Good Christian Bitches

Auteur : Kim Gatlin.

Langue : anglaise.

Nombre de pages : 306.

Première parution : 2000. Cette édition : 2012.

Éditeur : Barnes & Nobles.

Format : numérique.

Genre : Contemporaine.

Prix : 10,99$ sur Barnes & Nobles.com.

Résumé éditeur : Amanda Vaughn needs some heaven-sent help. Her husband has betrayed her in the worst possible way, and, newly divorced, she’s fled with her pre-teen children to her hometown of Hillside Park, an upper-class Dallas suburb. She’s happy to leave behind the shallow, Godless life she lived in California and return to the welcoming, Christian world where she grow up.

But things aren’t that simple. When Amanda returns to the town and church she remembers so fondly, nothing is as she remembers it. She encounters a cast of old friends, neighbors and fellow church members who are sweet and pious as can be until Amanda’s back is turned. Then the claws come out. Amanda realizes she’s encountered a group of Good Christian Bitches, or GCBs. Sharon, Heather, and Darlene are as fake as their costume jewelry.

Amanda a donc quitté son mari pour retourner s’installer dans la ville de son enfance, Dallas, et avec beaucoup de plaisir puisque l’ambiance religieuse lui manquait énormément (j’aurais déjà dû me douter qu’il y aurait un couac). Mais rien ne correspond à ses souvenirs. Elle rencontre plutôt des hypocrites zélés (je vous en reparle plus bas, c’est lamentable) et c’est finalement la déclaration de guerre avec les GCB, Good Christian Bitches (Bonnes Chrétiennes Peaux de vache … ou je vous laisse trouver un meilleur titre).

J’ai découvert ce titre grâce à la petite série GCB que j’ai beaucoup aimée et dont j’ai regretté l’annulation. Les personnages étaient bien construits, hauts en couleurs, les situations drôles. Et je préférais le message « Hell hath no fury like a woman you scorned in high school »: « l’enfer est plus doux qu’une femme que tu as méprisée au lycée » en revenant sur les inimitiés qui durent, de manière très drôle.

Qu’est-ce que j’ai été déçue avec ce livre … je ne retrouve rien de ce qui m’a plu dans la série. L’ambiance qui était délicieusement sudiste, dont on se moquait gentiment dans GCB, est ici étouffante, méchante. Les scénaristes ont fait un gros travail sur les personnages parce que ici ce ne sont pas exactement les mêmes et elles ont vraiment moins d’intérêt.

Rien que la fille d’Amanda. Qu’elle soit en primaire plutôt qu’en lycée, je m’en fiche un peu. Qu’elle soit ultra obsédée par la nourriture bio, son poids, au point de faire vraiment attention voire régime, je ne suis pas d’accord. A huit ans, c’est malsain. Et passer son temps à critiquer les gens qu’elle vient de rencontrer qui passent leur temps à se bourrer de viandes frites, c’est moyen aussi.

Une partie qui aurait pu être intéressante, au moment où Amanda décide de se battre pour organiser le Bal, est totalement passée sous silence ! Pourquoi ? Quel est l’intérêt de faire monter le climax juste pour cette décision basique? Ça n’a aucun intérêt, encore une fois ! Et je me suis ennuyée avant, mettre tous ces obstacles sur leur route, au bout d’un moment, c’est lassant.

Et en plus on débute le récit par un groupe de Bible study … où les gens passent leur temps à échanger les derniers potins. Jusqu’à en être vicieux, à plonger dans les rumeurs les moins agréables. C’est beau, l’esprit chrétien dépeint ici …

Je me suis vraiment ennuyée, et s’il y a bien une suite comme je l’ai vu quelque part, ce sera sans moi. Si le résumé vous tente, orientez-vous plutôt vers la série.

Je teste un logo lecture numérique, il vous plaît ? ^^

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s