Les Chroniques de Spiderwick, tome 2 : La lunette de pierre

Titre VO : The Spiderwick Chronicles 2 : The Seeing Stone.

Auteur : Holly Black.

Illustrateur : Tony DiTerlizzi

Traducteur : Bertrand Ferrier.

Nombre de pages : 133.

Parution VO : 2003. VF : 2004.

Éditeur : Pocket (Collection : Jeunesse).

Genre : Fantasy – Jeunesse.

Prix : 5,70€ .

Résumé éditeur : Le livre qu’ont découvert Mallory et ses deux frères dans la vieille demeure de leur grand-tante pourrait bien être dangereux et leur causer des ennuis… Un lutin les avait déjà prévenus dans Le livre magique, et la menace se concrétise : Simon disparaît dans les bois en suivant un étrange chat ; bientôt, il est retenu prisonnier avec d’autres animaux ! De leur côté, Mallory et Jared doivent lutter contre d’affreux gobelins : le jeune garçon a trouvé une lunette de pierre magique qui permet de rendre visibles ces horribles monstres ! Le combat est rude, mais grâce à leur ingéniosité et à leur vaillance, les deux enfants pourront retrouver leur frère, se débarrasser des gobelins, et apprivoiser un griffon sauvage… Cette bataille n’est rien à comparer à celle qu’ils vont mener à la maison : leur mère n’a pas apprécié qu’ils aillent se promener sans permission et les prive de sortie ! Une autre catastrophe les attend encore : un gobelin a détruit le Livre Magique ! Pourront-ils le récupérer un jour ?

Un des premiers éléments qui m’a plu dans ce deuxième volume a été Mallory, pour sa pratique de l’escrime. Je n’en vois pas souvent en roman, et ça m’intéresse énormément ! On poursuit la découverte des créatures magiques qui peuplent les lieux, facilités par la lunette de pierre.

Jared commence donc à voir autour de lui avec des yeux avertis, avec tous les dangers que ça comporte et toutes les créatures qui pullulent autour d’eux. Il est intéressant de voir que tout gain a des conséquences, que tout n’est pas rose comme dans de très nombreux livres pour la jeunesse ! Ils rencontrent de nouvelles créatures, comme les trolls, gobelins, un griffon, un hobgobelin. Le griffon m’a bien plu, j’ai hâte de le revoir dans la suite.

Une fois encore, Tony DiTerlizzi nous propose un grand nombre d’illustrations, presque sur toutes les doubles pages, par pages entières ou petit élément, avec toujours autant de grâce. Rien que pour cet élément, je conseille cette petite série ^^

Ce deuxième volume est plein d’action, avec des explications suffisantes pour suivre et être intéressé. Comme d’habitude, c’est trop court, mais il s’agit d’une suite charmante.

Nombre de tomes parus : 5 (série finie).

Tome 1 : Le livre magique.

Tome 3 : Le secret de Lucinda.

Tome 4 : L’arbre de fer.

Tome 5 : La colère de Mulgarath.

4 réflexions sur “Les Chroniques de Spiderwick, tome 2 : La lunette de pierre

  1. J’avais emprunté et lu les 5 à la suite, et même comme ça ce n’était pas très long ! ^^ J’ai beaucoup aimé, c’est original, on ne s’ennuie pas, les personnages sont sympathiques. J’avais bien aimé l’adaptation ciné aussi.

    • J’ai le DVD, mais pas encore vu ! Si tu voyais la tête de ma pile à voir, c’est presque pire que la pile à lire 😛
      En fait l’intégrale, c’est peut-être une meilleure idée, comme pour La quête d’Ewilan !

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s