment pas un bon moment pour. Dommage, mais elle appelle une relecture quand le moment sera  plus propice.

2 commentaires sur “La fantasy

  1. J’ai tenté de lire ce livre en sortant de la fac, donc j’imagine que mon sens universitaire n’était pas encore trop émoussé, et pour tout dire je l’ai trouvé fouillis et compliqué – pas complexe, mais véritablement chaotique et emmêlé. Je ne l’ai même pas fini tellement ça me fatiguait d’essayer de suivre le fil rouge sans cesse dérivé. Je pense que l’entreprise était louable, et je ne doute pas que j’ai dû rater plein de choses intéressantes, mais en même temps je me considère quand même comme un minimum au courant du courant (haha), et il me semble que toi aussi, et je me dis que si nous on a du mal à suivre, qui a a réussi à tirer tout son potentiel à cet ouvrage ?…

    1. Bonne question. Mais je t’avoue que je n’y étais vraiment, vraiment pas … Ça m’étonne que tu l’ai trouvé fatiguant aussi O_O (pas que tu le lises, je m’en doutais ^^). A l’époque non, je ne connaissais pas trop ce courant (bonne blague ^^,) donc je partais un peu en exploratrice et ça ne s’est pas trop bien passé ^^,

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s